Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 14:29

De Limnos à Kavala

 

Dimanche 2 aout mouillage de Kontias

 

La nuit a été calme , avec cependant quelques rafales ;

Nous sommes partis vers 9h , et très vite le vent du nord s'est établi entre 20 et 25 nœuds .

Heureusement la mer est plate , et ce fut une navigation agréable au portant jusqu'au cap Stavros . Ensuite il a fallu tirer des bords pour remonter jusqu'au fond de la baie Kontias , longue baie de 3 miles de long et 1 mile de large . Le décor est splendide : de hautes collines pelées et jaunes, quelques champs d'un jaune d'or .

Au bout de la baie , il y a une longue plage de sable , embouchure d'une petite rivière .

Nous nous sommes mouillés par 2 m de fond , fond de vase , de bonne tenue , heureusement car le vent souffle force 6 .

Il était dans nos intentions d'aller jusqu'au village de Kontias , mais le vent est trop fort , même la baignade n'est pas agréable .

 

Lundi 3 aout mouillage de Pavlou

 

Le vent est toujours aussi fort .

Alors nous avons changé de crique , pour aller dans la baie de Pavlou , dans la petite crique à son est . La baie de Pavlou est grande avec une longue plage de sable , peu de maisons et une zone de parasols dans le coin le moins venté ; alors nous avons été choisi la crique de l'est , déserte . C'est l'embouchure d'une petite rivière, sans courant mais encore en eau dans sa partie terminale . Toute la petite plaine entre les collines est cultivée et verte , le bas des collines a lui aussi été cultivé avec probablement de l'orge , mais évidemment la moisson est faite .

Vers 16 h nous sommes partis nous promener , un chemin débouche sur la plage ; il conduit sur la route principale que nous avons suivi jusqu'au village de Kontias , sis entre deux collines . C'est disent les guides le plus beau de l'île ; c'est un dédale de ruelles entre des maisons carrées de pierres noires ; elles sont bien restaurées et l'ensemble est coquet , quoique un peu triste. Par rapport à notre précédente visite , tout est plus propre .

Nous sommes revenus alors que le vent tombait , mais pas encore la chaleur.

De retour au bateau nous nous sommes baignés dans une eau assez chaude .

 

Mardi 4 aout à quai à Myrima , capitale de l'île .

 

Elora nous a fait part hier de son souhait de venir nous rejoindre assez rapidement . Alors aprés étude de la météo , nous avons 2 créneaux possibles pour aller vers le nord : mercredi ou dimanche .

Nous sommes donc venus dans le port pour refaire le plein d'eau et vivres frais . Le vent est progressivement tombé et nous avons fait l'essentiel des 6 miles au moteur . Nous avons trouvé une place à quai , entre 2 grands voiliers : une de 30 m et l'autre un super maramu 2000 qui fait petit par rapport  à l'autre; les 5 autres voiliers sont aussi assez grands .

Nous avons fait les courses , mais il y a peu de magasins de vivres frais et ils sont peu approvisionnés .

Il y a surtout une rue commerçante de souvenirs ; les gens dans la rue ne sont pas masqués , mais ils mettent le masque dans les boutiques ( c'est obligatoire )

A 18 h , nous sommes ressortis pour essayer de louer une voiture , car finalement Elora ne vient que le 12, alors nous avons le temps de flaner à Limnos ;

Mais à cette heure , tout est encore fermé : la sieste est longue dans les îles !!

A 19 h le loueur était ouvert et nous aurons une voiture demain

Nous avons refait un petit tour de ville , jusqu'à la grande église d'Aghia Triada , peu de temps avant l'office , et si les fidéles avaient un masque , ils l'enlevaient pour embrasser toutes les icones !!!Nous avons diné à un des restaurants du port des pêcheurs ; le coin est agréable , la cuisine standard . Les restaurants n'étaient pas bondés , mais il y avait du monde .

 

 

MERCREDI 5 aout balade en voiture

 

Départ à 9h 30 ; nous étions chez le loueur comme convenu à 8H 30 , mais elle n'était pas prete et nous avons bu un café en attendant .

Puis nous avons pris la route de Moudros , par les collines pour aller voir la baie Kokina ; La plaine qui entoure l'aéroport est très cultivée Il aurait fallu tourner à gauche , mais faute de signalisation nous sommes arrivés à Moudros ; Nous avons vu le petit port , bien arrangé pour les barques ; mais peu fait pour les voiliers  Le village a peu d 'attrait ; nous sommes donc repartis et aprés quelques hésitations nous sommes arrivés à la baie visée . C'est une grande baie ouverte au nord ouest , ce qui permettait à quelques planchistes de bien planer ; au dessus de la baie une jolie petite église , avec la statue d'une héroine grecque de la lutte contre les turcs . De là, nous sommes repartis en direction de Dafni , C'est le commencement de la montagne , pas très haute mais avec des pentes raides ; les paysages deviennent très beaux ,en particulier la route de Katalakos, qui se prolonge jusqu'à des plages et des dunes de sable La route domine un ravin très creux , le ruisseau du fond court parmi les lauriers roses et si les sommets sont dénudés , les pentes intermédiaires sont toutes cultivées. la route devient en terre , mais reste carrossable et arrive sur une hauteur d'ou l' on peut voir et escalader les dunes de sable;bien sûr,ce ne sont pas les dunes du sahara , mais de grandes étendues de sable , avec des bouquets de lauriers roses;un paysage assez étonnant ici et assez fréquenté :nous y avons croisé plus de cinquante voitures !

Nous sommes allés manger à Sardes , petit village perché , avec un bon restaurant, le man tella , , servant de la cuisine traditionnelle : pour nous chévre et mouton parfaitement cuits et copieux .

Bien que loin des routes usitées , il y avait une cinquantaine de convives , dont une trentaine arrivée à 14H30 quand nous en repartions .

Nous avons pris ensuite la route vers le radar militaire considérée comme spectaculaire par notre carte détaillée . Elle n'est pas mal ,serpente sur les hauteurs au milieu de champs encore cultivés ( céréales ) , mais il y a très peu d'arbres et encore moins d'habitations ou de fermes .

Nous avons fini notre périple par une baignade à la belle plage d'Aghios Ioannis , bien protégée de la houle , dans un beau cadre , assez peu construit .

Au retour nous sommes passés au super marché AB , bien approvisionné mais trop loin pour être utile , depuis la marina.

La météo prévoit ce soir encore, deux jours de force 6, au prés c'est trop !!

 

jeudi même quai

Une journée tranquille , le vent a souffle fort jusqu'à 14 h puis est tombé jusqu'à force 3.

Nous avons complété nos petites courses le matin ; en fin d 'aprés midi , nous sommes montés à la citadelle , le point de vue sur la ville et la côte au nord est très beau , et nous y avons aperçu 3 daims .Nous avons pu profiter de cette journée sans voile pour regarder le comportement des locaux depuis le cockpit du bateau:le matin ,le quai et les petites rues de la ville sont quasi déserts ,sauf les cafés ou les touristes sirotent cafés et glaces;à partir de 11h ça commence à bouger mais surtout la rue commerçante avec pleins de boutiques à babioles et de petites bijouteries;le midi ,peu de monde dans les restos;puis c'est l'heure de la sieste … vers 17h ,ça s'anime;les gens vont à la plage juste à côté puis tout le monde ,bien habillé, déambule sur le quai d'un bout à l'autre , en famille ,jeunes ,vieux , enfants y compris en poussette jusqu'à point d'heure …

 

vendredi mouillage dans la rade

Après avoir complété nos courses et fait le plein d'eau ,nous sommes allés mouiller dans la rade pou pouvoir partir tôt demain matin ( en principe vers 5h) en direction de Thassos, environ 60 miles , pour 12 h de navigation

 

samedi, à quai à Limenaria, Thassos

 

Vers 1h du matin la houle d'ouest est rentrée dans la rade ; comme il n'y avait pas de vent, le bateau roulait et tanguait beaucoup ; Nous avons donc décidé de partir .

La mer au dehors était désagréable , courte et dans tous les sens . Aprés une quinzaine de miles le vent s'est levé force 3 , et nous avons pu envoyer le génois , ce qui appuyait un peu le bateau , au bout d'une heure le vent est retombé . En arrivant à une dizaine de miles au sud de Thassos le vent est venu 5/6 d'est ; Et nous sommes arrivés vent travers à l'anse d'Astris au sud de Thassos . Il était presque midi alors nous avons mouillé , la baie est bien protégée du vent d'est , mais pas de la houle d'ouest ; malgré l'inconfort nous avons déjeuné , puis nous sommes allés au port de Limenaria , sans être sûr de sa protection par houle d'ouest . Et bien heureusement, la houle ne rentre que très peu et si le bateau se dandine un peu , ce n'est pas désagréable.

Un trés beau quai a été construit qui protége de l'ouest , la digue est en beaux blocs de marbre blanc ( le marbre de Thassos était réputé dans le monde grecque et a fait la fortune de l'île )

Nous sommes alongside avec 4 autres voiliers et des petits canots moteur .

Le village est en bordure du port sur une petite éminence , dominé par une église

Le temps est à l'orage , Il y a de gros nuages noirs , mais nous n'avons reçu que quelques gouttes .

Nous sommes monté jusqu'à l'église ; Le village est sans intêret , ce sont des hotels de plusieurs étages adossés à la falaise. Le front de mer est un immense souk de restaurants , avec des boutiques à souvenirs en sus . A 19h , il n'y a pas grand monde .

Les restaurants , tous presque identiques ne donnent pas envie , nous mangerons au bateau ce soir

 

 

dimanche même quai

La nuit a été rude , avec une musique très forte et une attaque de petits moustiques ; même AM a été piquée

Et en plus il y a eu de fortes rafales , suivies d'accalmies .

Au matin les rafales atteignaient encore nœuds .

Alors nous sommes restés au bateau pour buller.

Juste une petite ballade le long de la très grande plage à l ouest du port ; il n'y a pas grand monde sur la plage .

 

Lundi 10 à quai à Kavala

Nous sommes partis avec un petit vent de nord qui nous a vite lâché , nous sommes remontés au moteur le long de la cote de Tassos jusqu'à Prinos , puis mis le cap sur le continent et Elevteros . Un court essai de voile , car le vent avait atteint nœuds le long de la côte et puis de nouveau moteur jusqu'à être mouillé devant le coin nord de la grand plage d'Iraklista ; la cote est montagneuse et pas trop urbanisée . Après le déjeuner et un grand bain dans une eau chaude et cristalline , nous sommes repartis pour la marina de Kavala , ou nous avons trouvé une place sur le ponton extérieur du yacht club . Le responsable de la marina nous a amené la clé pour ouvrir la porte et avoir accésà l'eau et électricité

Partager cet article
Repost0

commentaires