Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 15:06

Same di 19 juin à quai a la marina d'Aghios Nicolaos

 

Notre mouillage sous l'ile de speralonga , effectué de bonne heure , s'est vite révélé assez bruyant à cause de tous les bateaux de promenade amenant des touristes visiter l'île . Alors nous sommes partis chercher un mouillage tranquille . Nous en avons trouvé un , sous le vent d'un petit ilot à l'est , le vent était léger d'est .

Il y a une longue barre de rocher et de sable , occupée par une multitude de goelands

2 ou 3 yachts à moteur nous ont rejoint dans l'aprés midi , mais vers 16 h nous avons vu du vent arriver du nord : nous n'étions plus protégé . Alors nous avons pensé aller dans la rade Pomer au sud d'Elounda , mais le vent est repassé est , levant une mer confuse dans un décor très urbanisé ; Nous sommes donc allés jusqu'à la marina . Bien que sans vent, l'entrée est délicate pour nous , car les pontons sont très serrés . Pour faire demi tour , il a nous fallu une bonne dizaine de marche avant et arrière mais finalement nous y sommes arrivés . Nous avons alors appris que ce dimanche était un jour très férié , la pentecôte orthodoxe!Espérons que les magasins d'alimentation restent ouverts

La marina est vraiment grande , et à notre surprise il y a beaucoup de voiliers ( evidemment aussi des yachts à moteur )

Une francaise est venue nous dire bonjour et nous donner quelques indications sur la marina. A posteriori, nous avons lu le nom de leur bateau : Boreval ; ils rédigent un blog dont nous sommes lecteurs .

 

Dimanche 20 juin meme quai

 

La matinée a été consacrée au bateau : aller chercher la clé des sanitaires, laver le cockpit , faire le plein d'eau du bateau mais aussi bonne surprise:pouvoir faire une lessive à la machine de la marina ( nous en avions bien besoin). Bien sur,nous avons pu faire les premières courses alimentaires ; Bien que ce soit Pentecote, les 2 markets tout près de la marina sont ouverts et bien approvisionnés .

Le soleil étant très chaud , nous avons passé l'aprés midi à l'ombre de notre tendue . Puis avant de partir faire un tour de ville , nous sommes passés saluer l'équipage de boreval , Ils nous ont invités à l'apéro et nous avons passé une excellente soirée à discuter bateau et programme de navigation avec Brigitte et Hervé ;

Lundi est encore férié , nous ne pourrons donc pas réparer la drisse du foc , ni remplir nos bouteilles de gaz , ce qui n'est pas grave , mais nous devons repartir mardi matin, pour assurer le RV avec Denis .

 

Lundi 21 juin meme quai

 

journée tranquille ; quelques courses alimentaires ce matin , avec une déception , les magasins d 'ici ne vendent pas de Tsiporo, notre apéro du soir ( le midi, c'est l'ouzo) . Ensuite petit tour du centre ville , jusqu'u port principal et au lac , curiosité géologique de la ville (peut étre d'origine volcanique!) . C'est un trou circulaire qui communique avec la mer par un court canal et serait profond de 50 m . Autour il y a de nombreux restaurants , nous sommes rentrés à la marina en suivant le bord de mer ,qui a peu de maisons ou restaurants . Une petite butte le domine , avec des immeubles pas très beaux ( et pourtant la vue est magnifique).

La ville n'est pas laide , mais n'a aucun charme ; Tous les grecs partent un masque ( souvent accroché à l'oreille et pendant sous le nez) ; les personnes non masqués ne parlent pas grecs ( des touristes!!)! , on entend parler français mais aussi allemand.

A noter que le vent a soufflé fort ( 22 nœuds ) d'est de 13h à 18 h , il est presque totalement retombé ensuite.

 

Mardi 22 juin mouillage de l'anse Tenda , au pied du cap Sidero , cap nord rest de la crête ( 35 17, 26 17)

 

Aprés avoir réglé la marina ( 102 euros pour 3 nuits ) nous sommes partis au moteur par un vent très faible d'est . Nous sommes passés entre l'île Psila et la côte et avons longé ensuite une côte magnifique : de hautes falaises dénudées , avec sur un versant nord d'une baIe un ensemble d'oliveraies ( village en hauteur de Kalavros ) , Un peu avant le cap de Sitia ( cap Faneromeni ) , le paysage devient plus bas et nous avons décidé de profiter du peu de vent pour continuer à faire du leche cailloux le long du cap Sidero, au lieu de s'arreter à Stia  ; à partir de Tomiou , la coté redevient très belle , rocheuse et très découpée par des anses . Le passage du cap est splendide avec des couleurs de roches allant du rouge vif au noir .

Puis nous avons cherché une anse pour y passer la nuit . Ormos Sidero et ormos Dhaskalia nous ont paru un peu trop austères et nous nous sommes mouillés dans l'anse que nous avons appelé Tenda , car en face d'une anse Tenda sur la cote ouest ? C'est une grande anse avec des fonds de sable sur une longue distance , de chaque coté il y a 2 camping cars . C'est assez beau et calme

Pas de téléphone .

 

Mercredi 23 juin mouillé dans une crique à l'ouest d'Amatou , coin sud est de la crete (n 35 01 73 ; E26 12 64 )

 

Partis sans vent , nous avons longé la cote jusqu'à Paleokastro, aprés etre passé devant la plage de Vai , aménagée et protégée des voiliers par des bouées de baignade ; juste à son nord une plage semble un mouillage possible ( Itanos ). La cote est splendide avec des falaises rouge vif ; Paleokastro est une grande baie coupée en deux par une colline en forme de château , Les fonds offrent beaucoup d'espace pour mouiller et devant le port il y avait un cata mouillé . Le vent s'est levé , probablement un thermique , il était 10 H 30 . Nous avons pu faire un peu de voile jusqu'à 2 miles sous le grand cap Plaka , Et le vent est retombé ; la côte devient très haute, sans abri jusuq'à Kato Zakros , anse assez profonde avec une grande plage et beaucoup de place pour mouiller sur fonds de sable par 5 à 6 m . Il y a 40 ans nous y avions fait de la planche à voile .

Mais nous voulions raccourcir le trajet de demain pour Ierapetra et nous avons continué jusqu'à la baie d'Amatou . Le vent s'est levé sud ouest , heureusement une anse au bout de la baie à l'ouest offre une protection ; le site est sauvage et beau . La baie a des fonds avec beaucoup de roches , et aprés une petite promenade sur le chemin qui longe la baie jusqu'au départ d'une gorge profondee, nous avons été remouiller devant la plage , sur fonds de sable , car nous avons craint qu'en cas de vent fort l'ancre aille se nicher sous un bloc rocheux;

l'eau est enfin chaude et nous nous baignons facilement

 

jeudi 24 juin mouillé devant la plage de mirto school (N 35 00 1 E 25 34 8 )

 

A 2 h du matin nous avons été réveillés par les sifflements du vent, 25 nœuds dans les rafales , nous étions contents d'etre mouillés sur des bons fonds ;

Au matin le vent était tombé , il y avait encore de fortes rafales de nord ; tout allait bien ; très vite il y a eu un trou de vent en passant devant la centrale électrique  et le moteur a été mis en route;

Le calme a duré jusqu'à la traversée de la baie Gandouras , ou commencent les cultures en serre ,

Puis d'un seul coup un peu avant d'arriver au cap de Ierapetra, le vent est devenu furieux ; plus de 30 nœuds dans les rafales , nombreuses . Dans ces conditions nous ne nousvoyons pas entrer dans le port de Ierapetra , et nous avons décidé de continuer jusqu'à trouver un abri dévénté . Puis le vent est passé à force 4 , mais de l'ouest sud ouest , ce qui ne faisait pas nos affaires car les baies abrités du sud sont rares , et les quelque ports possibles seraient ensablés et trop loin . Nous avons mis le cap droit dans le vent , vers ce qui semblait une plage et nous sommes arrivés à une petite staion balnéaire , avec une plage abritée du vent , mais ou la houle rentre un peu ;

C'est la vie de marin au sud de la crête ,

On est récompensé par la beauté des paysages , surtout entre Amatou et Gondouras.

 

L'eau devient très agréable et en cette fin d'aprés midi, le vent est nul , et la houle se calme

La météo prévoit pour demain , deux couloirs de vent fort avant d'atteindre la pointe sud de la Crête , qui offre un mouillage abrité de tous les vents , en principe !!

Nous y étions allés il y a 40 ans et c'était vrai . !

 

vendredi 25 juin mouillé devant le village de Lemdas

 

La journée a ressemblé à celle d'hier

Vers 2 h du matin , coup de vent du nord qui a duré environ 2 h ( force 5 ) , c'est probablement du catabatique , les montagnes sont  proches ( 1000 m ? )

Pour éviter les zones de vent fort prévues par la météo à partir de 10 h , nous sommes partis tôt : 6 h 15 . Nous avons fait du moteur sur une mer d'huile , avec un paysage marqué par les nombreuses serres ; les serres , vues de loin , font très propres , ce sont comme des batiments bas et blancs , ce n'est pas laid ,

Puis soudain au cap Peristonias, la mer est devenue foncée , puis blanche de vagues courtes, et le vent est monté à 30 nœuds du nord donc de terre ; Donc heureusement pas de grosses vagues . Avec 2 ris et un génois très roulé ( pas plus grand qu'un tourmentin ) nous filions souvent à 7 nœuds , suivant les rafales . On était vent de travers , en abattant un peu quand le vent dépassait les 30 nœuds ; l'anémomètres est monté jusqu'à 35 nœuds ; Passé la grande baie , on s'est dit que sous les montagnes le vent allait tomber ( ce que suggérait la météo ) , et bien pas du tout , il a continué ; .Le paysage était splendide dans le style minéral , sans sucune végération , même pas des buissons ; Aucune maison, De loin en loin une petite chapelle ?

On est cependnt passé devant un petit village ( Koudouma ), au pied d'une gorge , vu d'assez loin car le vent était furieux et nous interdisait de trop se rapprocher de la côte, magnifique .

Et puis arrivé au cap est de la baie de Lemdas, le cap Trafoulas , le vent est tombé à moins de 10 nœuds ; nous avons donc pu aller voir le port de Loutra , signalé abri de tout vent .

Il est dans une anse au pied d'un petit cap qui le protège de l'ouest, il y a une énorme digue, qui laisse un espace minuscule à l'intérieur et un quai très court , de plus il y a plein de cailloux devant l'entrée ; et le vent ( faible mais 12 nœuds quand meme ) portait à l'intérieur . Alors nous sommes repartis vers le village de Lemdas , au pied d'un piton à son est et avec vu de loin avec une petite plage . Nous avons pu mouiller devant la plage par 4 m , fonds de sable . Lemdas est une petite station balnéaire , avec une plage longue de 200 m , quelques parasols , 3 bateaux a moteur à louer , et aucune barque de peche .

Le village s'étage sur la pente, c'est une petite station sympa , avec beaucoup de tavernes en bord de plage;

Nous nous sommes reposés , aprés ces 34 miles , dont 24 sous voiles , soulés par le vent et secoués par les vagues.

Evidement au mouillage, nous bénéficions d'un vent faible de sud ouest ( retour du vent apres la zone de nord fort ) ,ce qui léve une petite houle qui nous bouge un peu .

 

La température de l'eau est devenue agréable et le soleil très chaud:nous nous baignons souvent . Le soir nous avons été à la taverne de Lemdas , juste à coté de la petite route qui descend à la plage , accueil très sympa et énorme calamar grillé . Bonne soirée

 

Samedi 26 juin à quai à Aghia Galini

 

Nous voulions aller à un mouillage , mais la houle en a décidé autrement , le vent est faible ce matin , mais légerement sud ouest . Nous avions visé le mouilage de Kali Limenes , mais le site a été enlaidi , Des maisons pas belles , des camping cars et des baraquements qui font zone . Une digue a été construite pour faire un port de barques , avec des containers pas beaux , et peu de place pour mouiller . Alors on est reparti ; le coté nord du cap Lithno est magnifique : des falaises et des calanques devant des gorges profondes , Aprés le cap , la cote est moins haute , mais aussi belle ; nous avons fait un tour dans l'anse Vathy , longue calanque de 500 m de long sur 50 de large, encadrée par des falaises verticales et lisses , au fond une plage de sable et quelques campeurs ; mais la houle rentrait : alors on est reparti ; on a tente un mouillage un peu avant l'anse Matala , mais on roulait affeusement , On est reparti jusqu'à l'anse Matala , très réputée , et qui a été victime de sa beauté car elle est devenue construite , avec de nombreux restaurants et beaucoup de monde sur la plage . Bien que la houle rentrait , nous avons fait un stop le temps de manger , car le pilote automatique étant en panne, manger en mer n'est pas amusant,

Puis nous sommes partis pour Aghia Galini ,

En arrivant devant le port,le vent est monté brusquement à 15 nœuds , un vent très chaud ; heureusement dans le port le vent est tombé et nous avons pu accoster tranquillement , alongside ,au bout du grand quai .

La rade est grande , les quais sont longs et ,seul le quai coté ouest , prés de la ville est occupé par des bateaux de peche ou de promenade , Le quai coté sud est presque vide , il est protégé du sud par une digue haute de quelques 5 m .

La petite ville adossée à l'ouest à un gros rocher est batie sur une colline , en haut des immeubles neufs .

Nous avons eu la visite d'un cost guard , qui nous a demandé les papiers du bord , y compris le certficat de vaccination . L'eau et l'électricité sont gratuites , mais nous devrons téléphoner à Rethymon (port situé au nord de l'ile), pour régler la place !

Un petit tour près du port, nous a fait découvrir une ville très touristique , avec de nombreux restaurants et des boutiques de souvenirs et de fringues, cela fait assez classe ; personne ne porte de masque.

 

Dimanche 27 juin

 

journée tranquille consacrée au rangement du bateau ,à la préparation de la cabine pour Denis avec transfert de tout le fatras dans l'autre cabine ,tout cela baignés dans une chaleur tropicale .Nous avons pu faire des courses:un petit super marché sur le port bien approvisionné (y compris en Tsiporo pour nos apéro du soir) ; dans une rue proche du port nous avons trouvé une boulangerie et un boucher … après une mini lessive ,nous avons bullé à cause de la chaleur .. Un petit tour de ville ,vers 19h, c'est coquet ,les maisons s'étagent sur les collines ,;il ya des fleurs un peu partout lelong des escaliers et beaucoup de restos;nous avons diné chez « Mme Hortense «  avec vue sur le port (ou notre petit voilier est tout seul !! avec une dizaine de petits bateaux de pèche ) ; nous avons très bien mangé

au pied de la ville ,en face le port ,une très grande plage aménagée

Maintenant nous attendons Denis

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires