Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 13:07

Samedi 2 juillet marina de Rhodes

 

Denis a pris l'avion ce matin ; nous avons un peu rangé le bateau , loué une voiture , et surtout bullé

La météo encore lointaine est un peu limite pour la traversée vers la Crete àpartir de Kassos ; on regarde des alternatives

 

Dimanche 3 juillet

Ce fut une grande journée de visites culturelles ; nous avons commencé par la vieille ville de Rhodes , bien préservée à l'intérieur des imposantes fortifications des chevalliers , qui offrent peu de passages aussi bien pour les voitures que pour les piètons .

La ville est en cours de restauration et les ruines se font rares , les lignes électriques ne sont plus visibles et les rues ( ruelles ) sont propres Helas pour le promeneurss , si on devine deriiere les murs nus de beaux jardins on ne les voit que rarement . Je trouve que cela manque de charme . Pourtant nous avons visité avec peu de monde dans les rues , nous avons pu phographiér la rue des chevaliers sans personne !

Vers midi les rues commerçantes ont commencé à se remplir , surtout des souks à restaurants , il y en a beaucoup de tous styles depuis la gargotte jusqu'aux plus chics dans un jardin ombragé . Nous nous sommes contentés d'un verre sur une place un peu à l'écart devant une grande mosquée fermée ; comme ailleurs ; beaucoup d'églises et de mosquées sont fermées .

 

Ensuite nous avons été voir l'église construite sur l ancienne acropole de Ialissos, en haut du mont Philerimos  ; La route passe par le bord de mer de la côte nord ouest , longue suite de buildings pour touristes qui peuvent aller se faire rotir sur la plage en face aprés avoir traversés une rue très passante .

Le site de Philerimos est beau , il est entouré dune grande pinède qui recouvre tous les flancs de la montagne Au sommet il y a des restes bien entretenus d'un monastère du XV ème , avec une église curieuse avec 3 salles en étoile autour de l'entrée

Nous avons retrouvé la route cotière jusuq'à Puerto antico , le nom de la plage située en bas des ruines de l'ancienne Kamiros , l'une des grandes cités rodiennes ; Les ruines ont été dégagées le long d'un ravin , Elles sont hélénistiques, selon les artefacts retrouvés . Les murs des habitations ont encore 1 m de hauteur , les pièces étaient petites . Des grands édifices il ne subsiste que le sous basement du temple d'Athéna et quelques colonnes autour de la place centrale

Les ruines ont beaucoup de charme au milieu de la verdure, et elles ont peu de visiteurs

Nous avons été déjeuner au restau de plage ( il était 16 h ), moyen mais pour le prix on a bénéficié d'un transat sur la plage et AM a pu se baigner sur la plage de galets .

Pour rentrer nous sommes passés spar la montagne et Profitis Ilias , petite station d'altitude perdue au milieu de la foret de pins, la route est belle ,ombragée ; avec l'altitude il ne fait pas trop chaud

 

lundi 4 juillet

 

Nous sommes repartis nous promener dans la montagne ; Premièr bourg Psinthos ou on s 'est un peu perdu la pancarte indicative du bourg suivant était peu visible ; La route jusqu'à Archipolis serpente au milieu des collines , couvertes de pins et d'oliveraies . Nous sommes montés jusqu'à Profitis Ilias et une erreur nous a mené à Salacos et nous avons retrouvé la roue des vins ? En effet jusqu à Ampona la route passe au milieu de petits vignobles ( mais aussi de champs d'arbres fruitiers et des champs d'agumes ). Les villages ne sont décidément pas beaux , ensembles de petites villas laides mais les paysages de montagne sont grandioses .

Nous sommes arrivés au village de Monolithos , puis au château ; Le château fut érigé par les Chevaliers de Malte sur un piton dominant la cote ; Il n'en reste que peu de choses mais une petite chapelle met une touche de blanc sur le sommet . La montée sous le soleil fut ardue , mais la récompense fut le panorama,.Ensuite la route continue vers la plage Fourni , dans une descente rapide. La plage de petits galets est encadrée par de petites falaises ocres . Il y une cantina outre des boissons a pu nous servir une salade grecque et du tsatsiki .Et ensuite nous nous sommes baignés , malgré les petites vagues .

A u retour nous sommes passés par Arnitha et le monastère st filemon , puis nous avons pris la route piérreuse qui va à Missagos en montant jusqu'aux éoliennes situées sur la crête à plus de 500 m .

Le paysage est fantastique , ce qui est curieux c'est que la foret céde progressivement devant les buissons épineux , peu de traces de présence humaine . Aprés Missagros la route continue a descendre jusqu'au nord de mer ; la route n 'a plus de charme , elle longe une grande plage de galets et des constructions balnéaires rivalisant de mauvais goût

 

mardi 5 juilllet

 

Encore une belle randonnée en voiture dans les montagnes . Cette fois nous sommes allés sur le flanc sud du mont profitis ilias ( 800 m ) De ce coté la foret commence plus bas que sur le coté nord et les pins sont souvent remplacés par des cyprès , plus sombres . Sous la foret , il y a des oliveraies plus ou moins entretenues . Il y a peu de villages , tous senmble de villas souvent renovés et pas belles ; nous sommes passés par Elousa , Platania , Apolonna , Empona, Aghios isidoros . Un peu avant cette bourgade nous avons visité le petit monastère Arimatis , bien accueuilli par une dame qui nous offert le café , évidemment nous lui acheté des fruits confits cuits par les dames du village . Un peu avant la descente sur Laerna nous sommes arretés au kiosque d'Achille , pour monter sur un tertre qui offre des vues sur toute la partie sd de l'Ïle , nous lui avons acheté du miel de thym et de l'huile d'olive De Laerna nous avons pris ue route très mal fléchée au départ pour le monastére de Thari , c'est un monastère avec une église bysantine du xi ème , le site aujourd hui était très calme : nous etions les seuls visiteurs En arrivant à Asclipios nous avons déjeuné à la taverne de Nicolas , moyen ,

Et nous sommes rentrés ., en faisant le tour du promontoire de Lindos , C'est vraiment beau et les mouillages n'étaient pas encombrés

Au retour nouvelles petites courses : ouzo , Pq et fruits .

A la marina le vent souffle fort plus de 20 nœuds ; entre Naxos et Rhodes il est force 6 avec des rafales à plus de 30 nœuds .

 

Mercredi 6 juillet

RAS

Le vent continue à souffler très fort , Claire et co sont arrivés et nous avons modifié notre programme de navigation ; compte tenu de la période de vent très fort , avec Claire nous ne ferons que la cote est de Rhodes avec un vent de travers et une mer plate ; la météo continue a prévoir du vent faible , mais il souffle toujours à plud de 20 nœuds

 

jeudi 7 juillet

C'est encore le mémé temps , ce matin plus de 22 nœuds alors nous avons décidé de rester un jour de plus à Rhodes et Claire est allée visiter la vieille ville

 

Vendredi 8 juillet mouillage de Tsambika

Le vent ayant un peu faibli , nous sommes partis sous génois enroulé force 5/6 vers le sud , le vent souflant à plus de 20 nœuds avec des rafales à 30 nœuds

En partant vers 10 h nous étions en compagnie de bateau d'excursions pour la journée . Certains se sont arretes dans les anses de la poInte Ladiko , d'aures on été mouillés au sud du cap Ladiko, au pied des falaises , nous les avons imités ; c'est un mouillage pas mal avec pas trop de parasols et baigneurs , et pas trop de petits bateaux moteurs

Nous nous sommes baignés et déjeunés ; puis nous sommes repartis vers le sud

Nous nous sommes arrétes à l'anse Tsambika qui a été un endroit magnifique ; C'est une grande plage de sable ee de l'est par une pointe rocheuse à l'extrémité de la plage de la baie vlikha , la baie est très batie avec des hotels pas trop laids .

Aprés une après midi tranquille , nous avons été mouillés pour la nuit à Lindos , dans le coin nord ouest ; il y a une quinzaine de voiliers et 7 gros bateaux yachts à moteur amarrés sur la côte ouest

La vue sur l'acropole est vraiment belle

 

dimanche 10 juillet meme mouillage

 

Nous avons visité l'acropole , un peu tard, après l'arrivée des bateaux d'excursions ; heuresement la queue pour avoir les billets filtre les entrées et sur le site il n'y a pas trop de monde .

L'acropole est sise sur un plateau à 110 m de hauteurs , elle a été un grand centre hellenistique et il reste des plateformes et des colonnages reconstituées ; il y a aussi des restes des fortifications des chevaliers .

Le point de vue sur la petite ville et les environs est très belle .

Ensuite aprés avoir constaté la fermeture du restaurant recommandé par le routard , nous avons déjeuné chez Mario, pas mal avec une très bonne stifado . Puis nous avons revu l'église superbement revétue de fresques, avec des cartouches retraçant toute l'histore biblique, et en particulier la pesée des ames et l'engoufrement des damnés dans la gueule du monstre ;

Nous sommes rentrés au bateau pendant que les jeunes trainaient en ville , à la recherche de souvenirs .

 

LUNDI 11 juillet mouillage de Lardos ( 36 04 28 03 )

 

Aprés avoir récupéré les jeunes qui s'étaient payés une nuit calin dans un B and B , ,nous avons longé la péninsule de Lindos , avec une cote magnifique , qui offre des possibilités de mouillage par vent d'ouest

Nous avons fini par mouiller dans une crique de la baie de Lardos , protégée de l'est par un cap rocheux et bas ; l'arriére pays est beau:hautes montagnes dénudées . Les constructions au bord de l'eau ne sont pas trop moches.

L'eau est chaude ( plus de 30 ° selon le themometre du bord ) et la baignade agréable (même pour Jacques)

vers 20 h le vent est passé ouest assez fort et nous avons remouillé un peu à l'ouest , avec 3,4 m de fond .

 

Mardi 12 juillet mouillage de Haraki (36 10 28 06)

 

Aprés une nuit ventée ( ouest ) nous sommes partis avec un vent faiblissant ; Nous avions décidé d aller à Haraki , petite station balnéaire au pied d'un vieux fort byzantin ; mais le vent est passé sud est 12 nœuds , nous avons continué et par miracle une fois devant la petite plage mal protégée , la mer s'est calmée et nous avons pu mouiller

C'est une petite station balneaire avec des batiments d'un étage et quelques parasols ; ce n'est ni beau ni laid .

Vers 15 h le vent a tourné au nord et nous sommes mieux du point de vue nautique .Les jeunes ont débarqué avec l'intention de monter au château en ruine mais vu la hauteur nous avons quelques doutes sur ce projet

Effectivement les jeunes se sont contentés de parcourir le front de mer en regardant les restaurants .

Du coup le soir restaurant , avec du calamar farci et enfin des gavros pour moi ( gavros:petite friture d'anchoix ), mes premiers depuis notre arrivée en grèce

 

Mercredi 13 juillet mouillage de Tsambika

 

Nous sommes montés ( les vieux ) au château qui domine la baie ; Il y a un petit sentier pierreux qui permet d 'aller en haut ; Le plateau en encore entouré de pas mal de murs

, C'est evidement très ruiné mais le point de vue est magnifique ., notamment sur une belle crique juste au nord mais beaucoup de parasols .

Ensuite nous sommes repartis pour le mouillage de Tsambika , la cote rocheuse est découpée et il y a des petites criques ou quelques caiques sont mouillés pour le déjeuner .

Nous sommes passés côté terre des ilots du vrak Efronisis avant une grande baie pleine de batiments pas très beaux et sur la plage des nuées de parasols ;. Nous avons donc continué jusqu'à La baie de Tsambika qui est encore très ventée avec des rafales à plus de 25 nœuds ;

l'aller à la plage avec le vent est difficile , même avec un masque pour protéger les yeux mais le bain ,vue la chaleur, est agréable

 

JEUDI 14 juillet baie antony Queen

 

Au matin le vent s'est calmé et nous avons nagé jusqu'à la plage , le campement de la plage de nudiste est à l'abandon , mais la petite dune de sable a un sable très fin .

Ensuite nous sommes repartis pour le dernier mouillage avant la marina , sans vent

Nous nous avons été jusqu'à la baie Antony Queen , située sur un promontoire rocheux et assez haut avec de belles falaises ; la baie est belle mais très fréquentée par les caiques d'excursion qui transportent des touristes depuis Rhodes ou les diverses stations balnéaires ; de ces caiques ,les touristes ,au signal ,sautent tous et l'eau et barbotent avec leur « frite » jusqu'au coup de sifflet final et remontent à bord ,remplacés par un autre caîque hélas certains mettent leur sons très fort et le mouillage n'est pas paradisiaque mais il le devient qu'après 19 h ,tous les bateaux retournant au port ...nous sommes restés seuls ,pas tout à fait,il y avait un autre voilier ! La différence d'occupation était sidérante!et nous avons passé une nuit super calme avec un bain au petit matin délicieux dans ce lieu devenu désert

Nb pourquoi ce nom pour cette crique , nous n'avons rien lu qui le justifie

 

Vendredi 15 juillet marina de Rhodes .

 

Depart sans vent ,celui ci ne s'est leve qu'à 3 miles de la marina , force 5 d'ouest .

Nous avons été au poste de gazoil ou Claire et les jeunes ont débarqué pour faire les tests anticovids necessaires avant le départ et se rapprocher de l'aéroport puisqu'ils partent ce soir

Nous avons retrouvé une place au ponton , la marina semble bien pleine et il fait très chaud

Nous sommes allés immédiatement acheter une carte sim pour remplacer la carte bouygues du smartphone d ' A;M qui ne capte aucun réseau , Puis nous avons été déjeuné dans un restau de la vieille ville sur un roof top avec une belle vue sur le château  et nous sommes rentrés au bateau à travers les ruelles de la vieille ville

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires