Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 07:32

nb devant la difficulté d'avoir un bon wifi , nous ne transmettons ce blog que sans les photos , que nous transfererons quand nous aurons une bonne connexion dommage car il y en a de belles

Vendredi 13 mai mouillage de Kilada

Il est 19 H 30 et nous prenons notre premier apéro en mer , dans la calme rade de Kilada ;
Le soleil est bas sur l ' horizon et baigne les montagnes dans une lumière dorée .
Tout serait parfait sans quelques incidents : j ai oublié l alimentation de mon ordinateur , nous avons déchiré un peu le génois en le mettant en poste , et surtout les toilettes ne fonctionnent pas.
La remise en état du bateau a été harassante . Nous sommes arrivés mardi soir vers 23h , après une route sans problème et un court arrêt pour diner dans une petite gargote , à la sortie de nea Epidaure , ou nous avons bien mangé ,servis par une dame charmante qui a cuisiné devant nous ( meat balls et frites )
Mercredi matin nous avons attaqué par le gréement de la grand voile , des tauds , ce qui nous a pris la matinée ( sans oublier le rangement des sacs remplis, de matériel pour le bateau ,de quelques livres et de vêtements pour compléter notre garde robe ) Après une halte restaurant dans un petit restaurant ( le seul qui semblait ouvert , repas moyen mais dans une ambiance familiale ) nous avons repris l après midi avec le changement du senseur du speedometre ; ce serait très simple sans les passages de fils , et la place pour faire les câblages ( soulever un peu le plancher avant pour pouvoir en rampant accéder aux passages de fils, nous a bien pris une heure) . J'ai aussi réparé la pompe , mais elle ne semble pas marcher ; Anne marie a, dans les intervalles ou elle ne m' aidait pas, rangé le bazar et nettoyé un peu le bateau, fort poussiéreux. . Repas en soirée a la cantine , restaurant avec pas mal de grecs, ou on nous a servi d'autorité des mézés ( petites entrées )très bons .
Jeudi matin la pompe à eau est tombée en panne, il fallu la démonter, essayer l' ancienne qui ne marchait pas , puis nous avons trouvé la solution en mettant sur la pompe en service le pressiostat que nous venions d acheter ( en fait sur ces pompes jabsco il y a une fuite légère qui stagne dans un couvercle et corrode les contacts du pressiostat . J 'ai fait aussi des allers et retours à Kranidi pour trouver une puce pour le smartphone , puis une fois trouver le magasin cosmote qui n 'a pas fait de vérification de la bonne marche, j y suis retourné pour faire fonctionner cette puce cosmote, ce qui a été fait après une demi heure de tâtonnements du vendeur .
Ce matin lever à 7h , pour être prêt à 8H 30 pour commencer le processus de mise à l'eau. Finalement à 1O h30 nous flottions et nous avons été mouiller dans la rade pas loin du chantier.
Et là , nous avons constaté que les toilettes ne fonctionnaient pas : pas d 'aspiration d'eau .Tous les tuyaux et les vannes d'alimentation en eau du bateau viennent d'être changées par le chantier . Nous avons essayé d'envoyer le génois mais en positionnant mal celui ci à cause d' un outil censé faciliter le guidage du guindant dans la rainure de l'enrouleur , j'ai un peu forcé sur le winch et le guindant s'est déchiré! Sauf miracle de disponibilité du voilier , nous referons encore une saison sans génois . Dans l'après midi j'ai changé toutes les membranes de la pompe WC , mais sans résultat . Nous avons été à Ermioni rendre la voiture , puis nous sommes passés au bureau de la marina pour signaler notre problème de toilette . ils verront demain ce qu'ils peuvent faire .

Samedi 14 mai mouillé dans le port de Porto Helli ( 17 miles )

Finalement ce matin , nous avons pu aller à quai et ils ont réparé la pompe, ou plutôt après avoir tout vérifie dans la pompe (ce que Jacques avait déjà fait hier) , ils ont eu l'idée de vérifier la prise d'air au sommet du coude de la tuyauterie d aspiration ; gagné c'était cela .
Après le déjeuner nous sommes partis au moteur , avons envoyé la voile pour un bord de prés , puis le vent retombant à moins de 8 nœuds nous avons remis le moteur pour aller mouiller devant le grand magasin et le voilier de Porto Helli . Le voilier n'était pas là , mais le grand magasin était ouvert et et nous avons fait des courses pour prés de 15 jours!!

Dimanche 15 mai à quai à Poros

Encore une mauvaise surprise ce matin : en prenant l'annexe, je vois que la mise à l'air du holding tank laisse passer un filet de liquide ( le holding tank est un réservoir qui sert a recueillir ce qui sort des WC si on ne veut pas que la sortie aille directement dans la mer ) Nous avons pourtant suivi les instructions du chantier quant au maniement d'une vanne 3 voies . nous avons donc cherché à comprendre ce qui se passait et après des réflexions et des essais , nous ne sommes pas encore sûrs du résultat . Vider le holding tank avec une pompe à main est très long , fatigant et pas très odorant !
Sinon la navigation a été tranquille : voile et moteur jusqu'à une crique à la pointe ouest d'Hydra , arrêt déjeuner , puis moteur jusqu'à Poros .
Les quais sont assez remplis et ce soir il n y a plus beaucoup de places libres , beaucoup sont arrivés peu après nous vers 17h 30 .
Le vent souffle assez fort et nous sommes mouillés court; nous décidons de nous remouiller un peu plus long. Hélas , impossible de relever l'ancre , elle doit être engagée sous quelques chose , après une manœuvre d anthologie , bien que toujours attaché à l'ancre nous réussissons à regagner notre place . Les voisins nous disent alors qu'il y a une chaine mère ( chaine au fond de l'eau à laquelle sont en principe accrochées des bouées de mouillage , mais ceux ci n'existent plus ( la légende veut que les plongeurs aient voulu la laisser en place pour se conserver un peu de travail ).
Au restaurant Posseidon , ou nous avons bien diné ( mixed sea food ) nous réservons un plongeur pour nous dégager le matin .
Important : nous avons réussi à faire fonctionner l'évacuation des WC : contrairement à ce qui nous avait été dit il y a une position médiane de la manette qui permet un fonctionnement des WC sans passer par le holding tank .

Lundi 16 mai mouillage de Yerolimana ( pointe est de Poros )

Au matin nous avons été faire tamponner notre transit log ( papier officiel grec qui devrait être tamponné à chaque escale par les autorités , mais qui est tombé en désuétude , sauf si un officiel zélé le réclame ) ce qui a été vivement recommandé par le chantier . Puis nous avons acheté un gigot d'agneau à la bouchère ( plus d'1kg pour 12 euros)) et des fruits .
Le plongeur est arrivé pile à l'heure et en 3 minutes a dégagé l'ancre (dépannage 50€ ) ; il a ensuite dégagé l'ancre des voisins à qui était arrivé la même aventure .
Nous avons été au très joli mouillage de Yerolimana ,tout près de la ville en attendant de partir au petit matin pour Sérifos .
C'est , pour nous , un des plus joli mouillage de Grèce, et il est très peu fréquenté.
Nous avons fait une longue promenade jusqu'au point géodésique sur le sommet du cap , accompagnés par des chèvres peu farouches , elles avaient de très belles cornes en lyre . Les anciennes plantations d'oliviers sont maintenant envahies par les thuyas . Tout sent bon le maquis .

Mardi 17 mai mouillage de Soupia et des îles Spathi

Nous sommes partis à 6H30 pour Sérifos à 53 miles . Peu après être repassés devant la ville de Poros, la grand voile est tombée à grand bruit : la drisse était cassée !!! . Alors demi tour , mouillage à quai un peu difficile avec un bon vent de travers , puis visite au ship, qui a téléphoné à un grec :Yanis ;ils sont venus immédiatement , à 2, pour repasser une nouvelle drisse dans le mat; c'est hélas trop haut pour mes 74 ans . En 10 minutes c'était fait par ces pros ( coût 60 €) ; en supposant que j'ai réussi à monter en haut du mat il m'aurait fallu au moins une heure !!
Nous sommes ensuite repartis vers le mouillage de Soupia , ce qui raccourcira la route pour demain . Nous avions un bon vent de nord ouest et nous avons fait cette longue étape ( 8 miles ) sous voiles !!
Ce mouillage est beau , Nous sommes dans une petite crique avec un autre bateau. Au dessus il y a des collines couvertes d'oliveraies , au fond une plage de sable avec des tamaris .Nous avons fait une promenade sur une route de 4+4 , vers l'est avec de beaux aperçus sur les criques de la cote . Le plateau en bordure de falaises est en passe de lotissement , ,heureusement avec des villas basses dont le toit ne dépassent pas la végétation .
Hélas ; comme la dernière fois vers 16h le vent a viré ouest et nous sommes partis vers le mouillage des îles Spathi,à 1 mile a l'est , mouillage derrière un ilot , entouré de hautes falaises , la mer y est bien plate .

mercredi 18 mai mouillage de Koutalas, côte sud de Serifos

Après une nuit calme et solitaire nous sommes partis à 7 h en direction de Serifos . Le vent étant de nord ouest force 3/4 nous avons fait une bonne partie de voile , juste entrecoupée de 12 à 14 h par une baisse de vent qui nous a obligé à utiliser le moteur .
A 17H nous sommes rentrés dans la grande baie de Koutalas, après 52 miles . C''est une baie quasi ronde , ouverte au sud ; il y a tout autour de hautes collines dénudées . Il y a 3 belles plages et nous avons choisi de mouiller dans celle de l'ouest devant un hameau de villas d'été . Il y a quelques restes de l'exploitation minière ( fer ) : une grue rouillée , des déblais et des trous dans la roche, et aussi quelques engins en décomposition . Notre carte indiquant un sentier , j ai tenté de le prendre , après avoir un peu erré dans les collines , j ai fini par le trouver mais il était envahi par la végétation et je n'ai pas été très loin .
Il y a quelques risées folles mais le plan d'eau reste calme ; nous espérons que la nuit sera tranquille.

jeudi 19 mai mouillage de Vathi île de Sifnos

Après une nuit calme nous sommes partis au moteur avec un vent nul.
Nous avons longé la très haute côte ouest de Sifnos , qui est beaucoup plus verte que celle de Serifos .On y voit encore des terrasses
A 13 H , nous étions arrivés dans la grande baie bien fermée de Vathy . Le site est beau et a peu changé depuis notre passage en octobre 2014 ; au bord de l'eau ,une petite église , des maisons bien blanches et une petite résidence de vacances avec des villas ; Sur la plage des touristes se baignent .Dans la rade 2 autres voiliers.
Dans l'après midi , nous sommes monté à l'église de Nicolae et Arenae par un sentier aisément praticable .Le paysage est merveilleux : de grands ravins avec, là ou c'est possible, des petites terrasses, bien entretenues et plantées d'oliviers ou des champs à l'abandon depuis peu de temps car ils ne sont pas envahis par la végétation . Les pentes sont couvertes de genévriers , de hautes bruyères et de genets. En 1h 40 nous sommes arrivés à la petite église , à presque 400 m d'altitude . Elle était ouverte et nous pu voir une iconostase décorée de peinture du début XX ème .
Après avoir pensé aller au restaurant ( il y en 5 sur le bord de plage ) nous y avons renoncé car le vent y arrivait et bien qu'il ne soufflât pas fort ( 5 nœuds dans les rafales ) , il faisait froid .
La météo prévoit une fort vent de sud pour Samedi , suivi d'un coup de vent du nord pour lundi . Il y a peu d'abris du sud , alors nous irons à Ios , bien que le port soir réputé bruyant .

vendredi 20 mai à quai à Adamas île de Milos

Nous avons un problème moteur . Peu après le départ du mouillage , l'alarme moteur s'est mise à sonner . Ce nous l ' avait déjà fait une fois mais sans suite . On arrête donc le moteur et on redémarre ; ça marche mais 15 minutes après ça recommence : je vérifie que la pompe a eau de mer fonctionne , qu'il y a de l'huile et du liquide de refroidissement : tout est OK . on redémarre à vitesse lente, direction Milos ou nous avons plus de chance de trouver un mécanicien . . Cette fois c'est au bout de 45 minutes que l'alarme recommence; le vent est quasi nul avec des séquences de risées d'une provenance aléatoire. Bref en 6 h , avec un mélange de voile et de moteur , nous nous amarrons au quai de Milos Adamas . La capitainerie nous donne l'adresse d'un mécanicien : je l'appelle, il répond et doit me recontacter . Finalement à 18H je réussis à le joindre , il vient demain matin .

Samedi 21 mai même quai

Dans la nuit comme prévu le vent s'est levé de sud est et est resté très fort toute la journée avec des pointes à plus de 28 nœuds . Le ponton auquel nous sommes attachés , heureusement au nord , est balayé par les vagues . C'est la raison, que nous a donne le mécanicien pour repousser sa visite à lundi matin . Notre journée a donc été simple : attente jusqu'à 11h , sortie pour acheter du pain, des fruits et des journaux français; puis sieste , visite du tout petit centre d'Adamas , puis montée en taxi pour visiter le vieux village de Plaka. Il est construit sur une crête rocheuse , a l'ouest une haute falaise et à l'est une rude montée . Il y a donc 2 ruelles principales qui suivent la crête et des ruelles perpendiculaires . Il est d(une très grande propreté , mais peu habitée : Les maisons doivent être des résidences secondaires pour l'été . Nous sommes monté jusqu'à la chapelle construite sur un ancien fort, tout en haut de la colline qui surplombe le village .Le vent soufflait si fort que les petits cailloux volaient .
La météo prévoit encore un avis de grand frais pour demain , mais cette fois du nord !

Dimanche 22 mai

RAS le emps était fris et pluvieux et venteux ;
dans le bateau nous étions secoués

Lundi 23 mai

Le mécanicien a découvert la panne: la pompe à eau de mer dont la turbine avait été changé en cet hiver était en train de se détériorer : a faible vitesse elle pompait un peu , mais a plus grande vitesse elle ne pompait plus . Une fois démontée une des 6 palettes était quasi détachée et 2 autres était en train de se couper : ce n'était pas une pièce volvo ;

pour essayer nous avons du sortir du port puis y rerentrer avec un bon vent de 15 nœuds de travers : la manœuvre a bien réussie : nous commençons à être des pros , malgré nos 2 safrans .
Le bateau est donc en ordre de marche ; mais pas la météo qui prévoit du force 6demain après midi ; c'est trop pour nous donc demain visite de Milos .

Mardi 24 mai toujours au même quai

Comme le prévoyait la météo vers 14 h le vent s'est levé et souffle force 6 ; à l'intérieur de la marina nous bougeons un peu mais c'est supportable . Mais aller sur le quai pour aller en ville , c'est l 'assurance de prendre une douche avec les embruns ; et les voiliers mouillés au quai sous le vent du quai des ferrys bougent de façon dantesque.
En principe le vent baissera demain matin .
Ce matin, après une nuit calme, nous avons fait une belle balade ; Nous avons loué un 4*4 pour aller visiter le coin sud ouest de l'île . Et vu l'état des pistes , on comprend que les loueurs exigent un 4*4 pour y aller . Mais c'est beau . Autour du point culminant de l'île ce ne sont que des ravins profonds creusés dans une roche généralement blanche , mais avec des taches de rouge . Les pentes sont couvertes de thuyas rabougris ,
Nous avons été jusqu'au monastère aghia yoannis , et avec un peu de difficulté nous avons trouvé un chemin qui nous a mené jusqu'à la baie Kleftiko , baie réputée a cause de ses falaises blanches . Nous étions content de marcher 2 h après tous ces jours a écouter le vent . La visite de cette ponte sud ouest vaut le coup .

Partager cet article
Repost0

commentaires