Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 11:15

Mercredi 20 JUIN marina de Fethiye

 

Les 42 miles entre Rhodes et Fetieh ont été agréables ; petit vent d 'ouest pour les 10 premiers miles , pétole jusqu'au cap ouest de la baie de Fethiye , puis un petit 10 nœuds vent arrière ,nous permettant de commencer à admirer le paysage .

Vu de loin c'est beau , de grandes montagnes couvertes de pins ; mais en s 'avançant on a vu que tout le golfe juste au sud de la baie était occupé par des dizaines de bateaux , dont beaucoup à moteur , bien que les mouillages soient ouverts au vent ; Tout le littoral de la côte nord du golfe est urbanisé .

L'amarrage dans la très grande marina s'est passé sans problèmes , aidé par 2 marins . Il y a de la place pour faire les manœuvres !

Après être passé au bureau de la marina , on a contacté un agent pour effectuer les formalités d'entrée en Turquie , et c'est devenu un peu plus compliqué : le nouveau règlement impose que nous arrivions en annexe au quai de l'immigration , quai situé à plus de 600 m de l'entrée de la marina , alors que ce quai est à 5 minutes de marche par la route. Nous n'avions pas très bien compris ou il fallait aller et nous avons été au mauvais bureau des douanes ; difficile de s'expliquer en turc . Finalement une agence concurrente nous a aidé à retrouver notre agence , il aurait fallu aller au quai plus loin . Cela a été 25 minutes un peu stressante . Mais tout c'est bien fini , on est entré en Turquie ,avec les papiers officiels .

La marina est assez pleine , avec beaucoup de voiliers turcs locaux , tous de bonne taille , pas moins de 50 pieds , certains servent certainement de résidence secondaire

Le soir nous sommes allés au restaurant de la marina ; très bon surtout un sea bass( grand poisson) en casserole . Il y avait la télé ce qui m'a permis de voir un peu du match et aussi de regarder les informations concernant les élections turques; il y avait pas mal de journalistes femmes , et toutes vétues comme des européennes . Les images de foule ne montrait que très peu de femmes voilées , et pouratnt la télé est controlée par le pouvoir . Dans le bureau des agents il y avait le portrait d 'Ataturk, dont Erdogan veut casser le modèle laic.

 

Jeudi 21 juin mouillage de la baie ronde au sud ouest de la baie de Fethyie

 

Ce matin nous avons été faire des courses, c 'est bien moins cher qu'en Grèce , même au magasin de la marina . Nous avons été ensuite acheter une puce Vodaphone turque pour le smartphone ,un peu difficile car la demoiselle ne comprenait pas un mot d 'anglais . J'en ai une mais je ne sais pas avoir des informations sur ce que j ai en capacité !

Pour aller à la boutique nous avons longé le quai du port municipal : sur plus de 500 m les gros caiques de promenade sont alignés , c'est impressionnant . Si tous les caiques partaient dans les criques , il n'y aurait plus beaucoup de place pour les voiliers .

La ville est assez agrable avec des rues commerçantes protégées du soleil , nous n'avons pa vu une seule femme voilée

A 11 h , nous sommes partis , le vent s'est levé rapidement , un bon 4 . Nous avons été vent de travers du coté ouest du golfe entre une chaine d 'îlots et le côte du cap fermant à l'ouest le golfe .

Il y avait des bateaux partout , et surtout pas mal de yachts à moteur de toutes les tailles , mais surtout assez gros . Nous ne savions pas bien quelle crique choisir , sachant de plus que beaucoup ont des fonds importants et limites pou la longueur de notre chaine . Coup de chance devant nous nous avons vu une belle crique avec une petite, plage , au débouché d'une petite vallée . Il n'y avait qu'un seul voilier dans un petit coin de la baie . Alors nous avons été voir et nous avons pu nous mouiller tout prés de la plage par 4 m de fond , au bout de nos 20 m de chaine il y avait déjà 8 m de fond ! Il y a des petites rafales mais l'eau est plate .

Le site est très beau , les pentes des collines sont couvertes de pins sur un fond de terre rouge . la plage est accessible aux voitures et quelques familles picniquaient sur la plage .

Ce fut une aprés midi paisible avec des bains dans une eau tiède , et une courte promenade à terre .

Le vent est totalement tombé ce soir à partir de 19h , aprés la victoire de la France sur le Perou , ( que je n'ai pas pu voir évidement ) .

 

Vendredi 22 juin à quai à un restaurant dans une crique SW de la baie de Sarsala

 

Nous sommes partis vers 9 h avec un tout petit vent , qui nous permettait tout juste d'avancer, mais nouw avions le temps , car nous cherchions un mouillage pas trop encombré . La baie du tombeau était pleine , la baie de Sarsala aussi sauf le ponton d'un restaurant , nous y avons été ; le cadre est beau , petite crique entourée de pins , le ponton est équipé de pendilles et le restaurant se fond bien dans la pinède . Nous y avons passé une après midi tranquille ; Curieusement le ponton était loin d 'être plein , nous étions 4 voiliers et un yacht . Evidement nous y avons diné , très bonne nourriture avec des mezze très copieux , le service est effectué par la famille , pas très grand style mais sympa , dommage il n'y a pas le wifi ( ni eau , ni électricité ) .

 

Samedi 23 juin à quai au port municipal d 'Ekincik

 

C'est le début d'une longue période de près . Aussi nous avons grée le foc qui malgré sa petite taille est plus efficace ( sauf dans le très petit temps ) que le génois .

Nous sommes partis de bonne heure 6 h 30 , ce qui n'est pas une heure de retraités mais le soleil est déja evé et le vent pas encore .

Nous étions au moteur , sans vent , jusqu'au cap sud du golfe de Fetieh.

Puis voile pendant une heure , puis moteur et pour finir voile avec un bon 4 au près puis 5 vent de travers aprés le passage du cap est de la baie de Caunus .

Après 35 miles ,en arrivant dans la baie d 'Ekincik, il nous a semblé que la marina était vide et peut être fermée et que la mer y entrait alors nous avons été voir derrière une petite jetée dans le coin sud ouest . Il y avait un quai près de la plage, pas de vent ni de mer ;un monsieur nous a fait signe est nous sommes garés cul à quai . Aladin ( le monsieur en question ) nous a proposé une place gratuite si nous allions diner dans son restaurant ( proposition acceptée ) et aussi de nous procurer une barque pour aller voir les ruines de Caunus , proposition également acceptée avec un départ à 7 H pour essayer d'éviter les vagues car il ya environ un mile avant l'entrée dans la rivière. Nous sommes 3 au quai , nous et un voilier et un yacht stationnaires. Il y a eau et électricité .

La baie est très belle : c'est une grande crique entourée de hautes montagnes couvertes de pins . Au fond il y a une belle plage de sable . Peu de constructions sont visibles . La plage est très familiale , avec beaucoup d 'enfants , et quelques femmes voilées qui jouent « au vetement mouillé « , mais beaucoup de femmes sont en maillot de bain . Il y a un espace ombragé pour le picnic , quelques bars avec chaises longues mais elles sont peu occupées . Tout cela est bien sympa.

L'eau est enfin bonne et nous nous sommes longuement rafraichis , car au bateau même à l'ombre il fait chaud .

 

Dimanche même quai

 

Encore une journée avec un réveil à 6H du matin ; Nous voullions partir de bonne heure ( 7 h ) pour Caunus avec le double obectif de profiter d 'une mer plate et et d 'une moindre chaleur dans les ruines.

Après une grosse demie heure   , nous sommes arrivés à l'entrée de la rivière et nous avons commencé à suivre le cours sinueux du cours d 'eau au milieu des roseaux . Encore une demie heure et nous sommes arrivés à Daylan . Nous nous sommes amarrés devant un restaurant en face des tombeaux lyciens. Il y en a 2 groupes de 3 au milieu des falaises ; Vu d 'en bas , ce sont des frontons de temple taillés dans la roche , C'est impressionnant , quelle belle vue avait les morts lyciens Daylan est une petite ville dédiée au tourisme sur la rivière . Le long des rives du village ce ne sont que des restaurants devant lesquels sont amarrés des barques de promenade . Comment arrivent ils tous à vivre ?

Nous avons été acheté des fruits au supermarket puis nous sommes repartis pour les ruines

Nous avons pu les visiter quasiment seuls , il était déjà 10h et le soleil était chaud . Ce sont des ruines bien mises en valeur ; la ville se situait sur un éperon rocheux au pied d 'un grand piton ou était l'acropole ; C'était un port mais depuis la riviére a fait recuker le rivage de quelques kilomètres ; d 'ou la promenade entre les roseaux .

Il y a des ruines encore imporatantes des thermes , un théatre bien conservé et la ville basse près de l'ancien port est bien dégagée . Ce sont des ruines ou il fait bon se promener en pensant aux anciens habitants . Aprés une heure de visite ( sans monter à l'acropole ,car on a pas trouvé le sentier que nous n'avons pas vraiment cherché ! ) nous avons retrouvé notre barque et à 12h nous étions rentrés au bateau .

Nous avons passé une après midi paisible avec un long bain à la plage.

 

Lundi 25 juin mouillage de Kumbuluk , un peu au sud de l'entrére de la baie de Marmaris

 

Ce matin , comme tous les matins , pas de vent ; Nous avons fait un saut de puce pour aller se mouiller dans une petite crique au sud ouest du golfe . C'est très beau , au pied de pinedes pentues avec une petite plage de galets . Nous étions 2 bateaux ; Bain dans une eau chaude et claire , mais hélas sans aucun poisson .

A 13 h , le vent est arrivé sud ouest et nous sommes partis vers l'entrée de la baie de Marmaris , et plus précisement la baie de Kumbuluk;

Npus avons fait une belle partie de voile avec un force 4 , et un peu de louvoyage . A 17h nous étions à 2 miles de notre baie , le vent est completement tombé et nous avons mouillé au nord de la baie , au calme , au pied de falaises

Nous n'avons vu la baie qu'avec le soleil dans les yeux mais elle a l'air somptueuse . C'est une grande baie ; 1 mile de large , ourlée de plages de sable , et en arrière plan des hautes montagnes ; La baie est encore peu construite .

 

MARDI 26 juin mouillage de Gersebek ( crique byzantine )

 

Au soleil d 'Est , la baie est belle ; c'est une grand demi cercle avec de hautes montagnes, pinèdes en bas et roche nue sur les sommets ; devant nous il y a l'entrée d 'un canyon . Nous somes au pied des falaises qui forment la pointe nord de la baie . Au dessus des falaises , ce sont les ruines de l'acropole de l'antique Amos , ville importants de la confédération rhodienne ( époque héllénistique )

Nous y sommes montés le matin , d abord par la route, puis ensuite par un sentier au milieu des rochers , et des chênes kermès . En fait il reste très peu de choses : des pans du mur d 'enceinte en appareil polygonal ( c'est la pancarte qui le dit ) , et un petit théatre ( 1300 places ) , mais le site est agréable et on a une belle vue sur notre baie et sur l'entrée du golfe de Marmaris;le fond de celui ci est entièrement constuit .

Vers 11H beaucoup de caiques sont sortis de Marmaris pour aller vers le sud ; on a donc décidé d 'attendre qu'ils commencent à revenir pour y aller ; curieusement peu de voiliers alors que le golfe a de grandes marinas .

Le vent de sud ouest se levant doucement , nous avons été remouillé dans l'angle sud est de la baie ; il y a des petites criques , mais elles étaient toutes occupées par de nombreux caiques qui se touchaient presque ! Alors on a mouillé devant la plage .

Vers 14H nous sommes partis vers le sud , avec un petit vent de 11 nœuds ; hélas il est bien vite tombé , alors que les nuages arrivaient et nous avons terminé au moteur .

Nous sommes passé devant la baie Ciftik , dont nous gardons un souvenir magique de notre croisière de 79 , une baie circulaire entourée de montagnes et de forets ,juste quelques chevaux sur la plage . Au jourd hui il y a un hotel affreux et une vingtaine de voiliers ; Nous avons poursuivi jusqu'à l'anse byzantine ainsi nommée parce que il y a des ruines , très ruinées d 'églises . C 'est une longue crique ; un caique en partait à notre arrivée et il ne restait qu'un yacht et un voilier .

Nous sommes montés par un mauvais sentier jusqu'aux restes d'une petite église : une façade et la nef avec une belle fenetres'ouvrant sur la baie C'est peu mais le cadre est superbe .

La nuit s'annonce tranquille .

 

Mercrdi 27 juin à quai du restaurant du nord de la baie de Loryma

 

La journée fut maussade quant au temps : beaucoup de nuages et de courtes séances de pluie .

Le vent est resté faible , orienté est et nous avons fait route au moteur , ce qui a permis de recharger les batteries . Quand nous sommes arrivés dans la baie de Loryma ( du nom de l'ancienne cité grecque ) , il a commencé a souffler assez fort et nous avons donc été au restaurant du nord , qui parraissait mieux abrité , en fait le vent y soufflait fort , et pour nous amarrer au quai , heureusement que 4 hommes de la marina nous ont aidé . Accueil très sympa , puisque ils nous ont offert un the de bienvenue . Alors nous y avons déjeuné , très bien .

Dans l'aprés midi nous avons un peu marché , mais il n'y a pas de sentier , que de la rocaille ou des pistes d'anes ( nombreux )

Le site est beau et austère : des falaises et des pentes de cailloux , quasiment sans végétation ; et il manquait le soleil . Un peu partout, il y a des restes de murs massifs en belles pierres , La pointe de l'entrée de la baie est surmontée d'une rangée de murailles qui paraissent intactes vues de la mer.

Le soir nous étions 8 voiliers sur la quai . Tous ont été diné , ce qui est le deal ; nous avons pris u gros sea bass (poissson) délicieux . Il y a deux autres restaurants avec quai dans la baie.

Les prix de ces restaurants sont plus chers que les prix grecs, malgre la dégringolade de la livre turque.

 

JEUDI 28 juin mouillé devant le port de Bozburun .

 

Aprés quelques pluies dans la nuit , le soleil et le vent sont revenus, vent de sud ouest force 4 ;

Nous avons donc fait une belle nav à la voile . Un peu de louvoyage puis vent arrière .

L'entrée dans la baie de Bozburun est belle et difficile à reconnaître , il y a des îles et des îlots tous de la même couleur ocre parsemèe de rares taches vertes qui se confondent . Nous nous sommes un peu trompés, mais nous sommes tout de meme arrivés devant le port .

Toutes les criques sur le trajet sont occupées soit par des yachts , soit par des gulets ( grosses goelettes à touristes ) , et il y en a encore toute une théorie le long des quais de la baie ( une centaine au moins ! On a du mal à imaginer comment ils pouraient mouiller si tous étaient partis).

La turquie nous paraît devenue peu attractive pour les voiliers . D'ailleurs nous trouvons qu'il y en a peu , mais comme la majorité n'hissent pas les voiliers, peut etre que nous ne les voyons pas .

Nous sommes entre 2 grandes villes , bases de locations : Marmaris et Bodrum .

Le port n 'était pas plein , il n y a pas de pendilles , mais en principe de l'electricite , un préposé est à l'accueil. Autour du port il y a de nombreux markets asez bien approvisionnés et des bouchers ; et aussi des restaurants à des prix comparables à ceux des restaurants grecs . Sinon le petit village est quelconque  et fait petite station balnéaire ... sans grand intérêt car peu de personnes regardent la coupe du monde !!

 

Vendredi 29 juin mouillage de Kuyulu , au bout de la baie de Datcha

 

Le vent a été variable toute la journée et ne s'est pas vraiment levé à 10 h comme nous l'avions prévu

Nous sommes partis au moteur et sommes passés par le passage nord entre les iles coté pouest de Bozburun ; à ne faire que par vent faible car nous sommes passés par des sondes à 2.5 m ;

Ensuite nous avons longé la cote en essyant de mettre les volies , mais le vent était trop faible . Il y a pas mal de criques sur la face sud du cap , mais toutes sont occupées par des gulets . Nous en avons croisés 11 sur les 5 miles jusqu'au cap /

Ensuite vent arrière force 2 à 2 plus . Nous sommes passés entre les îles et la cote : c'est beau , mais encore frustrant pour nous car toutes les criques sont occupées par des gulets et des gros yachts à moteur . Nous sommes ainsi arrivés jusqu'à la baie Marti , au fond du golfe : 2 grandes marinas avec beaucoup de voiliers et aussi des yachts .

Nous sommes repartis vers la baie Kuyulu ; une très belle baie avec des rochers rouges et des pins ; un seul voilier au mouillage ; le bonheur .

J »ai fait une petite promenande à terre sur un chemein , c'est magnifique AM avait choisi la baignade.

 

Samedi 30 juin mouillage de Kargi ( à 2.5 miles u nord de Datcha )

 

Longue ( 32 miles ) et belle journée de navigation

Le vent a mis longtemps a se lever et aprés avoir été visité la calanque de Bencik , très appréciée du guide mais qui ne nous a pas emballé , car les rives sont assez basses , et qu'il y a pas mal de bateaux au mouilage , nous avons tenté la voile ;

Avant nous avions vu le mouillage de l'hotel , c'est très encombré et pour les voiliers , moins de 30 m de long s 'absetenir !!

La tentative de voile commencée par 10 nœuds , s'est arrété avec un vent inférieur à 6 nœuds , alors nous avons longé la cote jusqu'au cap Karabuk ; la cote est jolie avec quelques mouillages possibles et quasiment sans gulets ni yachts . Mais les pinèdes ont disparu . Ce n'est plus que de la roche .

Puis à 13H 30, le vent s'est leve et nous avons commencé à louvoyer . A 16h , nous étions devant le mouillage de Kargi , baie bien protégée du sud ouest , , avec un beau cadre de collines boisées et des plages très occupées par les parasols et les baigneurs. Le vent souffle encore dans la baie ( 15 nœuds ) mais la mer est plate .

Nous avons profité d 'n concert de musique turque , une chanteuse avec une belle voix dialoguait avec des violons , pas mal ;

 

Dimanche 1 juillet mouillage de Mersincik golfe de KOS

 

Encore une longue journée de navigation ( 27 miles ) presque entièrement au moteur car le vent n'a pas voulu se lever avant 16H , et encore légerement : 9 nœuds.

Il nous fallait aller au premier mouillage aprés le cap de Cnide, et la cote a peu d 'abris du vent solaire habituel de sud ouest dans le golfe de Datcha , ( sauf le port de Palamut, mais qui était un peu prés de Kargi )

Nous nous sommes arrêtés pour déjeuner à Cnide , ancien cité antique florissante ,célébre pour son trésor à Delphes et pour sa statue d 'Aphrodite , première statue de deesse nue ;( l 'original a brulé mais il y a des copies antiques au louvre ( le droit d 'auteur était moins stricte avant ))

Curieusement il n'y avait pas trop de monde , juste 4 gulets et autants de voiliers.

Ce n'est pas le cas dans notre baie du soir , site magnifique au pied de montagnes boisées Il t a une groupe de maisons et une oliveraie . Mais il y aussi 7 gulets , il y a 2ans nous étions seuls !

Un gulet de 40 m , ça prend de la place au mouillage , et c'est parfois bruyant .

Nous pensons que la turquie n'est plus faite pour les voiliers , d'ailleurs les voiliers que nous croisons semblent tous des voiliers turcs , avec des turcs à bord , peu de voiliers de location .

 

Lundi 2 juillet au ponton de Sogut au fond du golfe ou presque

 

Eole est capricieux , et alors que la météo prévoyait du 3 , nous avons eu un bon 6 , avec de bonnes rafales .

Nous étions partis quasi sans vent vers 12 h , puis vers 13H le vent est monté rapidement ,20 nœuds ; quand il a atteint 28 nœuds dans les rafales , nous avons pris d'un seul coup 3 ris ; le bateau marchait à peine moins vite : 7 noeuds .

Nous avions pensé aller à un mouillage à une dizaine de miles de Mersincik , mais le guide le diasait valable par vent faible . Alors nous avons changé de destination , et nous avons décidé d aller à Sogut , baie profonde , totalement abritée et nous étions sur d 'avoir une place à un ponton .

Car pour pouvoir mouiller dans une crique , il faut en trouver une non totalement occupée par des gulets , et un gulet de 40 m ça prend de la place . Surtout qu'ils sont mouillés avec une amare à tere d 'au moins 100 m . Et en passant au large , nous avons vu pas mal de gulets dans les criques .

Nous sommes donc arrivés à Sogut , belle baie boisée au débouché d'une large vallée ( qui permet d 'aller à Marmaris facilement . Il y a donx pas mal de bateaux stockés qui hivernent sur d'autres pontons ; 2 autres voiliers sont au mouillage .

Le ponton a l'électricité , eau et pendilles et un accueil agréable .

Assez fatigués par cette longue journée ( 37 miles ) , nous avons bien diné au restaurant avec un sea bass , pas cher .

 

Mardi 3 juillet même ponton

 

Journée de repos . Juste une promenade de 2H30 le matin pour éviter la grosse chaleur de l'aprés midi , mais si la route de terre serpente dans les pinèdes , il y a peu d 'ombre . Nous avons été jusqu'à voir le mouillage de Port Deremen , du moins son entrée ; c'est beau

.L'aprés midi après sieste et bain , petites courses alimentaires au market bien approvisionné en fruits et légumes .

Et le soir nouveau repas au restaurant , mais cette fois un peu déçu car les portions étaient symboliques .

 

Mercredi 4 juillet mouillage de Kargilibuk à 2 miles à l'ouest de port Deremen

 

Petite navigation au moteur en partant à 9H , pour longer la côte et admirer le paysage grandiose de ¨la grande baie de Port Deramen ; à cette heure il y beaucoup de gulets en déplacement .

Nous sommes entrés dans la crique de Kargilibuk , c'est une espèce d 'estuaire de petite rivière , qui fait un coude pour finir dans un grand plan d'eau orienté est ouest et donc super bien abrité ; aux antilles ce serait un trou à cyclones . Le mouillage est entouré de pins , Nous y sommes entrés jusqu'à toucher la barre sableuse et avons mouillés le long de la rive . Les gulets restent à l'entrée et nous sommes donc loin d 'eux,grace à notre voilier à dérive.

L'aprés midi : bain et sieste , petite promenade au fond de la baie sur des chemins de terre . Entre les collines il y a des fonds de ravin humides avec une végétation dense d'un beau vert .

 

Jeudi 5 juillet au ponton du restaurant Cokertme , baie du même nom

 

Nous sommes partis au moteur jusqu'à la pointe de Tucla , à 5 miles de notre mouillage

Il y a de grands mouillages avec beaucoup de gulets, pas sûr de pouvoir y trouver une place . Le vent s'est levé et nous avons comencé à louvoyer jusqu'à la baie de Cokertme , dans un vent fraichissant progressivement avec des rafales atteignant les 28 noeuds( à part un trou de vent un peu à l'ouest de la grande cheminée d'Oren .

Dans la baie une barque est venu nous cherchr pour nous aider à accoster au ponton de son restaurant : petit ponton à 3 places , nous étions le deuxième . Le ponton du restaurant Ibrahim était occupé par 4 voiliers . Tous ces voiliers sont des voiliers locaux , turcs equpés de familles turques.

Dans l'aprés midi le vent a soufflé en rafales très fortes .l

Le vent était chaud et nous étions un peu assomés par la chaleur : 39 degres dans le bateau . Aussi nous avons pris des bains fréquents .

Le soir repas au restaurant ( c'est la règle ), bon et pas donné .

 

Vendredi 6 juillet mouillage de la baie des 6 pitons à Aspat , au bout de la péninsule de Bodrum

 

Belle journée de voile , Aprés 2 h de moteur le long de la belle côte nord du golfe , vers 12h le vent s'est levé et nous avons mis les voiles . Il n  'a fallu qu'un peu de louvoyage pour arriver dans la très belle baie d'Aspat ,avec un vent capricieux pouvant par moments atteindre 25 nœuds (il a fallu reprendre des ris). La baie est occupée par un petit et discret village de vacances ; nous sommes au

pied d 'un piton pointu quasi vertical , en arriére plan il y a 5 autres pitons , totalement dénudés ; C'est beau , et hélas très venté: entre 15 et 25 nœuds , mais la mer est plate.

Demain nous irons a la marina de Turgmaister pour faire les formalités de sortie , bien que nous ne pensons pas revenir  en Turquie: trop de gulets et peu de mouillages tranquilles en dépit de la beauté des sites et ça manque des vieux villages ( et ,bien sur, de chapelles et d'églises ).

 

 

Samedi 7 juillet marina de Turgutreis

 

La nuit a été ventée ; le départ le matin aussi jusqu'à ce nous soyons presque n face la marina ; et là heureusement et curieusement le vent a beaucoup baissé ; il semble donc y avoir un coin très vente au bout de la pénisule de Bodrum ; la météo prévoyait 10 nœuds

La marina est grande avec beaucoup de gros yachts et gros voiliers tous turcs ( ou du delaware , ce qui revient au même ) .

Le passage au bureau a duré une heure , que de papiers pour une nuit . Et pour le départ demain , il faudra que nous allions en bateau jusqu'au ponton des douanes ; une fois sorti nous ne pouvons plus mettre le pied sur le sol turc ; Ce sera d ailleurs surement la dernière fois , que nous irons en Turquie.

En soirée nous avons été faire les courses dans les souks, La ville est une belle station balnéaire , avec beaucoup de familles souvent un seul enfant , aucune femme n'est voilée , on a l'impression d 'etre dans une station balnéaire française .

Par contre les prix sont bas : un pain 1TL 4 kgs e fruits pour 30 TL , et un diner ( sans vin ) 88TL

Rien à voir avec le prix des coins pour voiliers . 5TL valent 1 euro

 

 

 

 

 

 

 

golfe de Fetieh  baie ronde , restaurant de Sarsala
golfe de Fetieh  baie ronde , restaurant de Sarsala

golfe de Fetieh baie ronde , restaurant de Sarsala

Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik
Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik

Caunes ; ruines et tombeaux lyciens ( 4); baie d 'Ekincik

au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)
au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)
au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)
au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)
au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)
au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)

au sud de Marmaris , baie de Kumluk buku, ruines d 'Amos, baie de Loryma ( 2)

 golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte
 golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte
 golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte
 golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte
 golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte
 golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte

golfe de Bozburum; Bozburum (2), sortie de la baie , baies aux rochers rouges , la côte

golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat
golfe de Kos     mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat

golfe de Kos mersincik (2),port Derement vu de la cote , karilibuk ( 3 ), cote à l'ouest de Cokertme , Aspat

De Fetieh à Turgutreis , golfes turcs
De Fetieh à Turgutreis , golfes turcs
Partager cet article
Repost0

commentaires