Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 12:39

Jeudi 14 juin mouillage de la baie Potamou Halki

 

Après 10 h de moteur, appuyé parfois à la voile , nous sommes arrivés à Halki .

Nous avons commencé par longer la côte est de Karpathos puis de l'île voisine de Saria . Saria n'est séparée de Karparthos que par un chenal d 'une centaine de mêtres de large .

Toute cette côte est aussi belle de la mer que de la route ; en particulier au nord de Diafani , il y a de nombreuses criques désertes .

Pour la traversée du détroit entre Rhodes et Karpathos nous avons bénéficié d'un vent de sud ouest force 3 , aprés trop de vent c'est maintanant le tour de la pétole .

La baie est relativement bien abritée du sud ouest, La plage a évidement des parasols , je pense que nous ne trouverons plus de plage sans parasol mais le site est beau ; l'île n'est qu'un grand caillou , mais la plage est au débouché d'une longue vallée couverte d 'arbres .

Ce soir repos, aprés le nettoyage du bateau qui s 'est beaucoup sali pendant sa semaine au port .

A 18 h il y au mouillage 2 voiliers turcs , et 2 vedettes turques .

 

Vendredi 15 juin mouillage inconnu au nord est d 'Halki 36 14 07 27 37 2

 

La journee a commencé de manière parfaite : mer plate , très légère brise pour nous rafraichir et visite de la petite ville située à à 15 minutes du mouillage .

Le village est très beau , il est en très bon état , retapé dit le guide par les émigrés revenus de pays en dollars . Il y a aussi semble t il pas mal d'Anglais ; les habitations s 'étalent le long des quais , sur une petite colline peu pentue . Tout cela ressenble à Symi , en plus doux . Les maisons ont souvent retrouvé leur couleur de pierre calcaire doré , Evidement le quai est bordé de tavernes , Il y a aussi une petite église signalé par un clocher tarasbicoté , d 'extérieur elle n'est pas belle mais l'intérieur est magnifique avec des voutes peintes bleu nuit ,des scènes de la vie de J-C et une iconostase admirable .

Nb petit rappel ; l'iconostase est dans les églises orthodoxes la paroi qui sépare la nef de l'arrière réservée aux popes .

Puis nous sommes rentrés au bateau .

Dans l'aprés midi le vent a commencé à se lever accompagné surtout d' une houle de sud entrant dans le mouillage . Nous sommes donc partis . Il y avait des places cul au ponton de la ville , mais il fallait mouiller vent de travers par 20 m de fond , nous n'avions pas assez de chaîne pour etre sûr de tenir , alors nous avons mouillé à l'entrée de la baie , à coté d'un voilier français , Mayero .

Vers 18 h celui ci est reparti en nous signalant que les fonds , apparement de sable, étaient en fait des roches plates sans aucune tenue .A lors nous sommes aussi repartis ,;l 'intérieur de la baie principale était assez houleuse , les seules bonnes places étant pleines de corps mort de pecheurs . .

Notre voisin est parti vers l'extérieur et nous l'avons suivi jusqu'à une petite anse , avec un quai et une plage de sable au fond de la calanque . Dehors l'orage a éclaté et le vent soufflait à plus de 20 nœuds .

Mayero a trouvé la bonne solution et nous aussi ; Nous pensions qu'ils connaissaient le coin , mais en fait ils avaient seulement repéré la crique en passant devant . Encore merci à eux .

 

Samedi 16 juin mouillage de Panormitis Symi

 

Belle journée de voile

Pourtant le temps était brumeux voir orageux ce matin ;nous avons hésité entre aller au sud de Rhodes ou Symi , mais comme le vent était sud , nous sommes partis vers le nord ; Nous avons été voir le petit port de Rhodes point de départ des caiques pour Halki , il n'était pas beau avec toute la plaine littorale couverte de serres . Puis cap au nord le vent devenant ouest , force 3 à 4 , l'idéal pour une navigationn paisible .

A 14 H 30 nous étions mouillé au sud de Symi dans la baie de Panormitis , grand plan d 'eau avec une entrée étroite ce qui en ferait un parfait trou à cyclones . Coté est de la baie , il y a de grands batiments bas pas très jolis : ce sont le monastère et les batiments pour accueillir les pélerins ; ce monastère est renomé pour ses miracles. Les collines entourant la baie sont assez boisées , surtout celle du sud avec un grand champ d 'oliviers et au dessus une foret de pins . Ce soir nous sommes une douzaine de voiliers seulement dans cette grande baie .

Nous avons été voir le monastère, grand batisse rectangulaire mais assez belle à l'intérieur avec des cours , des arcades , un joli pavement et une église , pas très belle extérieurement , mais dont l'intérieur est une merveille : tous les murs sont décorés ; les parois sont illutrées de panneaux relatant des scènes saintes , et les nervures sont décorées de têtes de saints ; il y a de nombreux lustres , hélas éteints .

Ce soir le vent tombe et cela promet une nuit paisible , car nous sommes mouillés sur fond de sable avec 2 M 50 de fond

PS nous avons aperçu une tortue .

 

Dimanche même mouillage

 

Il a plu ce matin , alors nous avons décidé de nous donner une journée à ne pas faire grand chose

Le matin nous sommes retournés au monastère pour profiter de l'arrivée d'un bateau pour aller visiter les musées ( pas très interessants ) et aussi acheter du pain .

L' après midi nous avons cru pouvoir suivre un sentier vers le cap «  merde » , mais le sentier s 'est très vite arrêté , alors nous nous sommes baignés.

 

Lundi 18 juin à quai à la nouvelle marina de Rhodes

 

Parti au moteur avec un vent faible d 'ouest , au bout de 2heures nous avons pu dérouler le génois le vent ayant forci à 14 nœuds .

Nous sommes arrivés dans la nouvelle marina , grande , facile d 'accès , au sud du port de commerce .

Il y a électricité et eau , mais les toilettes sont très loin ( plus de 200m )

Nous avons fait une promenade de 2H dans la vieille ville de Rhodes , dont le coin sud est est à 15 minutes de la marina. Elle est encore enclose dans des remparts ; il y a de nombreuses maisons anciennes , des ruelles étroites , pavées de galets .C'est un curieux mélange de maisons restaurées , de ruines , de rues tranquilles et de rues très commerçantes, avec des places ombragées par des platanes et bordées de restaurants . Les restaurants ont tous des aboyeurs tenaces, et ont tous le même menu .Les ruelles en principe piétonnes sont hélas parcourues par de nombreuses motos bruyantes . Les principaux monuments sont des mosquées , toutes en réfection , certaines depuis plus de 10 ans. Il y a beaucoup de touristes , avec il est vrai 2 gros bateaux de croisières, qui visitent en groupes la ville.

Bref , nous n'avons pas trouvé beaucoup de charme à cette vieille ville que nous connaissions déjà

 

 

Mardi 19 juin meme quai

 

Aprés avoir loué la voiture hier soir , nous sommes partis à 7h du matin pour être à Lindos à 8H .

A cette heure les commerçants commençaient à peine à sortir leurs étalages , les rues étaient vides de touristes et nous avons pu être parmi les premiers à visiter l'acropole . N ous y sommes monté sans le secours des ânes , beau souvenir de notre visite de 1980 .

Le château a encore de beaux restes , et les temples antiques sur lesquels il a été construit ont été intelligement restaurés , avec ce qu'il faut de colonnes debout pour bien suggérer le passé .

Evidement la vue est magnifique sur les 2 baies très fermées au pied de l'acropole et sur le village .

Quand nous sommes redescendus les premiers groupes arrivaient , nous avions eu la chance d'être presque seuls . Le village est sympa ; bien sur il y a beaucoup de rues commerçantes , mais il y encore des rues sans étalage . Les maisons ont des façades fermées , toutes blanches avec l'encadrement des portes en pierre ocre ; il y a surement de beaux jardins enclos , mais les autochtones ferment rapidment la porte .

La petite église , qui possède une icône miraculeuse de la vierge ( évidement ! ) est très bien décorée intérieurement : il n 'y a aucun mur qui ne soit pas peint ; les murs latéraux sont comme à Panormitis peints en de nombreux panneaux racontant des scènes bibliques.

Quand nous sommes remontés à la voiture à 9H30 , les touristes commençaient à arriver en rangs serrés .

Nous sommes repartis pour aller voir 2 monastères dans l'arrière pays . Nous les avons trouvé avec beaucoup de difficultés car les cartes ne sont pas très précises et les panneaux indicateurs rares et mal placés . Mais nous avons fini par voir un monastère de femmes : Panaghia Ypsilon . Il est dans les collines , entouré de pins ; c'est un petit monastère pour 20 nonnes , charmant avec une petite église , une icône miraculeuse . L'accueil a été souriant avec gateau et tasse de thé .

Pour accéder à ce monastère une belle route a été faite : et une nouvelle église qui sera assez grande est en construction . Nous avons sommes allés ensuite toujours dans les collines voir le monastère de Thari ? Là encore ,une route de 5km a été aménagée spécialement pour ce monastère ; au milieu de batiments bas il y a une petite église byzantine avec des reste de fresques anciennes et,bien sûr, une icône miraculeuse et une source sacrée . Pas mal de pélerins étaient là ; un jeune couple a rempli 5 bidons d 'eau sacrée , un groupe a eu droit à une petite messe dite par un jeune et beau moine .

Nous sommes repartis par la route allant de Leharna à Appalona , route de montagne serpentant au milieu de forets de pins ,des oliveraies sont dispersées dans la foret. Et pourtant il n'y a aucun village entre Laheran et Appolona . La route est très agréable et très peu fréquentée .

Nous avons très bien déjeuné à une taverne du vilage de Psintha ( taverna Perama )

Enssuite nous nous sommes un peu perdus : nous voulions aller voir l'acropole d 'Ialyssos sans passer à la vallée aux papillons . ( petit ravin ou pousse un arbre spécial qui nourrit des miliers de papillons, mais comme le temps était à l'orage nous avons pensé que les papillons ne seraient pas de sortie )

Nous sommes quand même passés devant la vallée , puis nous avons tourné autour de la haute butte de l'acropole ( on voyait la grande croix bâtie au sommet ) sans jamais réussir à trouver la route qui y menait . Nous sommes alors rentrés en passant devant le vieux port , empli de caiques de promenade et de yachts à moteur tous gigantesques ; pas sympa !

Nous avons fait de grandes courses , pris une douche . Demains nous partons pour la Turquie et Fetieh .

 

 

COTE EST DE KARPATHOS
COTE EST DE KARPATHOS
COTE EST DE KARPATHOS

COTE EST DE KARPATHOS

ormos Potamou , chora ( Emborio )
ormos Potamou , chora ( Emborio )
ormos Potamou , chora ( Emborio )

ormos Potamou , chora ( Emborio )

monastère de Panormitis
monastère de Panormitis
monastère de Panormitis

monastère de Panormitis

vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins
vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins

vieille ville de Rhodes , Lindos ( 5 ) , église du monastère de Thari , oliveraie et foret de pins

HALKI . SYMI. RHODES
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci pour cette porte ouverte sur les vacances. Vous devenez difficiles : la vieille ville avec ses arcades semble très jolie. J attends.avec impatience la.suite . Bon vent mais pas trop!
Répondre