Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 15:07

 

De Lesbos à Limnos

 

preambule

 

notre itinéraire de cette année était prévu commencer en mai, avant le covid ;

nous sommes partis des que nous avons pu , mais les conditions météo en Grèce en aout ne sont pas celles du mois de mai

Nous avions prévu de remonter vers le nord , avant le melteme ; maintenant il va falloir profiter des rares créneaux météo pour le faire , mais nous avons maintenu le programme

la partie la plus ventée est le couloir entre Lesbos et Limnos , puis il faudra remonter vers Samothrace ; la suite devrait etre plus facile .

 

Mytilene hôtel Lesvion jeudi 23 juillet

 

Les vacances vont bientôt commencer

Nous sommes partis lundi par Transavia , avec un VTC commandé à 4h du matin

Pour un départ à 6 30 cela paraissait avec un pied de pilote très large ; mais il a fallu plus d'une heure pour arriver à la police : il y avait une très longue queue dans le hall Transavia , avec un nouvelle méthode d'enregistrement normalement automatisée mais qui a nécessité pour nous de l'aide humaine . Bref nous sommes arrivés devant la porte d 'embarquement quand l'embarquement commençait .

L'attente dans l'aéroport d 'Athènes a été longue , d'autant que tous les restaurants étaient fermés , sauf les vendeurs de sandwichs ; l'aéroport était curieusement presque vide.

Mais notre avion pour Mytilene était plein .

Et nous sommes arrivés à l’hôtel, bien fatigués

 

Le mardi nous sommes arrivés à la marina à 10 h , il y a 15 minutes à pied ;

 

Le gruteur nous attendait , mais ensuite tout a été doucement . A midi le bateau était à l'eau et le moteur n 'a pas démarré : les batteries étaient à plat , et pourtant j avais demandé qu 'elles soient rechargées ;

J'ai donc été voir le ship pour commander au moins une batterie moteur , l'ancienne ayant plus de 6 ans .

Le bateau a été mis le long du quai et nous avons branché le chargeur qui a commencé à charger ; mais au bout de quelques heures il n'a plus fourni de courant de charge

Donc le mercredi retour au ship pour commander un nouveau chargeur ; en principe le chargeur et les batteries ( car les batteries de service sont aussi «   caputs ») seront là vendredi ; un technicien de la marina les installera ;

Pendant ce temps nous avons mis le reste du bateau en état : nettoyage , car après 12 mois la couche de poussière était épaisse , gréement de la grand voile ( qu'elle est lourde ! ) , gréement des biminis , capotes et protections solaires , etc

Contrairement à ce que j avais lu , il est toujours nécessaire de payer le Tepai , permis de naviguer en Grece ; le paiement a été un peu folklorique :

le paiement doit être fait à une banque , et il y a la queue à toutes les banques . A la première banque, ils m'expliquent que je dois avoir un compte grec pour payer ; peut être à la banque nationale pourrais je le faire ; j'y vais c'est juste à coté . Il y a un automate pour faire le paiement avec une dame pour expliquer comment faire , après une première erreur de sa part sur le compte à utiliser , la seconde tentative commence bien pour se bloquer quand je rentre mon numéro de téléphone : il faut un numéro de téléphone grec ; je commence crier que c'est incompréhensible que l'administration grecque est vraiment idiote , mais le chef me dit que c'est la loi , je m’apprête à partir quand j ai une idée lumineuse et je demande si je peux utiliser n'importe quel numéro grec : bien sur dit il !!

alors nous faisons une troisième tentative avec le numéro du ship et ça marche ; je peux enfiler mes 3 billets de 50 euros ( enfin c'est un peu plus complexe car l'automate n a plus de monnaie pour le reste à rendre ) , et j'ai mon reçu . ( coût pour 4 mois 132 euros ).

Heureusement nous sommes restés à l’hôtel car vivre sur le bateau sans électricité cela aurait été difficile . L'hotel Lesbion oû nous sommes est agréable ,avec une vue sur toute la baie

 

Vendredi soir

Ça y est ; le bateau est est en ordre de marche , mais il reste encore très sale (et je continue de briquer ,du mieux possible...)

le nouveau chargeur fonctionne , il y a une batterie moteur neuve et 2 batteries services ( avant nous en avions 4 , mais le ship n'en avait que deux disponibles )

Nous avons pu tester tous les instruments : tout fonctionne .

La mise en place du chargeur et des batteries a pris plus de 5 heures au technicien ( 200 euros )

Comme tous les midis , nous mangé des salades au restaurant de la marine, ce jour à plus de 16 h .

en fin d’après midi , nous étions enfermés dans le dry dock ,( zone de rangement des bateaux à terre ou en réparation) ayant oublié à l’hôtel la clé : il a fallu escalader les grilles ! (même moi ,malgré mon grand âge)

Nous avons dîné au restaurant de la marina du poisson , c'est bien présenté avec des sauces raffinées mais le poisson était un peu trop cuit à notre goût , le dessert était très bon .

 

Dimanche 11 h

a 8H nous étions prets a partir , mais quand nous avons voulu baisser la dérive , celle ci est restée haute ,coincée !!! (elle était d'ailleurs beaucoup plus relevée quedans sa position habituelle)

Aprés toutes les verifications et diverses tentatives pour la débloquer , rien a faire . Il semble y avoir une cale entre la coque et la dérive qui la bloquerait , mais comment serait elle venu là??

La marina doit nous envoyer du secours cette après midi.

 

Sinon hier AM a continué à nettoyer le bateau , avec un peu d'aide de ma part , mais j'avais passé la matinée à aller à la police pour faire tamponner la crew list ( les 2 dames étaient aimables ! )

le repas du soir à la marina était très bon en particulier le porc caramelisé

Nous avons bien sûr complété ces activités purement nautiques par des courses importantes à un petit super marché pas très loin de la marina ou l'on trouve à peu près de tout et entassé toutes ces réserves ,y compris boissons et apéros dans les cabines arrières ,maintenant très remplies;question covid , tous les grecs se baladent sans masque sauf dans les magasins d'alimentation et les banques ...Dans les restaurants ,seuls les serveurs en portent .Le restaurant de la marina est de qualité et nous en avons profité Cela nous change des salades de tomates,thons du midi....Il est toujours très plein ,car les locaux y viennent en groupe pour consommer cafés ,apéros même tardivement mais ils ne mangent pas sur place...inutile de dire que le volume sonore es t important..

.

lundi soir

La dérive a été débloquée ; en fait rien ne la bloquait sauf qu'elle était serrée par les patins de calage et peut être aussi par les concrétions qui s 'étaient mises dessus

Il a fallu lever le bateau et le faire redescendre en appuyant la dérive sur le sol pour la faire bouger un peu , puis recommencer plusieurs fois la manœuvre pour la décoincer . Cela a pris 2 bonnes heures.

Il était trop tard pour partir , alors nous avons passé une nouvelle nuit le long du quai .

 

Mardi soir mouillage de Loutra , dans le golfe de Gera au sud de Lesbos .

 

Enfin nous sommes partis , d'abord sous gv seule , le vent du nord léger à 9H a forci ensuite et au cap sud est de Lesbos il y avait des pointes à 40 nœuds : nous avons marché à plus de 6 nœuds de moyenne avec des pointes à 7,5

Puis il a fallu remonter vers le nord dans le chenal menant à Loutra ; avec un vent rafale très fort , nous avons pris les ris puis affalé la voile pour remonter le chenal au moteur .

Le paysage est beau : des collines couvertes d'oliveraies . La baie de Loutra est grande ; coté est il y a un petit port qui est la marina du village de Loutra .

Le vent souffle par rafales entre 15 et 25 nœuds . Mais la mer est plate et l'eau chaude , nous avons donc pu nous baigner ( eh oui ,même Jacques ,l'eau étant à peu pres à 30° )

Nous avions prévu une balade à terre en fin d'après midi mais il fait très chaud et le vent souffle toujours ,ce sera donc ouzo et repas à bord …

 

mercredi mouillage d'Apothekes , à l'entrée de la baie de Kalloni

Après une nuit ventée , nous avons parcouru tout le goulet jusqu'à la mer avec un tout petit vent ( 10 nœuds ). Le vent ne s'est vraiment levé que devant la baie Mersinia ; dans les 3 baies du coin , qui sont de beaux mouillages il n y 'avait qu'un seul voilier . Ensuite jusqu'à la pointe après Plomari, le cap Horio , le vent a été une succession de rafales de 20 nœuds plutot d'est .Aprés ce cap le vent est tombé et a tourné dans tous les sens , .nous avons mouillé un instant devant le hameau Drotas, au débouché d'une vallée avec une plage de sable ; mais le clapot était gênant et nous avons préféré déjeuner en navigant appuyé ( un peu ) par les voiles . Nous avons alterné voile et moteur jusqu'au cap Fokia ; ensuite le vent du nord s'est levé soufflant entre 20 et 26 nœuds : belle partie de voile jusqu'à l 'entrée du golfe de Kalloni et son chenal étroit , ou l'on a mis le moteur .

Nous sous sommes mouillés devant le hameau d'Apothekes, dans une baie bien abritée du clapot mais pas du vent . Le hameau se compose d'une vingtaine de maisons il y a des quais ou sont accrochées une dizaine de barques. Pour le moment nous n'avons vu personne.

 

JEUDI Mouillage de Sigri pointe est de Lesbos

Le vent a soufflé toute la nuit et nous sommes partis avec un vent de nord force 6. Sous gv 2 ris , nous avons suivi le chenal , puis continué avec un vent d'est aussi fort avec des rafales devant les vallons . Et puis d'un coup le vent est tombé et a commencé à tourner dans tous les sens, avec 10 minutes de sud force 4 !

Le vent est revenu nord à Eressos , fort . Nous avons longé la plage déserte , Les restaurants semblaient vides , les dériveurs et planches étaient rangés . Eressos est une station balnéaire normalement très fréquentée, avec une longue rangée de restaurants devant la plage , Nous l'avions visité en voiture et il y avait des embouteillages .

Nous avons continué au moteur face au vent force 5 , le long des falaises de lave blanche jusqu'à la baie Tsilionda . C'est l'embouchure d'un grand oued , avec une longue plage de sable déserte . On devine en arrière plan une petite plaine cultivée . Nous avons déjeuné sous un vent force 6 avec des rafales à prés de 28 nœuds . Trop pour se baigner agréablement .

Nous sommes repartis pour aller se mouiller sous la petite ville de Sigri , l'anse est bien abritée , le vent ne souffle plus qu'à 10 nœuds alors que la baie continue à être balayée .

Aprés la baignade nous avons été faire un tour du village , Les maisons sont presque toutes bien retapées . Les ruelles serpentent entre elles , c'est joli .

Nous avons repéré la boulangerie, le fruitier et l'épicerie , et avons diné au restaurant le Remezo  dont la terrasse domine l'anse sud et nous voyons nos bateaux ; et oui nous sommes deux bateaux dans ce mouillage , l'autre est arrivé de l'ouest en même temps que nous , c'est le troisième voilier que nous voyons depuis notre départ

la météo indique une courte fenêtre météo sans meltem à partir de ce soir , en principe nous partirons demain soir pour Limnos , car Samedi soir le vent revient fort de nord et Limnos est au nord !!

 

samedi 1 aout mouillage de l'anse Kavos golfe de Moudros Limnos

 

Hier nous avons fait quelques courses alimentaires ( fruits ) et nous nous sommes promenés dans le village ; il y avait 2 camions de vendeurs , l'un de légumes , l'autre de poissons qui parcouraient les rues en petits camions et en signalant leur passage au haut parleur .

La plage a été fréquentée par une dizaine de personnes .

Le vent qui avait soufflé toute la journée a baissé vers 18 h , alors nous sommes partis  ( 45 miles à faire en ligne droite)

Le début a été un peu laborieux , à la sortie de la baie le vent était encore force 5 , avec un gros clapot qui ne nous permettait qu'un cap au 270 , alors qu'il aurait fallu faire du 320 .( pour moi, ce début a été un peu rude pour l'estomac secoué avec énergie mais finalement sans dégat final!)

Avec ce cap , nous partions loin vers le sud , au sud même d'Eustratos ,petite ile au sud de Limnos.

Nous avons failli voir le rayon vert , mais curieusement en fait le soleil une fois sous l'horizon , il est resté un certain temps une espèce de galette rouge au ras de la mer

Heureusement conformémént à la météo , le vent a ensuite baissé ; au bout de 25 miles il a fallu mettre le moteur ce qui nous a aussi permis de remonter vers le nord .

En ce début de nuit , nous avons été occupés à surveiller les cargos et les pêcheurs , heureusement 2 cargos se sont clairement déroutés pour ne pas nous géner .

Puis le vent est encore tombé et la mer est devenue lisse , nous avons pu mettre le cap sur la baie de Moudros ,située côté sud de Limnos. Nous avons pu voir quelques étoiles filantes.Nous avons dormi à tour de rôle sur une banquette de la cabine centrale ,pas très confortable ! mais nous étions en mer sous un beau ciel étoilé

Nous sommes entrés dans la grande rade au lever du soleil et avons choisi d'aller mouiller dans l'anse Kavos de la baie ( 65 miles en 14 heures).

Au fond de l'anse il y a une petite plage , qui a été très fréquentée cette apres midi, mais cela ne nous a guère géné car nous sommes mouillé assez loin de la plage .

Il fait chaud et l'eau aussi est chaude nous nous sommes donc baignés tous les deux

ps les photos suivront quand nous aurons un wifi gratuit

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires