Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2019 7 07 /07 /juillet /2019 15:34
de Porto Rafti à Volos

 

Dimanche 23 juin mouillage de Nea Marmari , sud ouest de l' Eubée

 

Nous avons récupéré Denis vers minuit , le chauffeur de taxi ayant réussi à trouver le port qui, il est vrai, n'est pas un grand port : une dizaine de places occupées par divers bateaux locaux dont une vedette de sauvetage ;

Il y a bien un quai extérieur abordable , mais il était exposé au vent qui a soufflé violemment tout l'après midi : jusqu'à 30 nœuds dans les rafales .

 

La nuit a été calme , sauf musicalement ; car nous avons eu droit à 3 sources de musique évidement différentes et assez fortes ; la musique grecque s'est arrêtée à 2 h , mais le disco a continué jusqu'à 4 h du matin !

 

Nous sommes partis vers 9 h et à la sortie de la baie un petit vent du nord nous a fait envoyer les voiles  mais il a baissé rapidement ; le petit clapot qu'il avait levé est resté : nous avons remis le moteur ; à 5 miles des îles Petali , le vent est revenu jusqu'à 15 nœuds et nous avons mouillé dans la belle baie de Limonuras : des collines boisées avec quelques villas , une plage de gravier ; la baie est fermée à l'ouest par une un petit cap rocheux . Le mouillage est donc bien protégé du nord ; hélas sitôt mouillé, le vent est passé au sud ouest , 12 nœuds , levant un petit clapot qui sans gêner le mouillage rendait difficile la natation .

Comme il faisait très chaud , nous y sommes restés jusqu'au soir profitant de la brise puis nous avons rejoint au moteur le mouillage devant la ville de Nea Marmari , et son calme plat avec ce vent .

Le site est beau , le village est une station balnéaire reliée au continent par des ferries ;tout le long de la baie s'alignent des petits immeubles pas trop laids .

AM et Denis sont allés faire les courses pendant que je faisais cuire le gigot avec de la ratatouille . Ils n'ont trouvé beaucoup de magasins ouverts, et surtout aucun boucher .Le front de mer a beaucoup de restaurants mais ce soir nous mangeons mon ragoût .

La météo est moins pessimiste pour mardi et les jours suivants et la menace d'un force 7 ne subsiste que pour Porto Rafti et la mer Égée centrale ; le vent ne devrait pas pour nous dépasser les 20 nœuds ( sauf si il y a des rafales tombant des montagnes .

Il fait maintenant très chaud la journée, mais le soir est agréable sur le pont ,et la nuit rafraîchit assez l'intérieur du bateau pour que nous puissions bien dormir .

 

Lundi 24 juin mouillage d'Almiropotamou

 

Aprés une courte séance d'achats en ville ( achat d'une bonite et pas de Tsiporo ) nous sommes partis avec un vent léger de sud  lequel vent est tombé au cap qui ferme la baie côté nord ; il s'est relevé brutalement au cap Agrilo , d'est force 5/6 et nous avons pris un deuxième ris ; Nous avons continué ainsi au près serré jusqu'à la plage au coin nord est de la grande baie de Stira .

L'endroit est assez beau , avec des collines boisées et des villas heureusement assez cachées dans la verdure . Nous avons déjeuné , puis sommes repartis en passant devant le petit mouillage de l'anse Tigani ; très beau site au débouché d'une ravine avec des cyprès et une foret de lauriers roses , devant une petite chapelle . Il y a juste assez de place devant la chapelle pour y mouiller par 5 m d'eau et bien que le vent soit est , il n'y rentre pas . Beau mouillage pour une prochaine fois ?

Nous avons continué et après être passé entre l'ile et la cote , nous avons remonté au moteur contre un vent de 20 nœuds la baie d'Almirapotamou . Nous avons visé la plage au fond de la baie , mais les fonds tombent très vite et il aurait fallu mouiller par plus de 11 m ! Alors nous avons cherché une place moins profonde que nous avons trouvé au sud de la petite anse , devant des quais pour barques . Le clapot est raisonnable et le vent moins fort .

Toute la baie est assez jolie , mais sans plus et tout le coté nord est urbanisé , ce n'est pas laid mais ce n'est pas sauvage ; ce n'est pas mieux que la baie de Stira .

La météo pour demain est incertaine , nous devrions être sur le bord d'une zone de vent fort ( force 6 ) , Ce vent arrivera t il jusqu'à nous ? Aujourd' hui la météo prévoyait du 10 nœuds !

 

Mardi 25 juin mouillage de Boufalo

 

Nous sommes partis à 9h , avec un vent raisonnable arrière jusqu'à la sortie de la baie ; Mais aprés le cap , le vent est monté avec des rafales à plus de 35 nœuds ; c'était trop . Il aurait fallu gréer le tourmentin, mais il n'y avait que 4 miles à faire .Nous avons affalé les voiles et mis le cap sur Boufalo au moteur ,

Jusqu'au fond de la baie le vent a été fort et très rafaleux et même dans la petite anse , les rafales sont fortes ; heureusement la mer est plate . Nous sommes une dizaine de voiliers dans l'anse ,

Il y a une bourgade d'une cinquantaine de maisons avec beaucoup de verdure ; un long quai avec des barques et 2 restaurants et une petite chapelle

L'endroit est plaisant , Au dessus de nous il y a des éoliennes dont on perçoit le vrombissement ;

Les pentes du coté ouest de la baie ( orientée nord sud ) sont couvertes de végétation.

Dans l'aprés midi nous avons fait une promenade sur la route qui fait le tour du cap , route très peu fréquentée ( 2 voitures ! Nous sommes allés jusqu'à l'anse Vouvo , ou nous avions mouillé il y a 3 ans , mais ce jour c'était impossible les vagues rentraient dans la baie. je suis monté par un chemin 4*4 de marbre jusqu'au col pour apercevoir la baie d'Almiropotamou, ( très beau panorama!) , pendant qu'AM et Denis allaient à la taverne .( taverne bleue ) boire un coup Le soir ,nous avons mangé à ce resto::petite friture ,calmars et poulpe L'endroit est calme et il n'y avait que 3 tables occupées et c'était bon

Le vent qui avait souffle fort toute la journée a un peu baissé , mais il est probable que demain , il souffle à nouveau Nous attendrons donc qu'il baisse un peu pour repartir

 

 

mercredi 26 juin même mouillage

 

Le temps était nuageux ce matin et les nuages courraient sur la crête des collines .Sur la baie les rafales très fortes se succédaient ; nous sommes donc restés tranquilles ; juste une courte promenade sur le chemin du coté nord de la baie ; C'est un chemin de 4*4 qui mène a une belle villa , continue puis s’arrête ; Le chemin est au milieu des oliviers probablement sauvages , , toute la pente en est couverte

limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )
limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )

limonuras ( 2) , ne marmari, almiropoatamo, tigani, almiropotamo, voufalo ( 4 )

jeudi 27 juin mouillage dans le port de nea Artaki

 

Ce matin le temps était semblable à celui d 'hier , mais les rafales étaient moins fortes ; La météo prévoyant une baisse du vent nous sommes partis , avec un génois très enroulé et 2 ris ; très vite il a fallu prendre le troisième ris , car les rafales nombreuses atteignaient souvent les 30 nœuds ; heureusement nous étions vent de travers . Le vent a été très fort jusqu'à la fin de la traversée du golfe de Karavas et d'un seul coup il est tombé à moins de 5 nœuds venant de toute les directions , les vagues venaient de l’arriére et nous poussaient dans la bonne direction .

Puis passé Eretria le vent est revenu doucement d'abord , puis il est monté jusqu'à 22 nœuds ; Il ne s'est calmé que devant la cimenterie abandonnée et le pont routier sous lequel on passe pour entrer dans la dernière baie avant le pont ouvrant de Halkis .

Nous sous sommes mis à couple d'un bateau français ( Ulysse ) qui lui aussi attendait pour passer le pont le soir ; J'ai fait les formalités ( passage par la police pour montrer les papiers , et le port pour payer le droit de passage ) , nous avons fait le plein d'eau , puis fait les courses ; un seul super market heureusement bien approvisionné ( le plan fourni par l'accueil donne sa position ) et été voir le quai au nord du pont ou nous pourrions passer la nuit , le quai etait occupé et rempli par une dizaine de voiliers attendant le passage vers le sud .

A 21h comme prescrit nous avons allumé la vhf pour attendre les instructions., tout en dégustant la paella préparée par Denis .

A 21 30 l'ordre de départ a été donné , nous avions cru comprendre que les voiliers devaient passer a l'appel du port , mais après qu'un gros cargo soit passé , ils se sont tous précipités , au moins une quinzaine de bateaux fonçant vers le quai nord . Comme les bateaux de ce quai y étaient encore ,cela a du être une belle bataille , que nous avons évité en allant mouiller dans l'avant port de nea Artaki , à 3 miles du pont . Nous y sommes mouillés au calme , mer et vent , dans 2,5 m de fond : c'est le calme .

 

Vendredi 28 juin mouillage de Politika

 

Après une nuit très calme , nous sommes partis vers 10h30 , dés la sortie du port nous avons rencontré un fort clapot et un vent contraire ( force 5 ) ; nous avons donc commencé à louvoyer avec le foc et 2 ris en visant d'aller à Limni à 20 miles ,

Au bout de 2h nous n'avions parcouru que 5 miles dans la bonne direction ( mais presque 10 miles sur l'eau ) , l'objectif paraissait donc difficile à atteindre dans un temps raisonnable ; nous avons donc décidé de nous arrêter devant la plage de Politika .

C est une longue plage de galets , bordée d'arbres et d'une route , avec des groupes familiaux venant s'y baigner . L'arrière plan est une petite colline avec des arbres et des villas , ce n'est ni beau , ni laid .

nea artaki, passage du pont , politika
nea artaki, passage du pont , politika
nea artaki, passage du pont , politika

nea artaki, passage du pont , politika

 

Samedi 29 juin à quai à Limni

 

La météo prévoyait une baisse du vent à 15 nœuds , vent de nord est , donc travers pour nous .

Au matin le ciel était très nuageux avec des nuages noirs épais sur les crêtes et au loin probablement des averses . Le départ a été doux , mais dés la sortie du cap , devant les hautes montagnes qui tombent dans la mer depuis plus de 1000m , nous avons eu des épisodes de calme et de fortes rafales ( 25 à 30 nœuds ) .

Le paysage est magnifique , en dépit du manque de soleil qui n'a fini par percer que tardivement .

Nous avons réussi à n'utiliser que très peu le moteur , seulement pour sortir des trous de vent locaux, puis pour remonter 1 mile pour aller voir si il était possible de mouiller devant un joli monastère , caché dans les pins . Hélas à 50 m du bord il y avait encore 20 m de fond , donc nous avons rallié le port de Limni

le port est petit, tout petit même , large d'une cinquantaine de mètres et long d'une dizaine de voiliers en ce qui concerne les places pour voiliers , au fond il y a des barques .

Il était plein, mais il y avait encore une place au bout de la jetée à l'extérieur et nous nous y sommes mis , le vent étant devenu heureusement nul .

Le guide dit que l'on peut mouiller à l'entrée du port , c'est faux;il n'y a pas de place et empècherait toute entrée de voilier !;

Denis est allé pécher des oursins , ce qui nous a fourni des petites tartines à l'apéro , quel travail pour découper les oursins et retirer le corail .

Dans la soirée nous sommes allés faire les courses ; si les 4 bouchers étaient ouverts , les rares markets étaient fermés et ce jusqu'à Lundi , nous en avons trouvé un , mais sans fruits ;

La route longe le quai sur plus de 500 m , mais laisse la place à une promenade ou sont installés des cafés et des restaurants . Le village a des ruelles et des petites maisons propres , mais sans grand caractère , c'est une petite station balnéaire pour les grecs .

Nous avons dîné au premier restaurant a partir du port , copieux , pas très cher mais quelconque , surtout pour le service des plats , apportés dans l'ordre ou ils étaient prêts , sans soucis des dîneurs .

Les calamars d’Anne marie sont arrivés 20 minutes après le poulpe de Denis

cote avant Limni, limni
cote avant Limni, limni
cote avant Limni, limni
cote avant Limni, limni
cote avant Limni, limni
cote avant Limni, limni

cote avant Limni, limni

dimanche 30 juin mouillage d 'Aghios Georgios pointe nord ouest de l'Eubée

 

Nous sommes partis vent arrière 10 nœuds : le pied ; puis devant la haute montagne qui domine le village de Rovies , les rafales sont venues , jusqu'à 22 nœuds . Devant Loutra le vent était fort ; nous avons mouillé à l'est du port, par 5 m de fond , devant des immeubles . La ville de Loutra est devenue une grande station balnéaire moderne , le mouillage ne nous a pas plu, et après le déjeuner nous avons discuté pour changer de lieu ; Denis souhaitant visiter en voiture le Pelion jeudi , nous avons décidé d'avancer sur la route en allant mouiller au cap Likades . Mais le vent est passé plein ouest , rendant a notre avis le mouillage prévu peu protégé ; alors après être passé devant le club med ,, énorme bâtisse blanche pas très belle et gâchant un beau paysage de montagnes boisées ; nous sommes arrivées devant une micro anse un peu en dehors du flux principal . Un panneau routier signalait l'entrée dans le village d'Aghios Georgios . Nous sommes devant une petite plage , au delà c'est la montagne couverte de pins , avec à son pied des oliviers ; c'est beau .

Le soir le vent est tombé et nous avons pu nous baigner dans une eau claire . La rive en face est aussi boisée avec de hautes collines ; quel spectacle !.

 

Lundi 1 juillet à quai à Orei

 

Longue journée !

Nous sommes partis sous voile dans un léger vent d'ouest qui nous a bientôt abandonné , Nous avons tourné au moteur le cap Likahada , longé la cote dominée par les pentes boisées du mont Ilias ( 750 m de haut ) , puis a hauteur du cap Vassilinika , le vent s'est levé d'est ; nous entrions dans le stenon Orei , sujet à la brise de mer qui s 'engouffre dans ce long golfe .

 

Nous avons ainsi louvoyé 5 heures dans un vent établi à 20 nœuds , entre de belles rives boisées . Ce fut une belle navigation un peu fatigante ; Arrivés devant Orei , au moment d'affaler les voiles , impossible d''affaler le foc , la drisse semblai coincée . Pendant de longues minutes nous avons tenté de l'étouffer , en passant des bouts autour ; nous avons réussi en partie , mais il en restait une poche qui battait avec force il fallait monter en tête de mat pour couper la drisse .

Nous avons réussi à aborder le quai extérieur heureusement peu occupé, après un premier mouillage cul à quai par 13 m de fond , l'ancre n'a pas crochée et nous avons pu nous mettre le alonsgside ;

Le bateau ne bougeant plus , nous avons hissé Denis en tête de mat , je dis nous car je fus aidé au winch par 2 voileux venus nous aider . Une fois la drisse coupée le foc est tombé ; la drisse était déjà bien abîmée par le frottement ; probablement la poulie a cassé et le bout frottait contre l'axe , ce qui expliquait la difficulté à envoyer la voile , car c'était plus difficile qu'avant .

 

Nous avons rangé le foc , puis offert l'apéro à nos voisins ( un couple allemand ,un hollandais) Nous avons mangé à un des restos du port , repas médiocre mais pas cher

Le port d'Orei est assez grand , et était assez rempli par une vingtaine de bateaux ;tous les quais intérieurs étaient occupés , heureusement le quai extérieur ouest avait des places de libre .

Il y a des bornes eau et électricité , bref une bonne halte en tant que port .

 

de Porto Rafti à Volos
de Porto Rafti à Volos
de Porto Rafti à Volos
de Porto Rafti à Volos
de Porto Rafti à Volos
de Porto Rafti à Volos

Mardi 2 juillet mouillé au bout du cap Trahkili , en face l'île de Paleo Trikeri

 

Nous avons faire des courses : il y a 2 super markets en face du quai , ( et aussi 2 boulangeries et 2 laveries ) ; Le village est cependant petit ; 3 rues paralléles à la mer avec des maisons diverses et souvent pas très bien entretenues ; manifestement ce village ne vit que par le port et ses voiliers mais aussi par un chantier à proximité .

Nous sommes repartis vers 11 h , avec un bon vent d'est , heureusement nous étions bon plein ; Au cap Kavoulia ( pointe ouest de la péninsule de Trikeri ) le vent est devenu nul , nous avons affalé ; le vent est ensuite revenu est dans le chenal entre la cote et l'île ,de face ; Comme il ne restait que 2 miles à faire nous les avons fait au moteur et nous avons mouillé dans une petite crique au bout du cap Trahkili ; c'est la point nord ouest qui ferme le grand golfe de Trikeri . Le paysage est très beau , la crique est entourée de collines basses couvertes d'oliviers , mais très vite les reliefs deviennent des montagnes boisées , Dans le lointain on voit les sommet du Pelion et à l'ouest du continent . L'eau est bonne et la mer plate , avec un reste de brise qui nous ventile , tandis qu 'elle continue a souffler dans le chenal . Une belle maisons dans la verdure domine la crique mais ne gâche pas le site .

Au soir petite promenade vers le cap , sur une route de terre taillée au bull qu va de nulle part à nulle part , en suivant la côte au milieu des oliviers .

 

de Orei à Trahkili
de Orei à Trahkili
de Orei à Trahkili
de Orei à Trahkili
de Orei à Trahkili
de Orei à Trahkili

de Orei à Trahkili

Mardi 3 juillet à quai à Volos

 

Court trajet de 15 miles avec un vent arrière de 5 nœuds , au moteur évidemment .

Le vent ne s'est levé qu'à notre entrée dans le port , ou nous nous sommes amarrés au très ,très long quai qui ferme la rade de Volos .Nous étions alonsgside avec 5 autres voiliers  le quai de la ville étant essentiellement occupé par des voiliers de location ou des voiliers de propriétaires présents à l'année

Volos est une très grande ville , moderne ,avec de grands immeubles sans caractère, des avenues larges complètement embouteillées , une circulation anarchique et beaucoup de brui:bref, une ville sans charme dont le seul intérèt est de permettre de visiter le Pélion ,ce que nous avons prévu demain ,après avoir réussi à louer une voiture dans une petite rue vers le port de commerce

 

Jeudi 4 juillet à quai à Volos

 

Nous avons visité le Pelion en voiture ; longue journée puisque nous sommes partis à 9,30 et revenu au bateau 12 h après .

Le Pelion est la chaine montagneuse qui ferme à l'est le golfe de Volos ; Le Pelion culmine à plus de 1600 m et bénéficie de pistes de ski . Les routes sont extrêmement sinueuses et il est difficile de dépasser les 30 km/h .

Mais le paysage est très beau ; c'est un pays très pentu avec des forets denses de conifères et de feuillus ( hêtres , érables , chataigners ) ; Les villages sont restés avec un habitat de style traditionnel , hautes maisons à plusieurs étages,blanches avec de nombreux balcons de bois en avancée et à toits de lauzes .Toutes les églises du Pelion se ressemblent extérieurement : un grand batiment rectangulaire avec un toit de lauzes , entouré par une galerie à poteaux de bois Leur chevet a 3 absides en marbre orné de scupltures et toutes possèdent un très grand clocher. Sur les murs extérieurs ,se trouvent encore des fresques et l'intérieur (lorsque c'est ouvert),est richement décorée:dorures ,belles icones ,iconostase de bois sculpté ...

En montant depuis Volos le premier village est Mitsirakis, village devenu touristique mais très bien sauvegardé et sans excès mercantile ; Toutes les maisons sont belles ; il y a une grande place centrale sous les platanes souvent gigantesques avec une fontaine et une vieille petite église . L'église principale est dans un beau cadre , elle a une très belle décoration intérieure , que nous avions eu la chance de voir il y a 5 ans , mais elle était fermée ; nous sommes passés par Portania , village moins traditionnel, mais avec une grande église également fermée

Puis aprés avoir franchi la ligne de crete , nous avons été jusqu'à Zagora et Pouri ,ce dernier est un petit village au bout de la route goudronnée vers le nord . La région a beaucoup de cultures de pommiers qui s'étagent sur les pentes . Là encore , il y a une place ombrage de platanes avec des cafés , autour de l'église

Puis nous sommes repartis vers Kissos , par une route qui surplombe la mer ; il y a de nombreux ravins ce qui fait que si les distances à vol d'oiseaux sont courtes , la route est beaucoup plus longue .

Kissos a une très belle église , entiérement peinte à l'intérieur , malheureusement elle était fermée et ne pouvait ouvrir que si le pope passait ce qui n'était pas sur .

Heureusement le restaurant O MAKI était ouvert et nous y avons très trés bien déjeuné , avec notamment de la chévre cuite à point et une sauce délicieuse .Puis nous sommes repartis et pour digérer nous sommes allés nous baigner à la plage sous Tsanigarda , la plage Fakiras ; Aprés une descente difficile en voiture , puis une descente sur un sentier très pentu nous sommes arrivés dans une petite crique entourée de hautes falaises : les rochers en arrière de la plage étaient des blocs de marbre . Magnifique ; évidement la remontée du sentier a été un peu pénible .

Et nous avons continué en voiture ,la route étant toujours aussi belle , avec des ravins et des falaises ; l'altitude baissant la végétation devenait plus méditerranéenne .

La route franchissait à nouveau la ligne de crête et longeait toujours de haut la cote , coté golfe de Volos , on s'est arrêté à Milies pour voir la place , l'église n'ouvrait que le matin ; puis la route remontait et passait par de petits villages , il était tard et nous n 'avions plus le temps de nous arrêter.

Nous sommes arrivés à Volos vers 20h30 , en plein dans les embouteillages ; le loueur n'avait plus de places pour nous et nous avons été garé sur le parking du port .

Une journée fatigante mais vraiment cette virée le mérite . Pour Denis ,c'est la dernière journée car il repart pour Athènes demain matin (4 h de car!!!)ou il prévoie 2jours de visites avant de regagner Paris

 

NB nous avons loue la voiture pour 2 jours 95 euros à un petit loueur , car c'était moins cher que chez Avis pour une seule journée : 120 euros !!

Et nous avons dépense 40 euro d'essence , avec toutes les montées la consommation est forte .

mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage
mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage

mitsirakis(3), Pouri, (2), zagora, kissos (2), Plage

l équipage : la capitaine et les matelots
l équipage : la capitaine et les matelots
l équipage : la capitaine et les matelots

l équipage : la capitaine et les matelots

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lombard 11/07/2019 20:20

Bravo les jeunes; on vous envie,
A bientôt on vous attend avec le mistral.
M & JP