Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2021 2 10 /08 /août /2021 07:46

Cyclades du centre et du nord

 

Dimanche 25 juillet

 

Nous sommes de nouveau deux sur le bateau .

le vent continue à souffler assez fort avec neanmoins des moments d'accalmie

Nous sommes retournés nous promener dans la ville , en essayant d'éviter les rues commerçantes ; en dehors de celles ci les rues sont calmes et bien jolies , les maisons ont souvent des fleurs en pot sur les escaliers , il y a des arbres et assez souvent des petits jardins . Toutes les maions sont bien blanches ,portes et fenêtrs bleues ,et les rues sont propres .

Le port est toujours occupé par les charters , mais sur le ponton extèrieur ils bougent autant que nous

Du bateau nous observons les mouvements des collègues , avec souvent un peu d'ironie ; notre voisin , un charter de 55 pieds a pu aller au ponton ; il a essayé à plusieurs reprises et a mis plus d'une heure avant d'etre amarré.

Le ponton semble de facto réservé aux charters.

 

Lundi 26 juillet

Nous avons loué un buggy et avons prcouru la montagne centrale de Paros

Au départ je voulais voir le monastére de Longobarda , recommandé par le routard mais il était fermé avec un pancarte visiblement mise à demeure ; to day it is closed.

Alors nous sommes partis voir la monastére d'Aghias Minas , toujours recommandé par le routard .

Il est situé au milieu des montagnes , au bout d'une piste . Il était évidemment fermé mais les paysages parcourus sont très beaux

Nous avons continué la piste avec une direction Vounia ; au sommet d'un col il y a un panneau de sens interdit , alors nous avons été marché sur la créte , dans un très beau paysage , avec des vues sur les vallées au sud et au nord , à l'est d'une haute montagne .

Après un demi tour nous avons été au village de Lefkes , bien joli lui aussi avec ses ruelles et ses fleurs partout ;nous y avons bien déjeuné .

Puis nous avons pris la route partiellement goudronnée qui monte aux antennes , en surplombant une vallée avec deux petits monastères ; nous sommes alors redescendus par une piste vers le monastère Theodoriou , grand nomastère tout neuf et fermé puis nous avons rejoint la route ; le retour vent de face vers Naoussa a été long , le buggy n a pas de parebrise et est très bruyant mais nous sommes ravis de cette virée

Le patit port de Naoussa quenous avons vu en passant n'était pas plein de voiliers , ni meme de gros yachts à moteur ; ouvert au nord la houle entrait et les quelques bateaux à quai bougeaient beaucoup . Au mouillage le vent s'est un peu calmé et AM a pu prendre un petit bain , mais l'éolienne tourne encore et vite;il faut plus de 10 nœuds pour qu'elle démarre

 

Mardi mouillage de l'anse Tsilipaki , à côte de la baie Livadi, Serifos

 

Le vent s'est calmé dans la nuit et la météo laissait entrevoir une accalmie . Nous avons donc décidé de partir pour Serifos , vent de travers en principe force 5

Le mouillage s'était peu à peu vidé et ce matin il ne restait qu'une trentaine de bateaux ( 50 il y a jours)

Nous somes donc partis à 9 h , avec 2 ris . Nous avons un peu attendu pour envoyer le foc , erreur car dés la sortie de la baie il y avait des creux importants et courts , j ai été bien secoué pour le mettre à poste d'autant plus que sans pilote automatique Anne Marie est alors coincée à la barre pendant les manoeuvres

Le vent était plutot 6 , ne descendant pas sous les 25 nœuds avec des rafales à plus de 30 nœuds et surtout les creux frenaient notre élan .

Aprés 6 heures agitées nous sommes arrivés dans la baie de Livadi , avec de très fortes rafales ; une première tentative de mouillage au nord de l'anse a falli réussir , mais au bout de 10 minutes l'ancre a décroché ; une deuxième tentative a connu le même sort , le fonds était de vase et ne tenait pas .

Nous sommes repartis essayer l'anse Tsilipaki , à l'entrée de la grande baie , C'est une calanque profonde terminée par une plage de sable , nous avons mouillé par 4 m de fonds et miracle l'ancre et le fond tiennent , bien que le vent souffle par rafales jusqu'à 25 nœuds ; mais l'eau est plate et le vent change peu de direction .

On est bien , mais c'est très loin de tout ; heureusement internet passe , on aura la météo ! , bien que selon les derniéres nouvelles le vent ne baissera pas avant samedi .

 

Ps le guide imray écrit bien que les fonds de la baie Livadi sont de tenue aléatoire mais le guide italien écrit : bonne tenue

 

Mercredi 28 juillet meme place

Le vent ne baisse pas , dans notre calanque il souffle en permanence à plus de 25 nœuds avec des pointes à 33 !

Selon zygrib il n y a que force 5/6 , nous avons peut etre des effets de cote .

Trop de vent pour se baigner avec plaisir , nous hésitons à aller à terre : si panne de moteur on part au large ! Pourtant nous aimerions bien descendre car au fond de notre petite baie, il ya un marais et la nuit nous entendons les grenouilles ; elles couvrent même les bruits de notre éolenne qui pourtant tourne à plein régime;nous ne manquons pas d'électricité ! Un sentier monte sur le coté de la plage et la vue là haut doit étre jolie  ...

Alors on lit , on joue au freecell ,on fait des sudokus et on attend . C'est dur la vie de navigateur !!!

 

jeudi 29 juillet meme place

RAS  : le vent continue à souffler entre 25 et 30 nœuds

 

vendredi 30 juillet meme place

 

Aprés une nuit encore ventée le vent a commencé a faiblir ;

Ce matin nous avons fait une petite promenade sur la crête qui nous sépare de la baie Livadi

le mouillage de la baie n'est occupé que par 4 voiliers et au port il n'y n a que deux !

De la crete on a une vue magnifique sur la baie et Chora

Ce soir il n y a plus que 10 nœuds , il fait chaud et nous nous plongeons souvent dans l'eau

 

samedi 31 juillet marina de Finekas Syros

Et le vent est force 3 du nord , nous pouvons partir vers Finekas , une petite marina au sud ouest de Syros , ou selon le guide il y a des réparateurs ; nous faisons une agréable navigation , minmpoteur ( pour longer le belle cote de Serifos , puis voile ;

La baie de Finekas est grande , avec des villas construites tout autour du rivage /

Il y a quelques plages sans trop de monde . La marina dans le coin nord ouest se compose d'un grand bassin intérieur , qui est réservé auu locaux , et du quai extérieur qui est déjà assez plein . Le rsponsable , Nikos , nous assigne un emplacement en bout se quai ; il y a heuresement esu et électricité .

Une bonne moitie des bateaux au quai , sont de gros ( ou très gros ) bateaux à moteur , il y a aussi beaucoup de grand voiliers ( 5o pieds au moins ) et des catas énormes , presque tous semble faire charters .

Nikos contacte Alexis pour réparer notre pilote auto , nous hélons le livreur de fuel qui nous fournit 120 litres et un livreur de laveries ( beaucoup de clients avec les charters )

AM touve un super market qui devrait nous livrer et un boulanger

Le soir nous voulions aller au restaurant , mais il aurait fallu réserver : il n y a plus de place : donc repas au bteau avec des gyros décongelés.

 

Dimanche meme quai

Alexis devait venir mais il recule à Lundi ;

Nous faisons quelques courses de fruits et nous bullons , il fait chaud ; internet nous apprend qu'il y de gros feux de forets dans le peloponèse ; sur Syros il n'y a pas grand chos e à bruler .

Le séjour au quai est un peu pénible à cause des vagues généreés par les bateaux à moteur qui ne ralentissent pas avant d'etre dans le port et passent parfois au ras des ancres

Nous allons au resto en bord de mer , resto des familles grecques , les enfants peuvent se baigner devant . Repas moyen sevice faible .

 

Lundi meme quai

Alexis est venu et a trouvé la panne : de mauvais contacts sur le verin ; il a travillé 2 h et a refusé d'etre payé , apres en avoir discuté avec notre voisin qui est un de ses amis , nous lui offrirons une bouteille de vin .

Le réparateur pour la fuite du filtre doit venir demain , ainsi que la livraison du linge propre

 

mardi meme quai

 

Aprés 2 relances le reparateur est venu , un vieux monsieur qui avait appris un peu de francais , à l'époque ou l'influence francaise existatit encore à Syros ,

Il a demonté tout le porte filtre , l'a enmené à l'atelier , et est revenu vers 17 h en ayant trouvé que la fuite venait d'un petit joint métal

Vers 18h 3 le linge est arrivé , trop tard pour aller au mouillage , tant pis encore une nuit à etre un peu secoués

 

PS du temps des ottomans Syros avait un statut particulier , car les catholiques des cyclades avaient été regroupés , et l'île bénéficiait de droits , dont celui d'etre géré au nom du pape par la France .

 

Mercredi mouillage aghios ioannis cote est de Kithnos

 

Aprés une petite halte au mouillage dans la baie de Finekas , ( eau chaude et limpide ) nous sommes partis vent de travers vers Kithnos .

Prés de la cote de Syros nous avons eu un bon vent qui s'est ensuite essouflé , pour reprendre a 4 miles des cotes de Kithnos

Nous avons moullé dans la baie Aghios ioannis , en compagnie de nombreux gros catas .Heureusement une place s'est libérée , quand nous tournions encore à la recherche d'une bonne place .

Le ciel est gris , nous supposons que c'est dû aux incendies de l'Attique ? Quelquefois nous avons l'impression de sentir le brulé .

La baie est très belle avec de petites plages et des tamaris ; les fonds descendent doucement , il n'y a qu'une chapelle et une ferme restaurée toujours habitée; mais des constructions semblent en cours

Il y a 4 ans nous y etions seuls .

 

Jeudi mouillage de Fikiada cote ouest de Kithnos

 

pas de vent aujourd'hui

Nous avons longé les cotes rocheuses , ce ne sont que des rochers , sans arbre . le cap aghios ioannis est imposant , La cote entre Loutra et le cp Kefalos est plus basse mais aussi désertique , à part quelques residences secondaires devant la baie Sarantha qui pourrait faire un beau mouillage si elle n'était barrée par des bouées de baignade

Aprés le cap Kefalos , la cote est grandiose : des falaises , des ravins , des pitons ; nous avons cherché à voir le Kastro, mais nous l'avons apércu a plusieurs endrois , donc nous ne l'avons pas reconnu

Nous sommes allés dans la baie est de Kolona , protégée de la houle d 'ouest pr une langue de sable qui relie la côte à l'ilot .

15 voiliers ( dont une majorité de catas ) etaient au mouillage , nous avons trouvé une place devant les maisons de l'ilot . Il y aussi une quinzaine de catas dans la baie ouest et de nombreux bateaux moteurs dont plusieurs très gros yachts

Seul point faible du mouillage , la sono trop forte du restaurant qui passe de la musique cubaine : une chanson pour le Che en hommage aux milliardaires des yachts !

 

Vendredi mouillage d'Apokrisi à l'est de Kolona

Au matin , avant qu'il ne fasse trop chaud , nous sommes montés à la chapelle Aghios Loukas , puis avons marché sur la crète ; il y avait un petit souffle d'air qui rendait la balade agréable et le paysage est beau

La météo annoncant du vent fort, tournant de sud ouest a nord dans la nuit , nous avons anticipé en allant mouiller au fond de la baie Apokrisi.

Nous l'avions connu déserte il y a 4 ans , mais maintenant une route asphalté y descend amenant des voitures et des parasols , le paysage reste beau mais perd en charme ; l'eau est très chaude et le bain est nécessaire compte tenu de la chaleur de l'air  ;

Nous avons reçu une alerte incendie sur notre smartphone (mais pas d'incendie

 

samedi meme mouillage

 

Le vent a bien tourné au petit matin : la nuit a été un peu difficile car une toute petite houle nous prenait de travers ;

Nous avons fait une belle promenade dans le vallon qui part vers le nord ; on visait la chapelle perchée visible du mouillage , en fait on a été , sentier de chevres oblige , jusqu'à une autre petite chapelle ; on a escaladé des terrasses abandonnées et franchi beaucoup de buissons piquants ;

 

le mouillage de Kolona était vide ce matin , ce soir il y a beaucoup de voiliers , a Aprokisi comme

à Kolona

 

Dimanche mouillage de la baie Spathi , nord de Zea

 

Le vent du nord a un peu baissé mais il souffle encore force 4.5

Nous avons louvoyé gv et moteur , en longeant la cote de Zea à partir de Polais , c'est magnifique , Hélas en arrivant vers le nord , il y a de plus en plus des constructions hideuses (certaines à l'abandon), on se demande qui a envie d'y passer des vacances , si ce n'est pour ne rien faire devant la mer , inaccessible ,les paisons étant perchées en haut des collines

La baie Spathi est bien abritée du vent , mais elle a maintenant elle aussi des armées de parasols ; heureusement pas musique . Si le décor de montagne reste beau .elle a perdu de son charme.

Partager cet article
Repost0