Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 16:57

 

Blog envoyé de Lopud dans une crique sauvage

 

Pour des raisons de transmissions, l album photos sera envoyé au prochain cyber cafe , il portera le nom 2013 10 DALMATIE SUD . Nous espérons que vous avez regarder le précédent album photo qui était le 2013 09 CROATIE

 

 

Lundi 23 septembre

marina de Trogir

 

Après une brève étape au moteur à 11 h nous étions amarrés à la marina de Trogir à moitié vide .

La marina est magnifiquement placée , devant la vielle ville de Trogir , à moins de 200 M à pied.

Du bateau nous pouvons admirer le front mer de la vieille ville, avec une forteresse , des palais et des églises et en arrière plan la fléche de la cathédrale. Nous avons commencé par faire le plein des réservoirs d'eau qui devaient être quasi vides , puis un déjeuner au restaurant de la marina ( bien et pas cher ) et enfin une première série de courses au market de la marina , peu approvisionnée mais idéale pour l'achat des bouteilles et autres canettes .

Ensuite nous avons été visité la vieille ville , en commençant pat la cathédrale, qui a un très beau porche , et surtout un espace intérieur magnifique dans sa sobriété . Puis nous avons déambulé dans les ruelles étroites , pavées de galets ( glissants ). L'ensemble a du charme , C'est assez touristique , avec pas mal de restaurants et quelques boutiques de vêtements , mais il y a encore des rues vides de magasins . Seul regret aucune des églises en dehors de la cathédrale n'était ouverte et la visite est assez courte car la ville est petite . Après nous avons faire d'autres courses au grand magasin et au marché en face de l'autre pont qui mène à la rive du continent . ( la marina est sur l'ile de Ciovo et la ville sur une petite ile entre Ciovo et le continent )

Retour au bateau , séance internet , puis dine en ville au restaurant Kobo , bien et pas cher . J' ai mangé une petite friture et les calamars d 'AM étaient très bons .

 

Mardi mouillage de Stracinska cote sud de Solta .N 43 20 3 E16 21 8

 

Belle journée avec un beau ciel bleu et un petit vent qui ne s'est levé que vers 12 h , d'ouest donc portant pour nous .

Nous avons longé la cote sud de Solta. Solta est une assez grande ile en forme de longue banane, qui est essentiellement un plateau vallonné de 200 m de haut tombant dans la mer avec des pentes fortes , surtout sur la cote sud ou il y a pas mal de falaises. Il y a beaucoup de ravines qui forment des criques plus ou moins profondes . Les pentes sont couvertes de maquis ou de pins ; nous voulions nous arrêter dans la première crique à l'ouest ( Poganica )mais nous l' avons manqué ; il faut dire que nous n'utilisons pas le GPS , car nos cartes soit n'ont pas d'indication de coordonnées , soit sont de vielles cartes yougoslaves et les positions ne sont pas exactes en valeur absolue .

Nous nous sommes donc arrêtés pour le déjeuner dans la grande baie de Tatinja, grand cirque avec des pentes raides couvertes de pins . Il y a plusieurs petites criques avec des fonds mouillables et nous avons choisi celle de l'ouest . Nous avions le choix étant le seul bateau .( N 43 23 E 16 16 9) C'est un des plus beaux mouillages de cette année. Je suis monté en haut de la pente pour prendre des photos et AM s'est baignée dans une eau cristalline et fraiche . Puis nous sommes repartis vent arrière pour une courte étape jusqu'à une nouvelle très belle baie , la baie de Stracinska . Elle s'ouvre au milieu de hautes falaises et comme la précédente il y plusieurs criques , malheureusement habités et donc avec des barques mouillées , ce qui réduit l'espace disponible pour le mouillage . Nous avons trouvé une place dans la crique est , devant 2 autres voiliers . C'est aussi une baie magnifique .

 

Mercredi mouillage de Luka pres de Povlja nord est de Brac

 

Ce fut une longue journée de navigation, car nous étions partis pour nous arreter à Omis , petite ville à l'embouchure d'une rivière , dans un site mahnifique de montagne sur le continent. Hélas le mouillage doit se situer dans la riviére , mais l'entrée n'est pas balisée et aprés un demi echouage sur un banc de sable puis une courte recherche d'une passe , de peur de rester échouer nous sommes repartis dans l'est pour le mouillage ou nous sommes ce soir .

La navigation a été longue car aprés 2 heurs au moteur , nous avons louvoyé dans un vent force 3 durant toute la longueur de Brac. Mais cela en valait la peine , la cote du continent est très montagneuse , avec des pentes cultivées jusqu'aux falaises sommitales et le mouillage est au fond d'une longue crique de plus d'un mile au milieu de colinnes boisées .Il y a quelques bateaux , mais très espacés et nous sommes au calme . C'est un beau mouillage .

 

Jeudi mouillage de Loviste pointe de la péninsule de Peljesak

 

Ce fut une longue jiournée de navigation , car il y a peu d 'abri entre la pointe de Brac et la pointe de Peljesack , si ce n'est les ports de la riviera qui ne nous tentaient pas . Le vent ne nous a pas été favorable ; il s'est leve à 11 h alors que nous avions avancé de 10 miles au moteur , nous avons donc louvoyé jusqu'à la pointe de Korcula, avec un courant contraire de l'ordre de 1 noeuds . Puis alors que nous epérions un bord portant le vent est tombé pour ne reprendre qu'à notre arrivée au mouillage ou il souffle, toujours du sud est, force 3 . Le mouillage de Loviste est paisible , avec une eau plate et des fonds corrects mais il n'est pas très beau , des petites maisons neuves parsement les rives, c'est banal ; mais nous avions notre compte de navigation pour aujourd hui, 50 miles c'est plus qu'assez quand rien ne presse .

 

Vendredi marina de Korcula

 

Une courte étape au moteur nous a amené à la marina de Korkula . Elle est très bien placée avec une vue sur la vieille ville qui ne se trouve qu'à une centaine de metres . Heureusement il y a peu de bateaux et la prise de la place n'a pas été difficile.

Korcula est une petite ville construite sur une presque ile de moins de 500M de diametre. Elle est quasiment inchangée depuis le moyen age , et peu défigurée par les restaurants ou boutiques de souvenirs . Au sommet de la butte trone la belle cathédrale . De là partent radialement des ruelles qui descendent vers le bord de mer . C'est de toutes les villes vénitiennes celle qui , avec Sibenjk nous a le plus charmé.

Comble de chance les restaurants ne sont pas trop chers et nous avons mangé le midi , devant la placette de l'entrée , bercés par de la musique dalmate live .

Le soir encore un restaurant , le marco polo sur une terrase , bien et pour une fois nous avons mangé des spécialités croates de la viande en ragout. Dans les rues il n'y avait personne , on a l'impression d'être tout à la fin de la saison.

 

PS Marco Polo est censé etre natif de Korcula

 

Samedi 28

mouillage de Polace, pointe nord ouest de Mljet

 

Aprés 3h de moteur nous avons mouillé dans la très belle baie de Polace , dans l'anse de Rogac ; la baie avait peu de bateaux : 6 à quai et 3 au mouillage.

Nous avons une longue balade dans la montagne vers Montokuc . Nous avons herborisé et commençons à reconnaître un certain nombre d'arbres et d'arbustes méditerranéens; c'est ainsi que nous pu établir que le maquis, sous les pins , est essentiellement composé de lentisques , de myrtes , de cystes et de génévriers . Les cyprés étaient en fleurs .

Dommage que la flore que nous utilisons utilise comme critère de tri les fleurs alors qu'évidement il n' y a pas beaucoup de fleurs mais par contre beaucoup de fruits .à cette saison

 

Dimanche à quai du restaurant Maran baie d'Okulje cote nord de Mljet .

 

Cette fois le temps a changé , une dépression arrive de l'ouest . Nous avons donc eu un bon force 4 de sud est , donc évidement nous avons louvoyé : 22 miles sur l'eau pour 10 en ligne droite , 11 virements de bord et au bout de 3H30 nous sommes arrivés dans cette baie , choisie parce que très bien protégée de tous les vents , et nous attendons une saute au nord est . C'est la première fois que nous repassons à un mouillage de l'aller !

Grande balade l'après midi sur le chemin qui mène à la baie de Prozura, 2 miles à l'ouest , très très beau mouillage avec un petit hameau , un cirque de montagne et des petites îles , mais exposé au nord est . La flore est assez différente de celle de Polace .

Le soir repas obligatoire au restaurant dont nous utilisons le quai : bonne cuisine pour 390 kunas .

 

Lundi a couple d'un cata au quai de Ston.

 

La nuit et le matin ont été ponctués d'averses orageuses . Nous sommes partis après la fin de l'averse du matin , sans vent mais avec une houle dans tous les sens, très forte. Heureusement la mer s'est calmée une fois entre les ile elaphites et la cote et nous avons mis le cap sur le long canal de Ston ; c'est un long fjord rectiligne de 10 miles de long , entre des de hautes collines ( 900 m pour la plus haute ) assez desséchées .

Au bout de ce long canal un micro port , avec un quai de 50 m déjà occupé par deux catamarans ; nous nous sommes mis à couple du plus grand , avec un pavillon de courtoisie norvégien . A peine amarré , mais évidement après , l'encaisseur est venu nous faire payer 230 kunas , nous disant que la cata allait bientôt partir . En fait quand les gens sont rentrés , ils nous ont dit qu'ils ne partaient que demain à l'aube . Nous avons donc payé pour une place à quai , sans quai : c'est l'accueil croate .

Heureusement notre visite de la petite ville a été très bien . Nous avons commencé par aller à Mali Ston par la route , surplombée par une muraille courant sur la colline . La bourgade de Mali Ston n'a pas grand intérêt , mais nous sommes montés sur les murs que nous avions vu d 'en bas et sommes revenus par ces murs jusqu'à Ston . Cette muraille ( pas loin de 3 kms)entoure toute une haute colline ou il y a un fort pour le moment inaccessible , mais la muraille offre de belles vues sur le golfe nord de Peljesack ; puis sur la ville de Ston . Les vues valent bien les 200 marches à monter .

La petite vieille ville de Ston est assez jolie avec des ilots de maisons en carré . Elle est assez homogène de construction et fait penser à Dubrovnik ( en tout petit), y compris par le nombre de restaurants , d'ailleurs beaucoup moins chers qu'à Dubrovnik . Dommage nous n'avons pu y aller car nous avions de la viande au frigo . La ville a aussi de quoi s 'approvisionner .

 

Mardi mouillage de Sudurad ,sud est de Sipan

 

Après encore quelques averses nocturnes le temps s'est remis au beau . Nous sommes partis de bonne heure car notre voisin le voulait ainsi . Après un bon vent de nord ouest , le temps s'est calme et nous sommes arrivés au moteur à la baie Sudurad , en principe protégée du nord ouest.

Nous avons pris une bouée car l'espace pour le mouillage sur ancre était restreint . Nous avons bien fait car l'encaisseur n'est pas passé , la perception est peut fermé en Octobre ?

Nous avons fait une première promenade , le village d'abord qui a une villa entourée de hauts murs et deux tours ; la visite ne semblait pas possible Mais des groupes , qui arrivaient par fournées de caïque en provenance de Dubrovnik, y entraient . Nous nous sommes glissés parmi eux . C'est intéressant de voir cette grand propriété du XVII ème . Puis nous avons pris une route pour aller voir un monastère bénédictin , évidement fermé à cette période . Mais le site est joli , ensuite nous sommes montés à la chapelle sven nicola , avec un beau paysage de campagne et une vue au delà du chenal sur le continent .

Puis l'après midi nous avons refait une longue balade jusqu'à la chapelle Sven antonia , en passant par des petits chemins creux au milieu des oliviers et des caroubiers . Nous sommes aussi passés devant une curieuse église fortifiée , un gros cube sans fenêtre avec un juste un clocheton ; elle était évidemment fermée ! Pour une fois ,j'avais pensé à emmener les batons de marche achetés exprès

à Decathelon ,ça m'a semblé pas mal

 

Mercredi 2 octobre mouillage de la baie Sunj Lopud

 

Que de trajets pour aboutir ce soir à cette baie . Ce matin le vent est passé nord et a rendu le mouillage de Sudurad inconfortable ; nous avons été voir la baie devant le village de Lopud , à 2 miles à l'est ; la houle était faible mais le capitaine avait envie d'une baie très calme et de de la baie Sunj sur le plan très bien protégée du nord ; nous avons donc fait les 3 miles dans l'est pour y aller . Hélas la baie n'est pas très belle et une houle d'est venue d'où on ne sait , y entrait . Alors retour pour mouiller devant Lopud , avec un mouillage assez calme et surtout un joli décor . Nous sommes allés faire un tour pour voir l'église ( belle iconostase vénitienne ) et aller au restaurant épuiser nos kunas ; nous avons mangé au restaurant Oloba au bord de la mer devant le bateau ;très bon mais assez cher , avec un bon vin de Korcula ; le poisson d'AM était vraiment bon . Puis pour digérer nous avons pris un sentier escalier pour aller voir des chapelles . ( Comme à Sipan , il y a des sentiers fléchés ) . Nous sommes ainsi arrivés à une église et un cimetière , devant la mer ; c'est très beau ; puis nous avons été à la chapelle sven Ivana , avec un magnifique point de vue sur la rade et sur Sipan. Le vent avait tourné au nord ouest frais ( force 4 ) et le mouillage était devenu agité ; Alors nous sommes repartis pour aller au mouillage de Sunj , pour y passer une nuit tranquille avant le départ de la Croatie vers le sud : un port albanais ou une ile grecque ? Selon l'état de la mer et de l'équipage . Que Iemenja et Eole nous soient favorables !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires