Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 10:58

 

Mercredi 11 septembre , mouillage de Medullin , golfe de Pomer , sud de l'Istrie

 

Nous avons rejoint le bateau lundi en fin de matinée , et bonne surprise le frigidaire avait été réparé , seule réparation effectuée, sur les 4 demandées . Le bateau est propre , et la coque elle même ne semble pas trop moussue . La remise en état a donc été rapide .

 

Nous sommes repartis dans l'après midi faire un dernier tour de Venise , grand tour de flânerie puisque par hasard nous avons été à l'île de la Giudeca , puis avons traversé l'ouest de Venise pour finir par un tour sur le grand canal admirant de nouveau au passage ponts et palais, puis nous reperdant ,nous avons traversé l'est de la ville , jusqu'au nord de l'arsenal ; pour finir nous avons fait quelques courses alimentaires à un magasin de la via Garibaldi , peu approvisionné ,mais courses de frais indispensables avant le départ (à la marina,il n'y a strictement rien).

 

Les météos ( ugrib , windguru et Split ) annonçant du vent moyen de secteur est pour mardi , nous avons décidé de partir en début d'après midi pour Pula , la seule grande ville de l'Istrie pour y faire des courses conséquentes et essayer d'acheter une carte SIM .

A une heure nous sommes partis avec un petit vent d'est, à la sortie de la lagune le vent s'est établi à 8 KNTS de sud-sud est nous permettant de faire une route directe vers Pula ;mais le vent a progressivement refusé et forci . Au coucher du soleil le vent était monté à plus de 20 knts et nous avions 3 ris et le génois très enroulé . Nous marchions à plus de 6 noeuds en bondissant ou s'écrasant dans les vagues . A 22 h nous étions en face de Porec . Nous avons viré de bord et sommes partis au louvoyage . Ce début difficile a mis la capitaine en piteux état , le mal de mer étant aggravé par une chute sur le sol glissant de la cabine .

Heureusement le vent a tourné de nouveau au sud ouest et vers 23h , j'ai pu mettre le cap sur Pula .

Mais du coup nous allions trop vite et à 3 h du matin nous étions devant Pula ; la capitaine n'a pas voulu entrer de nuit dans ce port inconnu et nous avons continué jusqu'au golfe de Pomer ou nous sommes arrivés au tout début du jour . Dans le golfe le vent devenu ouest a molli et nous avons mouillé dans la baie ou nous avions mouillé en juillet et nous sommes allés nous coucher , épuisés .

 

Au réveil ( 10 h ), le vent de sud-est était revenu , et nous étions pas mal secoués ; nous sommes donc repartis pour se mouiller dans la baie du nord est , bien ventilée mais sans vague . Le paysage n'est pas laid , il y a des collines basses et boisées , et au fond la ville de Medullin, petite station balnéaire . En fin d'après midi nous avons débarqué et avons trouvé un mini market , ou nous avons complété notre approvisionnement ( enfin, l'essentiel: fruits, légumes, yaourts,fromages.....).

Le début de soirée a été marqué par un gros orage , le temps devrait commencer à s'améliorer demain , mais nous doutons de plus en plus de la météo !

 

Jeudi même mouillage

 

La nuit a été arrosée ainsi que la matinée , cela a été une succession d'orages .

Aussi nous avons bullé : lecture , ordinateur , petite visite de la ville , petit village devenu une station balnéaire faite de villas à louer. Nous en avons profité pour continuer l'approvisionnement .

Dans l'après midi le temps semble redevenir beau , même si la température reste fraiche .

 

Vendredi mouillage de Krnica 44 57 14 02 , prononcer Guernica

 

belle journée de navigation , même si les vents ne nous ont pas permis d'aller ou l 'on voulait .

Notre objectif était en effet Ustrine , sur la cote ouest de Cres, donc une direction générale est ;mais Eole en a décidé autrement en dépit de la météo qui prévoyait du nord-est tournant au nord-ouest . En fait si nous avons eu pendant une heure du nord-est , le vent a ensuite tourné doucement est puis est- sud -est . Alors suivant le vent , nous avons remonté vers le nord , le long de la cote est de l'Istrie , jusqu'au fiord de Zalvev rasa . Ce ria ( et oui nous sommes polyglottes ) est long de 5 miles , et large d'environ un mile . Les rives sont des falaises ou des pentes très fortes couvertes de forets , sur les cotés exposés au nord ce sont des pins d 'Alep , sur les cotes sud des chênes verts . Par endroits il y a aussi des collines calcaires dénudées . C'est très beau , un des plus beaux paysages de Croatie .

Nous avons mouillé dans une petite crique en face du port de Trget. Déjeuner ( comme d habitude salade de tomates et d'oignons ) puis petite balade à terre pour faire des photos et examiner la flore .

et nous sommes repartis vers la mer , pour aller mouiller à une anse du fiord , Tunarica . Mais cette crique était entièrement occupée par des bateaux sur coffre , et l'espace disponible avait des fonds de 20 m , trop profonds pour mouiller sereinement. Alors nous avons été jusqu'au port de Krnica, petite crique au fond de laquelle se trouve un petit port de pêche , avec des petits chalutiers de moins de 10 M, que nous avons vu partir pêcher à partir de 6 heures du soir . Cette crique est aussi pleine de petites barques à moteur et d'une dizaine de voiliers sur coffre , qui laissent que peu de place pour le mouillage des visiteurs . Mais nous avons trouvé une bonne place , avec une légère houle d 'est , qui n'est pas dérangeante . La crique n'est qu'un port , avec seulement une dizaines de maisons disséminées sur les collines et un restaurant .

Le site a du charme .

 

Samedi mouillage d'Ustrine sud , ile de Cres

 

La météo prévoyait du nord-est virant sud-ouest. Notre direction générale étant est , ce pouvait être pas trop mal . En fait après un bord de prés serré vers le nord est , le vent est tombé et est reparti force 3/4 sud, soit dans notre nouvelle direction .et nous avons recommencé à louvoyer . Notre génois refusant obstinément de se dérouler , nous avons gréer le foc et avons constaté avec bonheur que notre cap en était nettement amélioré , sans que notre vitesse en souffre.

A 2H nous sommes arrivés dans la grande baie d'Ustrine et nous avons été au mouillage sud , la plage de Subanj ;en juillet nous nous étions arrêtés dans la crique nord . Le site est différent , mais tout aussi beau : une grande vallée donne sur une plage , coté mer les collines sont dénudées , coté montagne il y a une belle foret de chênes kermès et de lentisques .

Le village d'Ustrine surplombe le mouillage de ses 400 m d'altitude. Évidement nous avons relevé le challenge et nous y sommes montés; pour monter nous avons une route à peine carrossable qui dessert la plage ; elle monte dure mais pour les voitures le plus difficile doit être la descente tellement c'est pentu et sinueux . Le village n 'a aucun intérêt , bien que coquettement arrangé avec des panneaux explicatifs ; il y a des chambres à louer mais qui peut avoir l'idée de venir là, sauf des contemplatifs car le panorama est magnifique . Nous sommes redescendus par un sentier balisé au milieu de la chênaie .

Le vent semble s'être calmé et avoir tourné au sud ouest . Pourvu qu'il reste dans cette direction!.

 

Dimanche 15 mouillage de Baldarka , ile de Losinj cote est

 

Nous nous sommes levés tôt , pour aller à l'ouverture du pont tournant d'Osor. A cet endroit les 2 iles de Cres et de Losinj ne sont séparées que par un canal de 5 M de large sur 50 m de long . Osor fut une grande ville , de par sa situation stratégique , commandant un passage aisé pour les galères longeant les cotes dalmates . Ce n'est plus qu'un village minuscule , que nous n'avons pas eu envie de visiter . Après avoir passé le pont qui a tourné à l'heure prévue ( 5 bateaux allant vers le nord et autant allant vers le sud ) nous avons été faire du diesel à une station service un peu plus au sud . Par bonheur elle vendait aussi des bouteilles d'eau et des glaçons et nous avons pu ravitailler facilement .

Ensuite nous avons hissé les voiles et louvoyé dans un bon force 4 , pile dans le nez . Les abris de sud est étant rares , nous avons été jusqu'à l'anse Baldarka, juste au sud de Veli Losinj .

Cette crique est jolie avec des collines couvertes de pins . Un sentier la longe ,il va d'un coté à Veli Losinj et de l'autre à Mali Losinj .

Prés déjeuner , nous avons été jusqu'à Mali Losinj , petite balade de 15 mn environ. C'est une assez grande ville construite sur les pentes d'un vallon qui descend jusqu'à une grande baie abritant le port de la ville , essentiellement des voiliers et des bateaux de promenade .Les maisons très colorées s'étagent jusqu'à la mer ;c'est coquet Manifestement la ville vit du tourisme , le bord de mer est bien aménagé avec une grande promenade , et des restaurants ; en ce dimanche après midi de septembre tout est très calme et les restaurants et cafés loin d'être pleins ; dans la marina il y a peu de bateaux .

Nous avons quand même trouvé des markets ouverts et pu continuer les approvisionnements mais il faudra y retourner demain pour aller au point internet.

 

Lundi mouillage de Sven Ante , ile de Silba

 

Le matin ,nous sommes retournés à la ville pour aller voir Internet et compléter les courses à un grand market de la grande rue.

Le ciel était voilé , ne laissant apparaitre qu'un pale soleil . Le vent était très faible . Nous avons donc été au moteur jusqu'à la crique de Sven Ante , sur la cote sud de Silba . La météo prévoyait pour la nuit un force 5 de nord ouest , et la crique devrait être un abri correct pour ce vent.La crique est semée d'une quinzaine de bouées devant une petite chapelle .

Une fois avoir pris la bouée obligatoire et payé les 160 kunas à l'encaisseur , nous avons été à la ville . C'est une jolie promenade à travers les anciennes oliveraies abandonnées et reconquises par les chênes vertes et les myrtes .

Le village de Silba , situé au milieu de l'ile a 2 ports , un à l'est avec une petite marina et l'autre à l'ouest avec le quai des ferries . Le village est composé de villas cossues entourées de beaux jardins emplis d'arbres et de fleurs , les ruelles sont en en ciment et très propres . Autour de l'église et du clocher, il y a une place avec des cafés , en ce début septembre tout est très calme..

 

Mardi mouillage de Brnbinj, ile de Dugi

.

Décidément la météo est difficile: après le calme du jour et de la soirée le vent de sud ouest s'est levé à minuit , un bon force 5 ; le mouillage était assez bien protégé , mais un peu de houle faisait bougeotter le bateau . Nous sommes partis le matin pour aller au mouillage de Jazy au nord de l'ile de Molat , mieux protégé du sud ouest. Le vent était très fort , avec des rafales à plus de 25 noeuds . Avec seulement la GV à 2 ris nous marchions à 6 noeuds , avec des pointes à 7 !

Et puis le vent a tourné vers l'ouest; quand nous sommes arrivés devant le mouillage prévu , le vent soufflait maintenant directement dessus ; il fallait repartir ; dommage le coin paraissait charmant . Nous avons donc tourné la pointe nord-est de Molat et mouillé devant la plage de Busssada , sur une eau calme mais avec des rafales à plus de 20 noeuds. Le temps de déjeuner , à l'intérieur car il pleuvait en plus , et le vent avait de nouveau tourné et venait du nord-est . Il fallait repartir . Le temps avait changé , la visibilité devenait très bonne et on voyait distinctement les montagnes de la cote , coiffées de nuages de fœhn. Le vent de nord-est venait de là , et il y a avait un combat entre le vent de sud ouest et celui de nord est . Ce combat se conclut par un match nul : plus de vent . Et nous avons été au moteur jusqu'à la crique ouest de Brbinj. C'est une grande baie bien fermée par des collines et une ile . Il y a un quai pour les ferries , quelques maisons et une petite église à moitié cachée par des ifs . Dans la baie, au moins une cinquantaine de bouées attendaient les bateaux ,ne laissant aucune place pour les mouillages sur ancre . Quand nous sommes arrivés, nous étions les deuxièmes , dans la soirée 6 autre bateaux sont arrivés . A peine étions nous amarrés que l'encaisseur est arrivé pour nous prélever 175 kunas .

Nous sommes ensuite descendus marcher un peu , le soleil était revenu et le ciel d'un bleu profond .

Nous avons marché jusqu'à la crique est , à a peine 300 m dans l'est . C'est aussi une grande baie creusée d'anses bordées de forets de pin . Au fond de l'une d'elles il y a un petit quai aménagé pour les voiliers . Ces 2 criques sont vraiment belles .

 

 

Mercredi 18 septembre mouillage de Luka, ile Dugi

 

Le beau temps est revenu , avec le vent de sud est force 3 ; nous avons donc louvoyé . 10 virements plus tard , assez serrés puisque nous sommes passés entre la cote et l'île Ragla, nous sommes arrivés dans la baie de Luka . C'est une grande baie , orientée vers le nord ouest et protégée de ce coté par un ilot boisé . Nous avons préferé mouiller assez loin du port, devant une oliveraie . La petite ville paraissant assez décrépie . Après le déjeuner usuel , nous avons été marcher un peu . Le village a un petit port avec un quai pour 5 voiliers, c'est un village de paysans , chaque villa a son potager bien cultivé . Nous sommes partis sur la route vers le nord et avons trouvé un chemin de 4*4 partant au travers d'anciennes oliveraies, reconquises par le maquis : chênes verts , lentisques et épines du christ; il y avait aussi quelques figuiers mais les figues n'étaient pas encore mures . Après 30 minutes de marche, nous sommes arrivés dans des oliveraies bien soignées , et avons découvert un magnifique panorama sur la cote vers le sud .

Bref, ce fut une jolie promenade de deux heures .

 

Jeudi 19 septembre , mouillage de Mir, baie de Telascica, sud de l'ile Dugi

 

Temps variable aujourd'hui hui. Après des averses matinales , nous sommes partis sous un rayon de soleil au louvoyage avec un vent force 2 . Nous avons ainsi longé la belle cote est de Dugi , cote boisée de pins avec de ci de la des oliveraies Il y a aussi de criques profondes , avec de petits villages de maisons qui semblent neuves .

Nous sommes ainsi arrivés après une dizaine de virements de bord jusqu' au sud de l'île . La le vent est tombé et le ciel a noirci . Nous sommes donc passés entre les iles Kornati et l'île Dugi, par le passage étroit et sinueux de Mala Proversa , sous la pluie . Dommage car le site est vraiment très beau et le passage amusant.

Nous avons ensuite été prendre une bouée devant la baie Mir , dans la grande baie Telascica. Nous sommes arrivés sous un grain et une grosse averse et la prise de bouée a été un peu difficile car les bouées sont attachées très court et il est très difficile , tout seul , de l' attraper et de passer un bout dans l'anneau .

Puis le soleil est revenu et nous avons été faire le tour du lac salé ; attraction de cette baie . Le site est jolie , un lac entouré de pinèdes de pins d'alep et de cyprès . On peut aussi monter sur la crête qui surplombe les falaises de la cote ouest de Dugi et qui sont impressionnantes .

Vers 7 heures l'encaisseur est venu nous demander de payer ; 350 kunas , la Croatie c'est beau mais c'est cher .

 

Vendredi 20 septembre ,mouillage de Modri Bok, ile de Kornat

 

Enfin une belle journée avec un ciel bleu , un beau soleil et un vent thermique léger .

Nous sommes partis avec un bon force 4 au louvoyage, jusqu'à la sortie de la baie . Ensuite le vent est tombé coupé par la haute ile Kornat . Nous avons donc affalé les voiles pour pouvoir admirer à notre aise, le paysage lunaire des iles Kornat , en longeant au plus prés la grande ile ; c'est une longue arête montagneuse , avec fort peu de végétation , sauf au débouché de vallons ou il y a un bosquet d'arbres et quelques maisons ; curieusement les nombreux ilots avaient eux, quelques buissons . Nous avons ainsi serpenté pendant 2 heures dans ce somptueux paysage .

Nous avons mouillé dans une des rares criques sans bouée , ni restaurant . Car la beauté du site a entraine une grande exploitation touristique et pendant la pleine saison ce doit être très encombré . Heureusement pour nous ; il n 'y a plus grand monde et nous sommes restés seuls dans ce petit coin de paradis jusqu'au soir . C'est une grande crique surmonté par un cirque de collines avec au sommet quelques falaises ; des murets de pierre montent perpendiculairement au rivage franchisant les barres rocheuses ; en bas il y a une petite oliveraie bien entretenue avec d'épais murs de pierre ? Un peu plus loin , il y a quelques nouveaux pieds récemment plantés qui essaient de survivre ;

Évidement nous avons eu la visite des encaisseurs : 400 kunas .

Mais cela les valait . Je suis monté jusqu'au sommet qui surplombe le mouillage pour prendre des photos et admirer de haut l'archipel . La montée est difficile car le sol est en calcaire rongé par les pluies et plein de trous. Puis nous avons bullé et même pris un bain , l'eau est encore tiède si le fond de l'air est frais .

 

samedi 21 septembre, à une bouée du port de Privic

 

encore une belle journée de soleil et de ciel bleu .

Nous sommes partis au moteur , sans vent . Nous avons longé l'ile Kornat passant devant les différents mouillages . Le mouillage de Be ban ( lopatica ) n'est pas mal et n'a pas de bouée . Puis nous avons traversé les îles pour aller voir les ilots tournés vers le large . Le mouillage de Ravni Zakan n'est pas terrible .

Finalement nous avons mouillé dans une petite crique sympa, à l'entrée de l'anse Lovejana de l'île Smokvica , tout au sud des iles Kornati .

J'ai fait une petite promenade , AM s'est baignée .

Puis nous sommes repartis vers l'est , toujours au moteur car le vent faible venait d'ouest. Nous pensions aller à un mouillage sauvage de l'île Tijat , mais il était plein de bouées , nous avons essayé d 'aller à Zlarin , mais le vent d'ouest a forci , levant un clapot désagréable aux bouées obligatoires . Alors nous sommes revenus à Prvic.

Nous avons fait un tour du village mais le mini market était fermé , alors nous avons fait un petit tour dans la colline au dessus du port,dans les pinèdes ou les oliveraies , plus ou moins à l'abandon .C'est bien joli.

 

Dimanche mouillage de Mala Luka , ile de Drevnik Mali

 

Encore une journée ensoleillée avec un vent extrêmement variable . Nous sommes partis de Prvic avec un vent de Nord nord ouest force 5 ; la mer était blanche et sous GV seule avec un ris nous avons atteint 7.5 noeuds . Nous avons navigué ainsi jusque vers midi , le vent s'est calmé et nous avons vu un bateau arrivé sous spi vers nous ! Le vent a ainsi basculé de 180 ° , et nous l'avions de nouveau de face . Nous avons louvoyé une petite heure dans le vent mollissant de nouveau . Et nous avons du mettre le moteur pour aller mouiller dans une baie ouest de Veli Drevnik : Mala Luka , en croate le petit port . C'est une baie à deux anses , nous avons été dans celle de l'est dont les fonds semblaient moins profond . Drevnik est une ile pas trop haute , puisque elle culmine à 170 m et son sommet est en fait un grand plateau avec quelques bosses . Du mouillage nous apercevions une chapelle : sven strana . Évidement après le repas nous y sommes monté , par une petite route bien empierrée . Le plateau est couvert d'oliveraies à différents stades d'abandon . Que de travail des anciens pour monter la multitude de murets de pierre qui entourent quelques oliviers . Dans beaucoup d'endroits les oliviers ne sont pas encore envahis d'arbustes et ont encore des olives . Ailleurs les parcelles sont recouvertes d'un maquis de genévriers , de chênes verts , de lentisques , et de caroubiers . De la chapelle nous avons eu une belle vue sur le village de Drevnik ; c'est un petit village au fond d'une grande baie. Il y a un port et une jetée pour les yachts qui était presque pleine .

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires