Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 08:21

201105-TRANSAT-RETOUR SXM HORTA 201105-TRANSAT-RETOUR SXM HORTA Bulletin retour st martin horta

 

bref résumé : en 22 jours nous avons été de st martin à Horta ile de Faial Açores soit 2192 miles en ligne droite et en fait environ 2600 sur le fond ( les odométres du loch et du gps donnent des indications fausses , d'ou l'approximation ).

Sur ces 22 jours il y a eu 50 H de moteur , 4 jours de pétole presque totale, 4 jours de largue et le reste au prés dont 2 jours de louvoyage . Nous avons souvent mangé sur la table de cockpit. Le temps a été beau et froid , même très froid .

Nous sommes tous en bonne santé , quoique un peu grossis car les repas ont été à base de féculents .

Ci apres deux livres de bord: en italique celui du capitaine rédigé en temps réel, en normal celui du skipper rédigé le matin t relatant les evenements de la veille et de la nuit

.

 

Samedi 30 avril

 

Hier nous avons enfin progressé : 2 miles pour rejoindre la marina de fort louis depuis le chantier de Geminga ou le bateau avait passé le mois d'avril

Pendant notre séjour en France , pas mal de travaux auraient du se faire et effectivement ont été faits:la peinture , l'étai largable et le passage d'un nouveau fil d anémomètre dans le mat ( 4 h de travail pour les professionnels ) , certaines réparations du moteur ; mais d'autres restaient à faire : la pose d'un mat pour l'éolienne et le câblage de l'électronique et la détection de la panne du répétiteur .

De plus nous avons eu la mauvaise surprise d'apprendre que suite à la fuite d'eau les boulons qui tiennent l arbre ne pouvaient se démonter ; pour changer le presse étoupe il faudra retirer le moteur . Heureusement le presse étoupe ne fuit pas ; c'est le tuyau d'échappement qui fuyait .

Pendant 8 jours nous avons rangé le bateau pour sa configuration transat , aménagé les cabines de nos deux équipiers,Jean claude et Denis, effectué divers bricolages et surtout relancé les artisans .

Enfin mardi dernier le bateau était prêt a être mis à l'eau . Hélas la remise à l'eau a été repoussée au mercredi matin jour d'arrivée de Denis et Jean claude ; nous nous organisons avec Cécile pour aller les chercher pendant que nous amenons le bateau à la marina.

A la mise en route du moteur deux nouveaux problèmes : le moteur ne démarre pas : pb électrique sur le tableau et une fuite au pot d'échappement . Il faut le changer ; heureusement jeudi je récupère un pot de rechange . Les mécaniciens décalent leur intervention au vendredi matin et le vendredi constatent que le pot neuf est cassé , ils bricolent l'ancien pot pour nous permettre d'aller à la marina . Mais il faudra attendre mardi pour avoir un nouveau pot car il vient du coté hollandais fermé pour cause de carnaval ! Le démarreur fonctionne , mais de façon curieuse, en coupant un fil qui arrive à l'alternateur et les alarmes ne fonctionnent pas, ce qui est très ennuyeux . Quand à l'électronique si l'anémomètre fonctionne , le répétiteur semble hors d'état , il faut le changer .

Dés qu'un bateau s'arrête , à la mise en route il y a des problèmes, mais là nous les accumulons!!

Pendant que Jacques se débat avec les différents artisans, nous faisons le plein de courses alimentaires et ce,pour 4 semaines .C 'est effarant ce qu'il faut rentrer dans notre bateau qui n'en a jamais tant vu. Après quelques heures d'effort pour trouver une place pour chaque chose et faire un rangement à peu près accessible et rationnel , tout tient! La cabine avant est transformée en garde manger et réserve de matériel ;il y en a jusqu'au plafond!

Enfin hier après le dépannage nous avons pu aller à la marina fort louis plus confortable que le mouillage en bout du ponton de mise à l'eau du chantier .

Et nous allons y attendre mardi la fin des réparations. Belle occasion de visiter l'ile pour Denis et jean claude et pour nous de profiter encore de notre fille et des petites filles .

Et comme la météo est actuellement très mauvaise ( fort vent de nord est ) nous ne regrettons pas trop ce retard .

 

Mardi 3 mai

Après 3 jours à profiter des plages de St Martin avec les petites filles et Cécile, nous avons repris la mise en marche du bateau . Le matin courses de vivres frais pour refaire le plein du départ, puis après midi consacrée au montage du waterlock et a une tentative de compréhension du non fonctionnement des alarmes . Mais Cyrille(électricien de Volvo) n a pas réussi a comprendre ce qui ne marchait pas , il a débranché un relais dont la fonction était et reste inconnu , il a débranché un fil rouge dont la fonction est aussi non connue: le moteur démarre avec le bouton mais les alarmes ne fonctionnent pas . Demain matin ils vont essayer un boitier électronique de récupération . Le départ reste donc prévu demain matin .

 

Mercredi 4 mai demi départ.

Ce matin Jef est venu essayer le boitier électronique de récupération qui ne fonctionne pas mieux . Il doit y avoir un faux contact quelque part . Par contre nous avons constaté une fuite à la pompe à eau de mer : après recherche , c'est un joint interne qu'il faut changer .

En attendant la réparation qui doit se faire en atelier , je fais les formalités de sortie : 30 minutes d'attente , puis 30 minutes pour faire les papiers . Le reste de l'équipage accomplit ses dernières courses au marché de Marigot .

A 14 h Jef revient , en fait ce n'était pas le joint mais l'axe qui était usé , coup de chance ils en avaient un de récupération. A 15 H nous partons au fuel, mais l'alarme batterie qui avait refusé de fonctionner en test se met à couiner . Le boitier électronique fonctionne donc mais pourquoi maintenant alors que l'alternateur semble charger . Nous faisons le plein de fuel , appelons l'électricien qui ne peut venir et nous dit que c'est surement un faux contact . Cependant comme nous ne pouvons vérifier la charge de l'alternateur les batteries étant pleines nous décidons d'aller mouiller dans la baie de Marigot pour vérifier demain matin la charge de l'alternateur . Au cas ou il ne chargerait pas nous irons devant Caraïbe diesel pour tenter de les persuader de réparer.

Préparatifs

 

après 3 semaines fort agréables en France, y compris le ski avec les petits , les préparatifs ont été « hard. »

A notre retour le bateau n'était pas vraiment prêt, à part l'antifouling et l'étai larguable. Rien n'était fait pour l'éolienne ; le moteur avait été vu et des éléments changés mais pas le presse-étoupe qui demande une dépose du moteur et l'électronique n'est pas faite … on attend Hervé.

La mise à l'eau est retardée à cause de l'éolienne , nous ne sommes donc pas à l'eau avant l'arrivée de Denis et Jean Claude.

La mise à l'eau est faite le mercredi matin le 27 et là le moteur ne démarre pas : démarreur ? Batterie....et les ennuis commencent .Une fuite est repérée : tuyau de sortie d'eau de mEr il faut le changer mais Budget ( le ship ) est fermé pour cause de carnaval. Du coup on fait les courses , énormes , les notes s'allongent et l'avant du bateau se remplit. Enfin avec une réparation de fortune on s'installe à la marina aprés la visite de l'électricien car le tableau électrique du moteur ne marchait pas . Le mardi 3 le nouveau pot est reçu , retour de jef et de l'électricien mais le tableau de bord est foutu : il n'y a plus de signal d'alarme. Jacques finit le montage de l'éolienne puis pose le répétiteur qui marche . Nous finissons les courses de frais et enfin mercredi nous quittons notre place pour aller au fuel , et là , nouveau problème l'alarme batterie se déclenche sans raison; nous remettons le départ à demain matin pour vérifier que l'alternateur charge bien; dernier mouillage dans la baie de Marigot

 

 

Vendredi matin 8H 18 35 62 03 reste 2112 soit 63 miles de fait sur les 2200 miles à parcourir

 

Hier matin l'alternateur a bien charge , quoique l'alarme couine de façon intermittente . Nous décidons donc de partir .Le vent est faible de nord est et la météo prévoit des vents faibles pendant une semaine . Le routeur dit qu'il faut aller vers le nord pendant 360 miles pour trouver du bon vent portant . En attendant nous partons en louvoyant entre Anguilla et St Martin . Vers 14 h nous sommes au nord de St Barthélemy , et le vent tombe totalement . Nous vérifions le fonctionnement du moteur et de l'alarme batterie ; le couinement est difficile à supporter . Nous avons aussi une panne intermittente du tridata (indicateur de vitesse,profondeur et distance parcourue : il s'éteint et se rallume . Quant à l'anémomètre il semble indiquer un vent plus faible que la réalité ( par 8 nœuds apparents au prés nous marchons à 5 nœuds ) et la girouette est décalée de 25 degrés ; nous avons essayer de calibrer mais ca ne marche pas comme indiqué dans le manuel.

Malgré toutes ses tracasseries , étant enfin partis et par un vent agréable ( sauf en direction ) le moral est bon . Et pourtant le vent a viré au nord , donc il faut louvoyer pour rejoindre le WP du routeur.

Après un beau coucher de soleil , la nuit est agréable , nous tirons un bord vers l'est nord est .

Nous suivons les feux d'un autre bateau au loin , probablement un voilier qui doit faire la transat.

 

Repas midi salade et carottes râpées, soir lentilles et saucisses ,le tout cuisiné par Denis

 

Au matin , après avoir viré cap 330 ( comme l'autre bateau ), nous apercevons un autre voilier qui fait route vers l'est. Le vent est NNE force 3 .Le clapot est raisonnable.

 

Samedi matin reste 2072 miles pour les Acores ;position :20 °29 62 °31

 

Le vent reste faible , mais tourne vers l'est améliorant notre progression vers le nord est .

Hier matin nous avons fait du 340 , soit une route perpendiculaire à la route directe vers les Açores.

Heureusement il fait beau et pas trop chaud , et le voyage est agréable.

Jean claude et Denis ont installé la canne à pêche , avec un rapala vert mais rien n a mordu .

La nuit a été particulièrement calme avec quelques trous complets de vent .

Repas

midi salade composée à base d'avocats ( il était temps de les manger ) de mais et de pommes.

Soir risotto avec fonds de veau et champignons ; Denis s'occupe de la cuisine avec grand talent.

Ce matin le vent a franchement tourné à l'est ( prévu par la météo ) mais reste faible 6/8 nœuds, l'éolienne ne donne pas beaucoup d'électricité !

samedi 7 mai

3 jours de mer déjà ;

départ le jeudi matin las batteries rechargent normalement . Nous choisissons , histoire de se rôder le louvoyage entre St Martin et Anguilla par tout petit temps . C'est beau mais ça ne va pas vite et au coucher du soleil nous sommes encore à une vingtaine de miles de St Martin ; les quarts s'organisent premier AM 20H 30 23 H, 2 ème Jean Claude 23 à 1H30 , 3 ème Denis 1H 30 à 4H , puis Jacques de 4H à 6H30 avec lever du soleil. Le bateau gite à peine , il y a des étoiles et la nuit est paisible.

Deuxième journée a bord la vie s'installe , l'équipage se lève , Jacques met en route le déjeuner .

J-claude sort dequoi nous sustenter ,;nous rangeons notre lit ( installé dans le carre ) puis petit déjeuner copieux dans le cockpit :thé ,café,ou chocolat,pain,beurre et confitures,yaourt et jus de fruit.... Il y a très peu de vent on se traine mais du coup tout le monde prend ses marques sans être bousculé. Lecture, sudoku, photos , film, sieste pour les 3 garçons .Denis , notre chef cuistot décide des repas , Jclaude et moi faisant les gate-sauces et les petites mains . Jacques se réserve les mails et la météo sur internet ; chacun son truc. Le routeur nous envoie bien les wp et la route mais pour l'instant , le vent reste désespérement nord et faible : on se traine et le cap est mauvais.

 

Troisème jour ; nouvelle nuit paisible avec un trou de vent vers 2h du matin , enfin le cap est meilleur entre 0 et 10 vers le wp 3 et le vent à tendance à monter 10/12 noeuds ce qui nous permet d'aller vers le nord ; Alternance soleil et nuages .

 

Dimanche matin 22 01 62 37 reste 2006 miles pour Horta

 

La journée de samedi a été favorable à la voile , le vent s'est un peu levé à 8/10 nœuds ( inférieur à la prévision ugrib ) au point que pour passer une nuit confortable nous avons pris un ris .

Mais vers minuit le vent est devenu quasi nul. Et après une longue attente pour voir si il allait revenir , un rafraichissement de la carte météo m' a convaincu que nous entrions dans la zone de calme qui sépare les alizés des vents d'ouest, ceux ci commencent aux environs du 25 ° . Nous avons donc remis le moteur , qui couine de temps à autre .

Petits incidents de la nuit : un cargo ( ? ) avec une trajectoire étrange , et le lever de Venus prise un moment pour un bateau .

 

Repas midi repas sur la table : salade de pommes de terre et de hareng

soir cassoulet en boite

et toujours aucune touche coté pêche ; nous ne voyons que quelques rares poissons volants

Quatrième jour 8 mai

début sous le soleil après une dure nuit : 1H du matin alerte cargo avec mise en route tonitruante du moteur si bien que le bateau avec un bruit d'enfer faisait du 7 noeuds . Retour au calme à 2h du matin; 4h du matin chute totale de vent et mise en route du moteur qui tourne encore : on essaie de passer le trou de vent pour trouver les vents d'ouest.

 

Journée plus cool une mer plate le ronron du moteur ( sans trop de cris d'alarme ) un ciel bleu et dégagé et à 13 H 30 youpi un grand dauphin noir, vision fugitive mais réelle ; encore deux jours avant de trouver le vent

 

lundi matin 9 mai 24 05 61 58 reste 1905 miles

 

Arrivés au WP 3 du routeur , nous avons trouvé un vent léger 8/10 nœuds de sud est . Nous naviguons donc ¾ arrière vers le WP 4 , très agréablement.

La journée d'hier et la nuit ont été marquées par une absence totale de vent , la nuit les étoiles se reflétaient dans la mer lisse comme un miroir ; nous avons donc fait 27 heures de moteur pour traverser la zone sans vent , qui devait selon la météo durer au moins jusqu'à vendredi prochain .

Le temps était si calme qui nous avons déployé la table pour les repas . Seul petit incident, un poisson a embarqué un bas de ligne : les poissons mènent par un à zéro. Nous avons aussi aperçu un grand dauphin qui n'a pas modifié sa route pour nous voir .

Le coucher de soleil a été magnifique mais sans rayon vert ; par contre AM et Denis l'ont vu au lever du soleil.

Le moteur arrêté , nous avons procédé aux pleins : fuel 80 L , eau 60 l , huile 2 L . Heureusement que nous avons vérifié aussi l'eau de la cale car la durite d'eau de mer était en train de se couper : serflex mal positionné ; quelques heures plus tard nous aurions eu une belle entrée d'eau dans le bateau , voire couler ??

Nous n'avons pas estimé la consommation d'apéro mais les bouteilles sont fuyardes.

 

repas midi deux salades composés : une blé et poulpes, l'autre tomates oignons

soir pâtes à la sauce tomate .

 

Dernière minute : une bande d'une vingtaine de dauphins accourent pour nous voir . A +

Quatrième jour 8 mai

début sous le soleil après une dure nuit : 1H du matin alerte cargo avec mise en route tonitruante du moteur si bien que le bateau avec un bruit d'enfer faisait du 7 noeuds . Retour au calme à 2h du matin; 4h du matin chute totale de vent et mise en route du moteur qui tourne encore : on essaie de passer le trou de vent pour trouver les vents d'ouest.

 

Journée plus cool une mer plate le ronron du moteur ( sans trop de cris d'alarme ) un ciel bleu et dégagé et à 13 H 30 youpi un grand dauphin noir, vision fugitive mais réelle ; encore deux jours avant de trouver le vent

 

mardi 10 matin 25 32 60 29 reste 1788 miles

 

la bande de dauphins est restée avec nous pendant plus d'une heure . Puis le vent a tourné et nous aussi pour se mettre grand largue et non plein vent arrière . La journée s'est déroulée paisiblement sauf pour la ligne de pêche qui a perdu un deuxième rapala, suite à une touche d'une grosse bonite . Les poissons mènent 2 à 0.

A la tombée de la nuit nous avons pris un ris de précaution, car il y avait de gros nuages à l'horizon . C'était une bonne idée , car la nuit a été une succession de grains avec des passages à plus de 20 knts. Au milieu de la nuit j ai pas mal enroulé le génois , avec des éclairs un peu partout au loin ; puis au réveil de l'équipage ( 6 H 30 ) nous avons pris un deuxième ris . Un gros grain orageux nous longeait . Nous venons de prendre un troisième ris ; la vitesse oscille encore entre 6 et 7 nœuds , avec l'hydrogénérateur qui tourne avec toute vitesse et qui nous freine un peu.

 

Repas midi salade composée et carottes râpées; soir piperade les deux repas étant pris sur table , au moins au début car celui du soir il a été interrompu par la pluie .

 

Mercredi matin 10 H nouvelle heure position a 8 H SXM 26 51 58 54 reste 1667 miles

 

Ce matin nous avons changé l' heure , car le soleil se levait vraiment trop tôt : 5 H 15 aujourd'hui . Demain il se lèvera à 6 15 et se couchera à 20H ,ce qui nous fera une journée plus centrée sur le soleil . Le temps est au grand beau , ciel bleu, vent force 4 d'ouest , bonne houle. Nous venons de retirer l'hydrogénérateur pour permettre la pêche ( ce jour 3 ème leurre : un joli bleu );nous avons aussi déroulé le génois et largué un ris ( il en reste un ) . Nous avançons à 6 nœuds en lofant un peu par rapport au cap du prochain WP ( 28 09 56 52 ); le bateau ne roule pas trop et comme le vent doit passer sud ouest cela nous permettra de rester grand largue après empannage.

La journée devrait être plus sympa que celle d'hier qui a été marquée par une succession de grains et la menace de gros nuages qui nous ont heureusement évités. Le vent n'a faibli que dans la nuit .

Le matin nous avons aperçu une voile par le travers tribord mais elle a disparu dans un grain et nous ne l avons pas revue.

Au chapitre incidents divers , la découverte que le réservoir de diesel fuyote par le joint de la prise de fuel ; le pauvre Denis doit dormir avec une bonne odeur de fuel.

Repas: taboulé Garbit à midi avec jambon cru et purée maison , saucisse le soir ( repas pris dans le carré pour éviter la pluie et le froid )

 

jeudi 11 mai 9h 27 54 56 38 reste 1536 miles

 

le beau temps continue : ciel bleu et vent force 4 , le bateau avance vite, avec un ou deux ris et le génois plus ou moins roulé , selon les moments ; seul petit inconvénient , il y a une houle croisée ce qui fait que le bateau roule beaucoup, énormément même . Ceci rend la vie à bord un peu difficile , mais renforce les abdominaux constamment sollicités . Cela n'empêche pas les apéros ,( il suffit de bien tenir verres et bouteilles , ) ni la cuisine ,même si hier soir, on s'est contenté d'une paella en boite . Le midi, Denis avait fait une salade de pâtes et de fruits de mer . Les fruits de mer étaient en conserve car la pêche n'a rien donné ; hier cela a été un match nul : ni poisson , ni perte de rapala . Coté vivres frais , il nous reste encore des tomates, des aubergines, des choux , un concombre et des pommes et des pamplemousses ,sans oublier pommes de terre et oignons et ,heureusement encore un peu de citrons verts pour les ti punch.

Ce matin le soleil s'est levé à 6H et la température était de 23 ° ; la nuit est fraiche car la capote ne protège pas du vent arrière.

Le moral est donc au beau fixe , avec une légère inquiétude sur l'anticyclone des Açores qui semble débuter vers 40 ° de longitude ; d'ici là c'est en principe un bon vent portant.

Huitième jour

fin de nuit agitée , peu de vent et du clapot dans les tous les sens mais mon estomac résiste bien

ciel bleu mais petits nuages ; un voilier au loin à 9H

suite de journée calme mais très nuageuse

 

Vendredi 13 10H 28 26 54 03 reste 1405 miles

 

Autant nous avons bien avancé hier et cette nuit, avec un vent agréable , autant cette journée s'annonce calme . En effet après une belle journée ensoleillée et ventée , dans la soirée le ciel s'est couvert comme pour un front chaud , puis au matin nous avons eu une succession de grains pluvieux et orageux sans trop de rafales ; après le dernier grain ,malheureusement, le vent est tombé et le ciel redevient bleu et pourtant, aussi bien le routeur, que la météo américaine, prévoyait du vent pour au moins deux jours .

La pêche n'a rien donné , pas une touche même pas des algues !

Repas d'hier: midi salade composée salade , mais , œufs , pomme de terre , hareng

soir boites de petit salé ( en principe c'était écrit sur la boite ) lentilles améliorées par des carottes et des oignons. Nous avons entamé la troisième bouteille de Bologne .

15 h une touche!hélas,fausse alerte c'était une algue

 

samedi matin 9H 29 40 52 07 Reste 1271 miles

La nuit a vu une succession de petits grains et de vent

Après l'arrêt du vent derrière le grain, il a fallu attendre deux bonnes heures pour qu'il revienne; vers 11 H le ciel s'est de nouveau couvert et le vent a soufflé force 4 , largement suffisant pour nous permettre d'avancer à bonne allure 6/7 nœuds . Il y a un clapot désordonné qui soit nous fait rouler si le vent baisse , soit transforme le bateau en shaker quand il monte . Mais nous nous habituons , et arrivons à faire de bonnes nuits et aussi de bonnes siestes .

La pêche ne nous occupa pas beaucoup , vu qu'il ne se passe rien . Il y a peu de poisons volants ; nous avons vu un oiseau solitaire : labbe à longue queue ( blanc avec des bandes noires sur le dessus bec jaune ) et un groupe de 5 autres oiseaux ( plutôt sombres avec du blanc et aile et corps faisant un peu arc et fléche ) jouer dans les vagues. C'est étonnant comment ils remontent le vent en rasant la mer sans battre des ailes.

La nuit a été éclairé par des orages au loin .

Ce matin nous fonçons à plus de 6.5 nœuds , car les calmes arrivent par l'ouest , il nous faut rester dans le vent soutenu .En principe nous avons encore 3 jours de vent d'ouest avant du vent sud est.

Vendredi 13

Triste réveil ; il pleut et il y a grains sur grains ; ça file pendant les grains et chute après. Pour la 1°fois,nous avons sorti nos beaux cirés tout neufs!nous aurions préféré nous abstenir!

Depuis 9 h ,plus de grain mais plus de vent et ça risque de durer plusieurs jours ; mon estomac n'a pas aimé ce réveil

et la journée s'écoule avec une alternance de soleil et de nuages ,le tout accompagné de petites pluies ; le bateau passe de 7 No dans les grains à 3ou4 dans les calmes ce qui déclenche alors dandinements du bateau et claquements des voiles fort peu agréables mais je me garderai bien de dire: «  levez vous ,orages désirés... »

 

Dimanche matin pos 30 °05 -49° 31

 

Les dernières 24 h ont été un peu dures , cela a été une succession de grains avec des vents forts et de calme durant jusqu'à 2H ; pendant les calmes la houle faisait rouler le bateau rendant la vie a bord un peu difficile :nous avons même été obligés de manger le soir debout dans la cuisine car dehors il pleuvait des trombes ! Heureusement durant les grains le bateau avançait à plus de 7 nœuds parfois 8 , alors que nous avions 3 ris et génois très enroulé . L'anémomètre ne marquait que 20 nœuds , ce qui nous paraissait nettement sous évalué. A cette vitesse la mer est très bosselée .

Nous avons été doublés par le catamaran Pegasus un outremer 38 , avec un couple et 2 enfants à bord; le cata roulait moins que nous mais bougeait quand même beaucoup !

Après un calme le vent vient de revenir force 2/3 wnw. et le soleil revient.

La prévision météo prévoit un grand calme de 2 jours , suivi par du vent d'est , la deuxième moitié du parcours peut être longue si il faut louvoyer ! Nous verrons bien

Nouveau wp 8 : 31 40, 45 43

 

Repas. midi: salade composée tomates, mais,palmier,thon; soir :cannelloni

Vendredi 13

Triste réveil ; il pleut et il y a grains sur grains ; ça file pendant les grains et chute après. Pour la 1°fois,nous avons sorti nos beaux cirés tout neufs!nous aurions préféré nous abstenir!

Depuis 9 h ,plus de grain mais plus de vent et ça risque de durer plusieurs jours ; mon estomac n'a pas aimé ce réveil

et la journée s'écoule avec une alternance de soleil et de nuages ,le tout accompagné de petites pluies ; le bateau passe de 7 No dans les grains à 3ou4 dans les calmes ce qui déclenche alors dandinements du bateau et claquements des voiles fort peu agréables mais je me garderai bien de dire: «  levez vous ,orages désirés... »

 

lundi matin 8H pos 30 40 48 04 reste 1065 miles

 

Dimanche a été un jour consacré à la gastronomie . C'était l'anniversaire de Denis ! Il a donc commencé tôt le matin à préparer un gâteau aux deux chocolats, et ce n'était pas un gâteau tout prêt . Vers midi le gâteau était prêt à être enfourner et nous avons commencé à nous occuper du reste du repas , cuisses de canard confites et pommes sautées à la graisse de canard ...et les petits problèmes ont commencé ; le mode d'emploi indiquait qu'il fallait chauffer les boites pour défiger la sauce ; j ai donc mis les boites à chauffer . Puis je les ai ouvertes après les avoir passé à l'eau froide ; pour la première cela s'est bien passée , mais la deuxième a ,dès l'ouverture ,envoyé un long jet de graisse sur le sol ; l'odeur était agréable mais le sol glissant . Denis a vérifié la cuisson du gâteau et constaté que le four s'était éteint , le gâteau avait à peine commencé à cuire . Il a rallumé le four et fait cuire les patates . Quand les patates ont été chaudes , nouvelle vérification du four et même constat le four était éteint. Il semble impossible de faire fonctionner ensemble les feux et le four .

Après il a fallu chauffer les cuisses de canard et sauter les patates , tout cela sur un seul feu . Bref le repas a été prêt a 2h , évidemment les bouteilles de ricard et d'anisette s'étaient évaporées . Mais miracle à 2H30 , soit également 2H30 dans le four le gâteau était cuit à point et délicieux . Denis venait d'inventer un nouveau mode de cuisson des gâteaux, évitant tout gâteau brulé !

Le temps était venu de la sieste , d'autant que le vent lui avait commencé à dormir dès le matin.

A peine réveillé Denis s'est remis à la cuisine pour préparer un risotto aux fruits de mer . Il n'est sorti de la cuisine que pour regarder le coucher de soleil , et pour son anniversaire le soleil lui a fait cadeau d'un rayon vert ; seul Jean claude ne l'a pas vu car le soleil coquin a commencé par disparaître totalement , avant de réapparaitre pour un bel éclat vert et J claude avait abandonné l'observation après le premier coucher, pas de chance!!

. Après apéro au champagne , risotto et gâteau , nous avons donc commencé les tours de quarts fort tard . Le vent ne s'est pas manifesté , mais des longues houles croisées ont fait beaucoup bouger le bateau et surtout les voiles , la GV notamment qui n'arrête pas de se gonfler et dégonfler avec les vagues , tout cela dans un grand bruit.

La nuit a été identique , avec quelques passages de nuages occasionnant un peu de vent ; nous aurons donc fait en 24 h environ 70 miles dans la bonne direction , ce qui n'est pas si mal .

Normalement le lundi et le mardi seront également sans vent .

Vendredi 13

Triste réveil ; il pleut et il y a grains sur grains ; ça file pendant les grains et chute après. Pour la 1°fois,nous avons sorti nos beaux cirés tout neufs!nous aurions préféré nous abstenir!

Depuis 9 h ,plus de grain mais plus de vent et ça risque de durer plusieurs jours ; mon estomac n'a pas aimé ce réveil

et la journée s'écoule avec une alternance de soleil et de nuages ,le tout accompagné de petites pluies ; le bateau passe de 7 No dans les grains à 3ou4 dans les calmes ce qui déclenche alors dandinements du bateau et claquements des voiles fort peu agréables mais je me garderai bien de dire: «  levez vous ,orages désirés... »

 

Mardi matin position 31 07 46 58 reste 1005 Miles

 

lundi a été une journée avec très peu de vent , heureusement portant . Nous avons donc avancé à une vitesse moyenne de 2/3 nœuds avec un vent apparent du même ordre ; il y avait trop de houle pour mettre le spi : la grand voile n'arrêtait pas de claquer .

Nous ( enfin pas moi ) en avons profité pour prendre un petit bain à la traine du bateau . Bain un peu écourté à cause de la présence de nombreuses physalies( petites méduses) qui inquiétaient car elles sont très urticantes. La température de l'eau était encore bonne selon les dires de l'équipage .

Nous avons aperçu un voilier qui nous a doublé sous le vent et deux cargos ; décidément on est pas seul sur l'océan . Une seule chose manque : les poissons ; il y a eu juste un petit poisson avec 5 bandes noires qui a suivi ou plutôt précédé le bateau en allant de temps à autre picorer une physalie.

Le coucher de soleil nous a permis ( a tous même à Jean Claude ) de revoir le rayon vert avec le même phénomène :disparition du soleil puis après une second éclat vert très fort.

A 4H30 le vent est complètement tombé : vitesse du vent et du bateau : 0 . Alors on a mis le moteur et ce matin le vent est revenu sud est force 2 , permettant d'avancer sous voiles à une allure raisonnable et dans la bonne direction. La météo du routeur indique pour aujourd'hui 'hui du vent très faible et demain et pour les 2 jours suivant un force 3 de sud est : parfait si il a raison !

Repas: midi, salade composée ( il reste encore une dizaine de tomates ); soir, spaghetti à la sauce Denis ( délicieuse ) . Nous avons entamé le dernier cubi de rosé , après il reste du blanc pour les poissons ?? et du rouge musclé .

LUNDI 16 12 ème jour

nuit très calme sous la lune presque pleine; peu de vent , nous sommes donc accompagnés par le balancement du bateau , le claquement des voiles et le cliquetis des poulies . Fatigués par nos agapes , les équipiers font la grasse matinée jusqu'à 9H ;

un petit cargo passe

le vent tombe complètement ; nous en profitons pour nous baigner (eau à 28° ) et faire une grande toilette .

Fin de journée calme mais j ai un coup de pompe que j'espère atténuer en me couchant tôt pour prendre ensuite le dernier quart à 5h du matin.

La lune est pleine et éclaire la mer malgré les nuages.

 

 

Mercredi matin 7H ( tu-2) pos 31 50 45 50 reste 929 miles

 

La journée d'hier a été une belle journée à la voile : le vent s'est maintenu force 2 jusqu'au milieu de la nuit . Ensuite il a baissé jusqu'à s'arrêter totalement à 4H du matin . Alors la navigation est devenu beaucoup moins agréable : nous étions ballotés sans vent avec la grand voile qui claquait ( le génois étant roulé ) . Le routeur indique toujours un vent sud est 12 nœuds , je vais lui demander ou il se trouve !

Repas midi: salade composée a base de tomates; soir: cassoulet en boite ; fin de la première bouteille d anisette et de la quatrième de Bologne .

Et toujours pas de poisson , la mer semble vide à part les physalies ; il n'y même plus d'oiseau.

MARDI 17 13 ème jour

 

espérer une nuit calme : erreur grossière. Réveillée à 2h du matin par le grincement de la couchette et le claquement des voiles je suis tout à fait sortie du sommeil par le rugissement du moteur mis en marche par Jean Claude , rugissement accompagné du sifflement de l'alarme …. Adieu le repos

...suite de journée agréable , le vent s'étant relevé, nous avons envoyé les voiles ett navigons très agréablement au bon plein vitesse 5 noeuds direction les Açores direct,

avancée sous le soleil et en musique

 

 

Jeudi matin 7 H pos : 32 36 43 46 Reste 810 miles

Le routeur a finalement répondu que le vent était juste devant , nous avons mis un coup de moteur ; passés sous un mur de nuages et de l'autre coté de ce mur nous avons trouvé un vent de sud est force 3 . Nous avons bien avancé jusqu'à la nuit tombante ou une grosse pluie a coupé le vent pendant 2H; puis le vent est revenu force 3 / 4 du sud sud est nous permettant d'être à 20 miles du WP 9 et d'aller vers le WP 10 ( 33 46 39 59 )

la mer sans être grosse est parcourue de houles diverses , et dès que le vent tombe nous sommes ballotés . Le prés bon plein n'est pas non plus une allure tranquille !

Repas midi taboulé façon Denis sans menthe mais avec tomate, oignons et poulpes . Soir patates à l'eau et jambon cru.

Toujours aucune touche coté fil de pêche et pourtant on essaye tous les rapalas !

Mercredi 18 14 ème jour

 

cruel réveil le vent a disparu ; nous avons remis le teuf teuf et son alarme à la recherche du vent perdu .

OUF le vent est revenu et la houle aussi ; nous sommes au près , ça penche mais ça avance Vent force 4 /5 mais l 'anémo donne 10 noeuds .

Les nuages se regroupent y aurait il des grains en perspective?

 

Eh oui , il y a eu des grains et du vent jusque dans la nuit.

 

Vendredi matin 7H 33 12 41 32 reste 704 miles pour Horta

 

La journée d'hier a été calme avec un vent force 3 , sous un ciel voilé . Il y a eu deux grains très pluvieux , mais avec des vents pas trop forts ( 20 knts ? ), dans la nuit pendant le quart d'Anne marie suivis par des calmes qui n'ont heureusement pas duré .

Peu de rencontres : en fin d après midi deux couples de dauphins tachetés , en fin d'après midi un voilier au loin qui allait plus vite que nous et dans la nuit un cargo qui a croisé notre route assez loin sur l'avant .

Il devrait y avoir 2 jours de vents faibles, avant que le vent revienne autour de 10 nœuds.

 

Repas midi salade de riz de mais et haricots rouges , un peu de choux rouges et du jambon , soir pennes a la suce tomate et champignons.

Jeudi 19 15 ème jour

 

Le vent est correct 10 noeuds apparents et le soleil finit par sortir vers 9H , soleil timide mais présent . A 17 H le vent a faibli pour ne nous plus faire avancer que doucement , heureusement sans houle. Visite de deux dauphins tachetés;

soirée agréable mais un début de quart plus agité : 2 gros grains avec pluie en rafales et trous de vent après ; j'ai apprécié le retour au calme et au sec dans ma couchette.

 

Samedi matin 8H 34 40 40 06 reste 600 miles

 

les journées se suivent et se ressemblent . Le vent est faible , le ciel bleu , l'air frais,. La mer est calme parcourue par de longues ondulations, les poissons ne mordent pas, les physalies abondent . Nous avons croisé une bandes de dauphins tachetés qui ne se sont pas attardés, aperçu une tortue, vu de loin deux baleines ( surtout leur jets ) et au coucher du soleil une bande de dauphins bleus et blancs est venu jouer un peu autour du bateau et nous gratifier de quelques sauts.

En fin de nuit, le vent est devenu très faible et au lever du soleil la mer était un miroir .

La météo n'évolue pas favorablement , il y a une zone sans vent au sud ouest de Flores , et peu de vent autour jusqu'à mardi ou mercredi selon Ugrib . A partir de 5/6 nœuds de vent nous avançons bien ( 5 nœuds ) , en dessous on se traine et bien que la météo du routeur nous donne des vents de 6/8 nœuds , nous avons plutôt des vents inférieurs à 6 nœuds . Nous montons vers le nord pour contourner la zone sans vent , en ne suivant qu'à moitié les indications du routeur, de toute façon le wp 11 est inatteignable sur un bord , il s'en faut de 20 degrés.

 

Repas midi salade de patates et de hareng soir ;boite de petit salé lentilles ( ma spécialité )

Nous attaquons le cubi de rhum Longueteau , le Bologne étant épuisé , le rosé aussi est fini . Coté bière les réserves sont encore importantes , car avec l'air frais nous n'en buvons pas beaucoup.( 22 ° dans le bateau à 11h )

Vendredi 16 ème jour

 

Réveil agréable avec du soleil et un petit vent qui nous fait avancer . Un goupe de petits dauphins nous croise sans jouer ;

journée faste pour le spectacle , d'abord une ou deux baleines au loin qui crachent et montrent leurs dos , un merveilleux coucher de soleil rouge sur fond de nuages noirs avec un ballet d'une dizaine de dauphins bleus , joueurs et sauteurs; pendant mon quart une myriade d'étoiles : grande et petite ourse ,le dragon ,la lyre et la croix du cygne , le scorpion ...et pour terminer un beau lever de lune rouge au ras de l'eau puis blanche et ronde en bordure de nuages noirs superbe !!!

 

 

dimanche matin 7H40 pos 36 14 38 48 Reste 500 miles

Température de l'air 21 ° Température de l'eau 22 ° vent SE 4 nœuds

 

la journée d'hier a été comme les précédentes : petit vent , beau temps frais .Vers 18H le vent est devenu nul et nous avons mis le moteur pour la nuit et pour contourner la pointe sans vent de l'anticyclone qui est centré sur Flores .Nous n'avons arrêté le moteur que ce matin après 11H de marche toujours accompagné du sifflement intermittent de l'alarme batterie.

Nous avons eu la chance de voir beaucoup de dauphins: 5 groupes différents . Le premier a croisé notre route sans s'attarder ils avaient l'air pressés en progressant par petits sauts allongés, le deuxième est passé au large , mais en nous offrant une série de bonds ,en ligne de front, très spectaculaires , les deux autres bandes suivantes ont fait de même , assez loin mais nous quand même put voir des bonds de plusieurs mètres de haut , et le dernière bande de dauphins communs est venu jouer de longues minutes devant l'étrave pendant que nous étions au moteur .

Si il y a des dauphins il doit y avoir des poissons : pourquoi ne veulent ils pas de nos rapallas ?

La météo de ce matin a beaucoup changé depuis hier , au lieu de finir par un bon travers de nord , nous allons avoir un force 4 d'est , en plein dans le nez ! Nous espérions arriver jeudi , cela parait ce matin difficile. Pour le moment cap sur le wp 12 ( 37 30 36 01 bon la latitude devient supérieure à la longitude ) à 4 nœuds.

Repas midi salade composée a base de riz soir spaghettis à la sauce Denis selon une recette spéciale et compliquée ( une heure de préparation ) mais le résultat valait le temps passé.

la journée débute comme les précédentes : soleil petits nuages à l'horizon, ,vent faiblissant en fin de nuit , puis se rétablissant pour s'établir à son régime de croisière / 5 à6 noeuds , ce n(est pas bien rapide mais luliberine avance tout de même.

Pour nous distraire les dauphins sont de la partie : 2 troupes de dauphins sauteurs au loin et au coucher du soleil , une dizaine de dauphins communs est venue jouer et sauter devant l'étrave.

Vu aussi une tortue.

Pour une fois fatiguée,je ne fais pas le premier quart; si tout va bien nous espérons etre à Horta jeu ou vendredi

 

 

Lundi 23 9 H 40 pos 37 10 36 23 reste 375 miles.

 

Pour dimanche nous avons eu des conditions idéales de navigation . Le vent a oscillé entre 4 et 6 nœuds sous un ciel bleu sans nuage . La mer était tout juste ridée et le bateau glissait sur l'eau avec un doux murmure , allant à une vitesse moyenne de 5 nœuds au prés bon plein. Le rêve quoi .

De plus nous avons vu pas mal de bandes de dauphins qui passaient au large sans trop s'inquiéter de notre présence ; seul un groupe de dauphins communs a eu la délicatesse de venir nous saluer rapidement .

La nuit s'est également bien passée sous un ciel étoilée dans sa première partie , permettant la découverte de nouvelles constellations ( nouvelles pour nous , bien sur, spécialisés que nous étions sur celles entre les pléiades et la croix du sud ); petit évènement de la nuit la ligne de pêche a enfin attrapé quelque chose , non , pas un poisson mais un oiseau qui avait une aile enroulée dans le fil. C'était un oiseau que nous voyons voler au ras des vagues brun sur le dessus des ailes, blanches dessous, avec un bec comme celui des mouettes et des pattes palmées . Jean claude et Denis l'ont ramené encore vivant mais sonné , son compagnon l'attendait en volant autour du bateau ; posé sur le pont il s'est mis à l'eau au bout de 5 minutes rejoint par l' autre oiseau.

Ce matin le vent comme prévu a fraichi et nous faisons route au prés a plus de 6 nœuds avec un ris ( le bateau a partir de l'indication de notre anémo de 10 nœuds apparent gagne 0.5 nœuds avec un ris par rapport à la GV ) Nous sommes encore à 154 miles du WP 13 38 15 33 25 .

Mercredi le vent devrait passer à l'ENE ,

dimanche 22 18 ème jour

 

tout ne va pour la mieux la météo change sans arret et nous prévoit a cause de l'anticyclone des Açores , des tous de vent et puis vent de face.

8h première troupe de dauphins.

Finalement la journée est agréable : un petit vent est revenu sur une mer plate et nous avançons à 4 noeuds .3 groupes de dauphins nous ont croisé au loin,

quart très agréable avec contemplation des étoiles avant que la lune ne se lève:grande et petite ourse, le bouvier , le dragon, le scorpion et je découvre des étoiles que je n'avais vu : Véga , Hercule.

 

mardi matin 9 H pos 37 53 33 46 reste 245 miles pour Horta

température air 19° eau 18 °

 

Lundi a été une belle journée de voile sous un ciel bleu avec une mer relativement calme . C'est un beau temps d'hiver ,car il fait frais , tres frais ; polaires et coupe vent sont nécessaires .

Nous avons très bien marcher , en essayant de rester loin devant un bateau aperçu le matin derrière nous ; avec un ris et le génois roulé première marque nous avancions à plus de 6 nœuds ; nous avons gardé nos distance avec notre voisin qui a disparu dans la soirée en lofant tandis que nous nous en tenions à la route directe sur Horta . Dans la nuit le vent a faibli pour s'arrêter à 4H 30 ; 2H de moteur plus tard il revenait force 2 de sud est . Il est prévu qu'il faiblisse dans la journée tout en tournant vers le nord est; l'anticyclone de flores se décalant vers le nord ouest .

Nous encore vu pas mal de dauphins et ce matin Denis de quart au lever du soleil a vu le rayon vert du matin : un éclat vert , une seconde sombre puis lever du soleil

 

Repas midi salade de lentille saucisses soir raviolis en boite

Toujours pas de poisson

Lundi 23 19 ème jour

Le vent a eu la bonne idée de monter . Nous allons plus vite même si c'est moins confortable , des nuages dans le ciel bleu , des petits grains sans pluie ;; et nous sommes a moins de 400 miles de Horta

Le vent continue à souffloter et nous penchons ;à la cuisine les boites sont de retour ( salade de lentilles, le soir ravioli ) mais l'équipage a le moral le but approche .

Salut des dauphins en fin de journée.

Comme d'habitude j' ai pris le premier quart étoile mais venté ( jusqu'à 13 noeuds apparent ) et j'ai mis une couche de plus a ma tenue de quart.

 

 

mercredi 25 8H 30 38 23 31 53 reste 149 miles

temp air 18 temp eau 19

Après un peu de voile le matin nous avons été obligé de mettre le moteur pour avancer , le vent étant inférieur à 5 nœuds . La journée et la nuit ont donc été calme avec un soleil souvent présent .

Faits marquants de la journée : une visite de dauphins des que le moteur a été mis en route , ensuite les autres groupes ne se sont pas déplacés pour nous saluer , AM a fait deux pains excellents , et une baleine a émergé à quelques mètres du bateau , nous avons pu la suivre un peu mais c'est difficile car après avoir montré deux fois son dos et soufflé , elle repart sous l'eau pendant quelques minutes .Mais nous l'avons bien vu une fois a moins de 20 m et elle se dirigeait vers nous : émotion car une baleine c'est vraiment grand !!

Le vent est un peu revenu ce matin vers 6 H , mais il est ENE donc juste dans le cap pour Horta .

Les météo prévoient qu'il monte a force 4 , voir 5 ; les derniers miles ne seront pas les plus faciles ni les plus rapides . Nous devrions mettre au moins 3 jours pour rallier Horta .

Notre réserve de fuel a bien diminué

 

REPAS midi jambon cru et pomme de terres sarladaises ( dorées à la graisse de canard , ce qui est un travail très long avec notre gaz ) soir tagliatelles aux fruits de mer ; nous avons mangé comme 8 , contenance annoncée du paquet!

Une nouvelle bouteille de Bologne a été remise aux flots .

Mardi 24 20 ème jour

 

comme les autres nuits le vent a baissé baissé pour disparaître à 4 h du matin , du coup moteur ce que j'apprécie que fort peu

a 6 h bonne surprise le vent revient et nous continuons a la voile gentiment mais toujours au prés

la journée a été essayé par le passage de bades de dauphins venus jouer sous le bateau

je me suis amusé à faire du pain ma foi pas mal réussi de quoi tenir jusqu'à l'arrivée;

et bonne surprise une baleine que nous avons très bien vue et poursuivie un peu c'était sans doute un rorqual .

 

MERCREDI 25 21 ème jour

 

nuit accompagnée par le ronron du moteur arreté à 6 h le vent ayant tourné mais hélas très vite de nouveau il baisse ; on s'éloigne du but. Remoteur aprés un difficile rechargement du bateau en fuel.

Le ciel est très nuageux et le vent est venu NNE

17 H terre terre oui Flores est là à 37 miles et au mêm moment un festival une baleine puis des dauphins à l'étrave .

 

JEUDI 26 22 ème jour

nuit plus qu'agitée . Un premier ris musclé puis le vent monte encore avec une grosse mer hachée .Le bateau est agité comme un shaker et nous sautons sur nos couchettes . Au matin 2 ème ris puis un 3 ème puis un redeuxième, avec un vent oscillant de 20 à 25 Noeuds.

Pour un dernier jour enfin j'espère Eole nous gate

nuit difficile eole a continué et persiste 3ème ris tourmentin avec de la très grosse houle de face et du clapot dans tous les sens

a l'intérieur ca bougeait inutile de le dire, le sommeil a été difficile.

 

Vendredi midi marina de Horta

 

Ça y est nous y sommes arrivés .

Les 3 derniers jours ont été un difficile : essentiellement du louvoyage avec des vents force 5 et plus Le mercredi a encore été calme avec un peu de moteur et des vents variables de force 1 a force 4 .Il s'est très bien terminé avec deux évènements : l'apparition au loin de Flores la plus occidentale des Açores et celle d'une baleine qui nous a longé le temps de 3 immersions et 2 souffles . Sinon nous avions eu notre lot quotidien de dauphins de de puffins cendrés .

En prévision de la nuit nous avons enroulé le génois et grée le foc. Nous avons bien fait car le temps s'est gâté dans la nuit que nous avons terminé avec 3 ris , au matin nous avons pu relargué un ris Le vent était force 5 avec une grosse houle et un gros clapot . Le ris a été repris à 16 h . A 22h le foc a été remplacé par le tourmentin ; le vent était très variable avec de longues périodes fortes et des accalmies laissant croire a une baisse définitive car il était bien plus fort que les prévisions météo . Mais les baisses étaient suivi d'un renforcement et ceci sans que l'on puisse l'expliquer par des nuages ou des grains . C'est ainsi qu'au milieu de la nuit il est tombé pendant un long moment à moins de 8 nœuds ; nous avons rangé le tourmentin et renvoyé le foc , et aussitôt le vent est revenu. Nous sommes ainsi arrivés à 10 miles sous horta , dans un trou de vent nous avons mis le moteur . 1O minutes après il est monté a force 6 et plus .

La marina de horta est précède d'une rade exposé au nord et donc au vent , heureusement le clapot n'était pas trop grand ; nous y avons tourné une bonne heure en attendant les instructions de la marina pour aller au quai d'accueil . Nous y sommes finalement arrivés à 12 H 30 , a couple de 2 gros yachts anglais ; les formalités ont été vite expédiés au bureau de la marina , puis nous sommes rentré dans la marina pour nous amarrer presque au fond en 4 ème position, a coté d'un bateau des glénans . La marina est vraiment pleine .

 

Repas

mercredi soir riz aux champignons

jeudi midi taboulé en boite soir purée Denis

 

Vendredi 27 23 ème jour

 

après avoir remis le foc suite a la chute du vent nous avons mis le tourmentin ( enfin jacques et jclaude )

Le vent passait de force 3 à force 5 et plus et meme en arrivant sur Faial des pointes a 30 noeuds .

La mer était blanche d'écume , l'eau bleu marine et les puffins voltigeaient de partout .

Le sommet de Pico nous est apparu dans un coin de ciel bleu au dessus des nuages et les 2 iles de Faial et de Pico sortaient peu à peu des nuages

Nous avons fini au moteur malgré le vent pressés de trouver l'abri de la marina, ou nous sommes arrivés à 10 H ;

A midi nous étions enfin à quai enfin façon de parler car nous sommes en quatrième position, le long d'un quai impossible à gravir

mais il fait beau et nous sommes aux açores.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires