Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 15:59

Samedi 7 juin

Partis de Zante vers 10h, nous avons navigué avec un petit vent portant jusqu'à la côte du Péloponèse et à 15h nous étions amarrés dans le petit port de Katakolo dont le seul intérét est d'être le plus proche d'Olympie

Dimanche 8 juin un hotel à Karytaina

Ce soir nous sommes dans un grand hotel de cette petite ville , presque au centre du Péloponèse , au milieu des montagnes .

Nous avons commencé par la visite du site d 'Olympie / Le site est situé un beau cadre ombragé . Il reste encore pas mal de colonnes qui entouraient divers temples et lieux dont une palestre et un gymase . Le monumental temple de Zeus , détruit par un tremblement de terre au VII ème siècle est encore impressionnant quand on voit les restes des énormes colonnes qui sont tombées autour du socle . Une chose curieuse est une construction mixte de certains batiments : une premiere couche de pierres puis des briques plates . Sont en briques également les thermes , et l'atelier de Phidias .

Nous nous sommes promenés 2h dans le site , avec en ce début de matinée peu de monde , mais pour la première fois pas mal de Français . Puis nous avons visité le musée archéologique très beau , avec en particulier une fantastique collection de statuettes votives et d'anses de chaudron décorées de figurines de bronze.Sont exposés une très belle statue d'Hermes sculptée par Praxitèle et les 2 frontons du temple de Zeus: l'un avec le classique combat des lapithes et des centaures ( pourquoi y a t il autant de frontons de temples avec ce combat ?? ) , l'autre avec la course de Pelops surveillé par Zeus.

Puis nous sommes partis dans la montagne pour aller voir le temple de Vassae , le mieux conservé de Grèce dit le guide . La route est magnifique , mais nous avons eu rapidement un énorme orage , qui a coupé l'électricité à la première taverne de la route Il a fallu faire 2h de route avant de trouver un petit restaurant dans un village perdu , Alifina . Ce petit restaurant nous a proposé du mouton cuit au four avec des patates , une salade grecque , un bout de gateau et une grande bière et deux cafés pour 22 euros . La route est très belle , elle commence par traverser une zone de collines couvertes d'oliviers encore entretenus , puis traverse la large vallée du Loussios avant de monter dans la montagne , fleurie de genêts . Le temple de Vasseae est un peu décévant , certes il a encore ses deux rangées de colonnes doriques, mais pour sa protection il est couvert par une immense tente , ce qui le rend peu visible mais le site est splendide .Nous avons ensuite pris la route d'Andistrana , ou nous sommes arrivés sous un deuxième orage ; nous avons donc traversé le village sans nous arrêter ; l'orage terminé, nous avons pu profiter de la route de haute montagne allant à Karitaika .

Ce village est perché sur un piton , dominé par un château du 13° siècle et entouré de gorges profondes . C ' est beau ; aprés avoir cherché des chambres à louer dans le village (mais toutes étaient fermées ), nous nous sommes rabattus sur l'hotel moderne Pelargio .

Nous sommes montés au village à la recherche d'une taverne , mais la pluie a repris . Nous avons donc remis à demain la visite du village et de ses deux vieilles églises .En profitant d'un arret nous avons trouvé la taverne du village ou nous avons bien mangé pour 18 euros ( tzatiki, mezés ( porc à la sauce tomate épicée ), 500 g de vin ).

Lundi soir port de Katakolon

Ce fut encore une très belle journée dans des paysages magnifiques . Nous avons d abord visité le village de Karithaika ; c'est un village de grandes maisons en pierre de taille . Beaucoup de ces maisons ont été refaites , mais dans le style ancien et sont souvent inoccupées ; il s'agit de maisons d'émigrés , qui reviennent au pays pour les vacances ; en juin le village fait donc un peu désert ; il en sera de même pour tous les villages que nous traverserons.

Nous n'avons pu voir que de l'extérieur deux vieilles églises byzantines, bien jolies cependant .

puis nous avons pris la route d'Astyflos pour essayer de voir un monastère , cité dans un livre de l'hôtel ; nous n'avons pas trouvé la route, mais le site était magnifique avec de hautes montagnes désolées . Alors nous sommes repartis vers Strenitsa , à l'entrée des gorges de la rivière Loussios ( navigable en raft ou kayak ??? ) . Une route touristique a été crée en relativement bon état qui commence par aller à l'antique cité de Gortys dont il ne reste rien . Un sentier part de là pour le fond des gorges très étroites . Nous l'avions commencé quant la pluie est arrivée , demi tour donc .

Nous avons continué la route qui monte très fort avec une multitude de lacets jusqu'à un parking , point de départ pour une courte marche ( 30 mn ) pour aller jusqu'au monastère de St jean baptiste dit Pandremenos ( le précurseur ). C'est un monastère encore occupé , bati le long d'une falaise impressionnante , les balcons donnent sur le vide, la rivière est 200 m plus bas. Vêtus d'un pantalon long pour moi et d'une jupe pour AM , disponibles à l'entrée nous l 'avons visité , il y a une belle chapelle malheureusement obscure. Le pope nous a offert le café et des sucreries . Des chemins permettraient de descendre au fond de la rivière ou d'aller à un autre monastère , mais nous avons renoncer devant la pente et l'heure qui avançait (il fallait compter 3h).

La route continue ensuite à monter très fort pour arriver à Stemnitsa . C'est encore un village avec de grandes maisons en pierre à balcons de bois, un peu plus touristique puisqu'il y a sur la place du village plusieurs cafés et un restaurant ou nous avons mangé ( agneau au citron, une bière et deux cafés : 20 euros ) .

Il y a pas mal d'églises et celle des 3 Hiérarques ,sur la place du village,d'époque médiévale , est très richement ornée et possède de très belles fresques si colorées qu'elles paraissent modernes. Quand on pense que toutes nos églises romanes devaient être ainsi décorées , on voudrait , au moins pour quelques unes que l'on essaye de leur rendre leur aspect original ( bon il y a la sainte chapelle et quelques églises du Poitou , et cela est très bien , mais c'est peu)

Nous avons continué la vallée du Loussios , très en hauteur au milieu des genets en fleurs ( l odeur est entêtante ) , jusqu'au gros village de Dimitsana , lui aussi perché sur un piton dominant la vallée; il est un peu plus touristique car, sur la route qui le traverse, il y a plusieurs restaurants et hôtels .

La route continue ensuite sur un plateau vallonné , avec des herbages et des bois de sapins et de chênes, pour dominer ensuite une profonde et étroite vallée , après le village de Langada .

La route descend continuement jusqu'à la plaine avant de remonter sur des collines pour rejoindre Pyrgos , puis Katokolon .

Cette région , les hautes vallées du Loussios et de l'Alfios, est vraiment magnifique et vaut bien la région des Zagoria. Il y a des montagnes , des forets , des fleurs , des ravins , des gorges et partout des beaux villages avec leur église ou leur monastère.

statue du musée et vue du site d olympiestatue du musée et vue du site d olympie

statue du musée et vue du site d olympie

montagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsamontagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsa
montagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsamontagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsamontagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsa
montagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsamontagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsamontagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsa

montagne , gorges de l'oussios et monastere, stennitsa

Mardi port de Kyparisi

La météo prévoit une semaine sans vent , ce fut le cas aujourd'hui hui . Nous sommes partis sur une mer sans ride et nous avons fait 30 miles au moteur , un peu plus que la ligne droite car nous avons longé la côte qui derrière une très longue plage de sable a un arrière pays pas mal avec des hautes collines couverte d'oliveraies . Curieusement cette longue plage a peu d 'installations balnéaires , le peu qu'il y a était vide .

Le site de Kyparissi est beau : une ville étagée sur les premières pentes d'une grande montagne .mais la ville elle même n 'aucun interet. Le port est grand et quasi vide si ce n'est une dizaine de voiliers .

Le port est entouré d' immeubles modernes , visiblement des résidences de vacances encore inoccupées . Puis à une vingtaine de minutes en montant , la place centrale est bordée de cafés , avec quelques commerces autour : 2 marchands de fruits , 2 bouchers sans viande , une boulangerie et des magasins de vêtements sentant bon le début des années cinquante. Encore plus haut de petites villas sont entourés de jardins avec des arbres fruitiers . La ville est dominée par un fort ruiné , nous n'avons pas eu le courage d'y monter , et sommes restés à son pied .

Bref une escale sans interet si ce n'est de couper la route .

Mercredi soir mouillage au nord de la baie de Navarin .

Cette grande baie est célèbre pour sa bataille navale entre une flotte anglo, franco, neerlandaise contre la flotte turque . Ce fut une boucherie que les turcs perdirent, et ils perdirent la Grèce .

Cette baie mesure 3miles de long sur 1 de large , comme il y avait prés de 200 vaisseaux , ils se sont tirés dessus à bout portant .

Nous avons donc navigué 28 miles , en longeant la côte qui n'est pas laide .L'arrivée dans la baie de Navarin est belle . Nous sommes passé devant la petite ville de Pilos pour aller tout au nord Le coté ouest est une île haute , avec un château fort franc dont on voit encore les créneaux.

Le temps a été très variable : calme plat , petit vent de NW , calme plat , bon vent de NW, calme plat avec l'arrivée d'un bel orage ce qui nous a permis de mouiller sous une pluie diluvienne .

Aprés la pluie , un peu de soleil nous a permis d'aller faire une balade à terre le long d'une lagune qui est une réserve d'oiseaux ; nous n'en avons pas vu un seul ! nous avons continué jusqu'au mouillage de Voidokoilia ,jolie petite baie circulaire mais ouverte à l'ouest ; c'est très beau mais le bateau qui venait d' y arriver bougeait un peu .

Notre mouillage est moins intime , mais plat , bordé par une très longue plage de sable et dominé vers l'ouest par les hautes falaises de 2 iles ( le vent resouffle à 13 noeuds ). Nous sommes 3 voiliers espacés de 500 m .

Jeudi même mouillage

Ce matin nous sommes montés au vieux fort en ruine ; il était 9 H et la brume qui venait de la mer montait le long des pentes couvertes de lentisques et de génévriers .

Du château on a une très belle vue sur la côte , heureusement la brume s'arretait sur le rivage . La chemin venant de Voidokoilia étant trop abrupt, nous sommes redescendus par le meme chemin.

L'aprés midi a été calme , premier bain pour AM qui a trouvé l'eau fraîche, puis l'orage quotidien est arrivé .

vue de la côte au nord de Kyparisi, baie de Navarin  vue de la côte au nord de Kyparisi, baie de Navarin
vue de la côte au nord de Kyparisi, baie de Navarin  vue de la côte au nord de Kyparisi, baie de Navarin

vue de la côte au nord de Kyparisi, baie de Navarin

Vendredi 13 mouillage de Methoni

Le beau temps est enfin arrivé , la chaleur augmente et il n 'y apas eu d'orage.Il y a eu également peu de vent surtout le matin ou les 4 noeuds portant nous ont obligés au moteur pour aller au mouillage de Port Longos sur l 'île de Sapienza , ile tout au sud de la pointe sud ouest du Péloponèse .

C'est une ile inhabitée , avec deux fermes à poissons dans un coin du grand mouillage et qui ne génent pas son calme . En principe nous aurions du voir des moufflons , nous avons vu rapidement des chevreuils , et aussi 4 gros oiseaux ( des vautours ?? ) .

Nous nous sommes baignés , même moi , l'eau ayant atteint 27 ° .

En fin d'aprés midi nous avons pu faire une heure de voile , pour aller mouiller dans la rade de Methoni , car nous voulions aller manger à un taverne et faire des courses .

Le mouillage est bien protégé de l'ouest , et ce fut une place forte vénitienne .Il subsiste les murailles d'une grande forteresse et une tour turque . Dans ce vaste mouillage nous n'étions que 7 bateaux .

Nous avons super bien mangé au restaurant old story , de la chévre au four, copieux et délicieux .

et nous avons été repére les magasins . La petite ville est une station balnéaire avec des petites villas bien blanches . Il y a beaucoup de restaurants et d 'hotels , mais encore peu de clients . Et il y a l'approvisionnement de base .

Les rues étaient peu animées , seuls les écrans des télés qui diffusaient mexique cameroun avaient des spectateurs .

Samedi 14 juin

Ce matin nous avons été faire des courses , il y a 2 mini market ( dont un carrefour qui nous a fournit de la bonne moutarde , mais Carrefour ne fait pas la promotion des produits français , en particulier pas de conserves de plats cuisinés ) , deux bouchers et deux boulangeries .

Ensuite nous avons visité le fort , les murs sont bien conservés et impressionnants , l'intérieur est ruiné mais a du charme avec des champs de corbeille d'argent . A 10 h nous étions presque seuls dans les ruines .

Le vent qui avait soufflé autour de 8 noeuds toute la nuit ( conforme à la météo ) est ensuite monté jusqu'à 15 noeuds . Nous nous sommes donc arrêtés au mouillage bien abrité de la baie avant le cap Akritas . C'est le mouillage de la baie Kolivri . C'est un beau mouillage tranquille , avec au loin sur les hauteurs quelques villas . Il fait beau , mais au loin sur le continent on voit pousser les cumulus .

Peloponèse cote ouestPeloponèse cote ouestPeloponèse cote ouest

Dimanche mouillage du port de Koroni

Ce dimanche Eole s'est reposé . Peu de vent et beaucoup de brume , arrivant à créer des nuages bas ; la visibilité était parfois réduite à moins de 3 miles .

Nous avons profité de cette absence de vent pour aller mouiller à l'anse Maratho , magnifique mouillage mais ouvert à l'ouest , avec deux plages au débouché de ravins profonds creusés au fond de hautes montagnes . Nous y étions presque seuls avec seulement 2 petits bateaux moteurs et quelques campeurs sur la grande plage . Nous nous sommes baignés dans une eau cristalline et sans poissons . Nous avons été marché un peu sur la route de 4X4 qui part au coin sud de la grande plage . La route monte au milieu d'un maquis de lentisques , de genets en fleurs jaunes et de thyms aux fleurs bleus , avec de temps à autres des champs d'oliviers encore entretenus. C'est beau mais ça monte .

Vers 15H un léger souffle de sud s'est levé et de petites vaguelettes sont arrivées . Nous avons donc décidé de repartir pour aller à Koroni , port abrité du sud .

Nous avons longé, au prés avec un vent de 6 noeuds , les hautes pentes du cap Akritas ( 400 M ) qui tombent presque verticalement dans la mer, splendide ! . Après avoir doublé le cap , un bon vent de sud s'est levé et nous avons pu aller à bonne vitesse jusqu'à Koroni.

La côte est ,est moins escarpée ;elle est cultivée et il y beaucoup de champs d'oliviers .

En venant du sud on voit d'abord le grand fort de Koroni , avec de grands murs . Puis une fois viré la pointe qui protège le port , on découvre une joli ville blanche étagée sur les pentes , avec un front de mer occupé bien sur par des tavernes. Avec les teintes du soleil couchant c'est beau .

Nous sommes 6 bateaux au mouillage

Ps évidemment nous avons été mangé à terre ; les restaurants recommandés par les guides nous ont déçus , les 2 premiers n'avaient que des pâtes , et Zorbas auquel nous avons été , donnait des plats copieux mais quelconques . Nous avons pu y voir la victoire in extremis de la Suisse sur l'Équateur , la Suisse avait plus de supporters que l'Équateur . Pour la première fois , nous avons eu l'impression d'une certaine activité , ce n'est pas la foule mais il y a du monde qui va aux tavernes , aux cafés et qui déambulent .

Lundi 16 juin mouillage de Krities 4 miles au sud de Kalamata

Le matin a été consacré à la visite de Koroni . Nous sommes montés au fort , dont l'enceinte est divisé en deux parties ; l'une vers la mer est une oliveraie avec quelques maisons ; l'autre est un grand couvent encore habité par des nonnes, que l'on peut librement visité . C'est joli avec des jardins et beaucoup de fleurs ( mais aussi des moutons ), des maisons basses et blanches ou habitent les nonnes et des chapelles, avec des clochetons en dôme . L'ensemble donne un sentiment de calme et de beauté . La petite ville est construite sur les flancs d'une colline ; les ruelles sont souvent des escaliers , les maisons de tous styles sont également colorées , souvent de blanc mais aussi d'ocre ou de jaune . Tout cela rappelle un peu le grèce des Cyclades .

A midi, le vent de sud s'est levé , très raisonnble ( force 3 ) et nous sommes partis pour la baie de Krities de l'autre coté de la baie . Ce fut une promenade agréable grand largue . La baie qualifiée d'enchanteresse par le guide nautique ne l'est plus , car il y a de nombreuses villas sur les pentes et 3 tavernes au coin de la baie ; Mais c'est encore spectaculaire . En arrière plan ce sont des hautes collines plantées d 'oliviers et tout au fond de des sommets désolés(1400m) . Le mouillage est bien protégé du sud , et ce soir le vent est quasi tombé , seul une petite brise de NE qui descend des montagnes nous rafraichit. Les 3 tavernes n'ont qu'une table chacune d'occupée , c'est donc un grand calme et nous sommes bien .

baie maratho

baie maratho

koroni
koronikoroni

koroni

cote ouest du cap akritas

cote ouest du cap akritas

Mardi marina de Kalamata

Le temps reste brumeux et meme couvert. Nous avons fait une petite étape pour rejpoindre la marina ou nous laisserons le bateau , pour aller visiter l'intérieur en voiture ( si nous arrivons à en louer une )

Partager cet article
Repost0

commentaires

cécile 09/07/2014 10:55

Belles photos! J'adore nos montagnes mais ça fait du bien quand même de voir la mer, surtout de cette couleur!

claire 04/07/2014 01:25

ça y est je me suis réinscrite à votre liste...du voyage dans nos fauteils, merci, mais j'espère bientôt avec vous à nouveau sur le bateau.
Enormes baisers, Claire qui pense bien à vous !

Elora 03/07/2014 13:47

Des paysages magnifiques! Vous savez mettre en valeur ce que vous voyez, au grand plaisir des lecteurs!

Dechatre 26/06/2014 17:56

Toujours de belles photos et vraiment on s'y baignerait bien. Nous sommes en Angleterre et bien que nous ayons eu très beau temps depuis notre départ le 7 juin ce n'est pas tout à fait le même climat. Notre périple : St Cast, Jersey, Guernesey, Aurgny, Cherbourg (où Fanny est venue nous voir) puis traversée de la Manche, Weymouth, Poole, Cowes, Hamble river, Cowes, Yarmouth puis l'ouest Weymouth, Darmouth où nous sommes aujourd'hui avec un peu plus frais et un peu de pluie. Nous voulons aller jusqu'aux Scillies puis retour en Bretagne sud. Voilà nos dernières nouvelles. Bises à tous les deux Mireille etChristian