Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 13:19
de Samothrace à Synthonia

Jeudi 24 septembre à quai alongside, à Kamariotissa, île de Samothrace ( 42 miles )

Nous avons été vent arriére pour toute la traversée , mais le vent était faible ( 8/10 nœuds ) et nous avons du utiliser le moteur ; en effet nous sommes partis tard car il a fallu aller payer le port et les bureaux n'ont ouvert qu'à 9H 30;(ils ferment à 15 h ).

Nous avons été un peu inquiets sur la fin, car l'île était noyée dans la pluie et on entendait gronder l'orage . L'île culmine à 1611 m et attire les orages. De ce fait elle est réputée très verte , avec de belles forets . Pour le moment nous avons beau avoir longé l'île sur 3 miles nous n'avons vu qu'un rideau de pluie . Heureusement la pluie est restée sur la terre .

Le vent s'est levé d'est juste à notre arrivée et nous pousse sur le quai de la jetée extérieure ; le bateau bougeotte.

Nous sommes 6 voiliers sur le quai et étant arrivés derniers nous sommes trop loin pour bénéficier des prises électriques , mais nous avons fait le plein d'électricité et l'éolienne tourne.

Nous avons fait un bref tour de la marina: il y a des tavernes , des banques , quelques commerces et surtout un loueur de voitures qui nous en louera une demain ; AM va dormir tranquille : pas d'expédition en scooter !!!

Sur le quai il y a une sculpture moderne en fer qui évoque la victoire ; elle est belle .

nb le guide nautique nous a donné une explication sur les dieux cabeiris ; les cabeiris sont les premiers habitants de l île , avant les grecs ; Ils adoraient la grande déesse mère . Samothrace était leur sanctuaire et les initiés s'y réunissaient . L' initiation aux rites était supposé garantir contre les naufrages .

Vendredi 25 même quai (80 Kms en voiture )

La nuit a été ventée et l’éolienne a fait le plein d'électricité

Au matin, le ciel était encore chargé de gros nuages noirs . Nous avons été louer une voiture et le loueur nous a dit qu'il faisait beau sur la cote nord mais que la route sud était coupée par des éboulements. Nous sommes donc partis voir les cotes nord et est par une route qui longe le nord de mer , au pied de la montagne ; Samothrace est un grand rocher (1600m tout de même!) avec un petit piémont d’éboulis surtout dans le nord ouest de l'île . La route n'a que peu d’intérêt , au retour la pluie ne tombait plus que sous forme de brèves averses ; nous avons fait l'excursion de la chute de Fonias ; en fait il y en a 3 , mais nous nous sommes arrêtés à la première après une jolie promenade le long d'un ruisseau ombragé par des grands platanes et des aulnes .( environ 30 minutes ) .Ensuite il fallait traverser le ruisseau , en sautant sur des cailloux glissant puis monter une cote très raide pour aller à la deuxième . AM a renoncé , j 'ai traversé en sautant mais pour le retour j' ai préféré passer dans l'eau qui n' était pas froide , il aurait fait soleil, on aurait pu se baigner et nager jusqu' la cascade qui est très belle : plus de 30 m de haut au débouché d'un étroit canyon. Ensuite nous avons visité le sanctuaire des grands dieux . Le dépliant a fourni des indications complémentaires sur ces grands dieux , autrement appelés cabeiris. En fait ils demeurent énigmatiques , car ils faisaient l 'objet d'un culte initiatique secret . Il semble qu'il y ait eu 4 dieux principaux ( avec des noms secrets ) dont une déesse mère qui fut assimilée par les grecs à Cybèle . Le père d'Alexandre fut un initié . L'initiation était ouverte à tous hommes ( et femmes ? ), libres et esclaves ; le culte a duré jusqu’au 4 ème siècle . Il semble qu'outre une protection contre les naufrages , il promettait une vie future .

Le sanctuaire se situe au fond de deux ravins ; il est assez ruiné mais 6 colonnes d'un temple ont été relevés ; l'ensemble au milieu des arbres a du charme . C'est là que fut trouvé la célèbre Victoire ( faite dans le marbre de Thassos)

Après le déjeuner pris au bateau , nous avons testé la route du sud , le temps devenant ensoleillé ; finalement elle était ouverte, le bulldozer étant passé . Elle est très belle , le piémont est assez large et permet le développement , vers le nord, de champs cultivés probablement en céréales et vers le sud de pentes boisées avec des chênes , des pins et d'autres espèces (pirussiers ?)formant des arbres en boule, le sous bois est nu, sans maquis , probablement l'effet des nombreuses chèvres et moutons qui divaguent un peu partout dans l'île. Nous sommes allés jusqu'à une belle plage du sud qui doit offrir un beau mouillage par vent du nord ( il faisait trop frais pour se baigner).

En revenant, nous sommes montés à la hora , ville principale qui s'appelle Samothrace. Elle aussi est construite sur les flancs pentus de 2 ravins et invisible de la mer . Les maisons sont quelconques , mais c 'est un dédale de ruelles et d'escaliers très pittoresque. A noter qu'au fond de ces petites ruelles pas larges , avec des virages à angle droit , il y a encore des voitures stationnées .

De retour au bateau ,nous avons vu le soleil se coucher, mais sans rayon vert .

Remarque : une belle route fait les trois quarts de tour de l'île ; elle ne dessert quasiment aucun village et menace ruine à cause des éboulements et des passages de ravins insuffisamment dimensionnés , quel gâchis d'argent !

Photos : le port , la victoire moderne, la côte nord , la rivière de Fonia , la côte ouest , Samothrace village

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia

Samedi 26 , à quai à Limenas, port de Thassos ( 42 miles )

Le vent synoptique étant passé est , le port était calme et le départ s'est fait sans problème ( avec le vent d 'hier cela aurait été difficile car il poussait fort sur le quai)

Nous avons fait un peu plus de la moitié du trajet avec un petit force 4 , grand largue ; puis le vent est tombé et nous avons fini au moteur , avec un temps de plus en plus couvert .

Nous avons aperçu sous un ciel plombé la pointe nord de Thassos , avec une immense carrière de marbre ; la cote est couverte de forets descendant jusqu'à la mer.

A peine amarré à la grande jetée , presque sans bateaux , il s'est mis à pleuvoir . Nous avions visé des bornes électriques mais elles sont rouillées et ne fonctionnent pas , c'est triste de voir que de tels investissements se délabrent faute d'entretien ; cela nous rappelle la Tunisie !! ( c'est fréquent pour les ports grecs ) .

Il doit y avoir 4 bornes bleues qui fonctionnent mais elles sont occupées par deux gros bateaux de pêche et 4 voiliers : plus de place pour nous .

Après la pluie nous avons fait un tour en ville : c'est une petite ville récente avec de petits immeubles . Une grande promenade avec de nombreux cafés suit les quais ; une rue commerçante se déroule parallèle au quai avec des successions de boutiques à souvenirs bas de gamme. Nous n'avons vu qu'un petit mini market et une boucherie tous deux peu approvisionnés .

Le soir nous avons dîné au restaurant Simi ,situé près du vieux port recommandé par les guides : c'était très bon et pas cher . En cette fin septembre il y a encore des touristes , et une grande rotation des ferries qui arrivent à l'autre bout de la ville..

Dimanche 27 même port

Ce matin a été consacré aux restes antiques de Thassos ; ce fut une ville florissante depuis sa création au VII siècle par des émigrés de Paros jusqu'à la fin de l'empire byzantin .Elle sut jouer des alliances pour maintenir une certaine souveraineté . La petite ville moderne s'est construite en grande partie à coté des restes antiques dont il reste peu de choses ; quelques colonnades de l'agora ,le tout dominé par une colline ou s'étageait la ville. Le plus intéressant est le musée qui a peu de très belles pièces (un kouros de 3m de haut , quelques belles statues d'Artemis,de Dionysos et de Pan), mais il est très bien fait avec une mise en valeur intelligente des restes trouvés dans les fouilles .Après cette visite , nous sommes montés au théâtre ,puis par un sentier étroit de marbre , entre les pins et les chênes kermès nains jusqu’à l'acropole , très ruiné car transformé en forteresse par les Vénitiens, puis jusqu'au théâtre d’Athéna dont il ne reste que le soubassement ; la vue sur la rade est très belle( j'oubliais de le dire : il fait enfin du soleil )

Au retour une place s'étant libérée près des bornes électriques nous avons déplacé le bateau.

Dans l’après midi nous avons été jusqu'à la pointe nord de la baie , en passant par le vieux port .

Il y avait encore pas mal de vacanciers sur la plage mais la ville fait un peu endormie , ce qui nous va très bien.

Le soir comme il faisait très chaud dans le bateau , nous avons été mangé des gyros dans un petit resto du port; on est tombé sur un restaurant plein de grecs (que des hommes ) venus regarder en mangeant, un match de foot , le spectacle était dans la salle .

Photo le port vu du temple d'Athena

de Samothrace à Synthonia

Lundi même port ( 110 KMS )

Après une nuit orageuse et extrêmement pluvieuse avec coups de tonnerre ,éclairs et trombes d'eau( plus de 10 cm d'eau dans l'annexe ) , nous avons décidé de visiter l'île sur 2 jours malgré le temps bien sombre .

Nous sommes donc partis assez tard après la fin de la pluie sous un ciel très bas par la cote est.

La côte est montagneuse , pentue et couverte de forets de pins . Le premier village Pagania est très beau : il est construit sur les flancs d'un ravin et un petit torrent le traverse . Les maisons aux murs blancs sont couvertes de toits en lauzes , les ruelles sont pavées de marbre . Les maisons ont un petit air turc avec des balcons en bois .Il y a des escaliers partout ; la plupart des maisons ont un jardin ou au moins une treille ou pendent encore des raisins . Puis nous avons visité le village de Potamias , le même mais avec plus de tuiles et de moins belles maisons et nous sommes arrivés à la baie d'Aliki ; c'est un petit promontoire à deux calanques , la sud ouest est un bon mouillage . Le site a été une carrière de marbre dans l'antiquité et une partie de la colline faite de marbre a été arasée au cours de son exploitation. On voit encore les traces de découpe des blocs de marbre . Le site a du charme, les déblais des carrières forment des monticules sur lesquelles poussent des pins . La cote au loin est faite de falaises de marbre .

Le site est un peu gâché par des parasols sur la plage , mais à cette saison et avec ce temps il y a peu de monde . Nous avons mal mangé à un petit restaurant de plage .

Nous avons continué à faire le tour de l'île en profitant d'une éclaircie . Nous avons reconnu les ports de Limenaria , ville sans grand caractère avec un port rade , bien protégé ; puis le port de Scala marion petite crique avec un micro quai sans bateaux, ( mais qui doit être accostable ) ; puis le port de skala kallimarchis , avec une belle jetée et un quai avec des bornes électriques , il y avait 5 voiliers . La cote ouest est beaucoup moins pentue que la cote est et est moins belle car les forets ont brûlé , il y a une dizaine d'année et la végétation n'est pas encore bien repartie .

PHOTOS Panagia ( 2 ) côte est , Aliki (2)

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia

Mardi 29 septembre même quai ( après110 kms de tour d'ile)

Le ciel était moins uniformément noir quand nous sommes partis de bon matin pour aller voir le village de Theologos , ancienne capitale de l'île et décrit par les guides comme un petit joyau .Ce fut une déception ; il est bâti dans une vallée assez large entre pierrailles du sommet et une rivière, sur un km de long et sur une largeur de 2 rues . Si les maisons anciennes ( peu nombreuses ) sont en pierre avec toits de lauzes , les maisons neuves ou en construction ont des toits de tuiles et des murs en brique , avec souvent des chauffe eau solaires , peut être efficaces mais peu esthétiques . Bref nous n'avons pas été séduits , nous avons marché sur un petit sentier sur la rive opposée , sentier de pierre avec des lampadaires tous les 10 m , quel gâchis , on ne peut imaginer personne marcher de nuit sur ce sentier .

Alors nous sommes repartis vers le nord voir le village de megalo Prinos ; megalo est un bien grand mot pour ce village d'une cinquantaine de maisons reparties sur une pente raide au milieu de la végétation ; les maisons anciennes ont été très bien restaurées et sont sûrement plus belles qu’elles ne l'ont jamais été ! Bref un village bobo ,mais très beau . Nous avons très bien mangé sous un grand platane :de la chèvre cuite au pot . Pour digérer nous avons suivi un sentier bien balisé de bleu qui monte dans la montagne dans la foret de platanes, de châtaigniers , et de pins . Nous sommes ainsi arrivés en haut de la vallée jusqu'à la source de la rivière . De là haut , on voyait la vallée avec au fond des oliviers jusqu'à la mer et au loin le mont Athos .Une bonne ballade de 2H .

Au retour, nous avons fait quelques courses, un peu déçus de ne plus trouver de mouton , il paraît que ce n'est plus la saison ( et pourtant il y en a partout dans les prés)

Nous avons quasiment visité toutes les routes asphaltées de Thassos ( les seules permises par le contrat de location ) , l'île est jolie , mais ce n'est pas l'ile enchanteresse décrite par nos guides ; il faut dire que nous n'avons pas été gâtés par le temps; il y a peu de villages sympathiques . (seul Panagia est vraiment sympa ) , la cote commence a se balnéariser , et pas toujours très bien . .

PS nous n'avons vu aucune vigne à l'exception des treilles des maisons et pourtant l’île vend du vin de Thassos !!

photos : Theologos ( 2), Prinos (4)

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia

mercredi 30 septembre mouillé dans le port de Limenaria ( 22 miles )

Nous nous sommes arrachés du port de Thassos , sans trop d 'efforts , car le port , bien que très fermé est assez remuant avec des ondulations dans tous les sens .

Au départ et jusqu'à la moitié de la cote ouest de Thassos , nous avons eu un bon vent d'est ( 20 nœuds ) d'est , tournant au nord ; puis d'un seul coup il est tombé et nous sommes arrivés dans le port de Limenaria ou nous avons mouillé dans l'avant port . Sur cette cote sud ouest le vent n'a pas arrêté de tourner et les mouillages bien que théoriquement protégés du vent de nord est sont exposés à un clapot . Dans la soirée le vent a forci et vient d'est 15 nœuds ; selon la météo il souffle à 22 nœuds entre Thassos et le cap du mont Athos . Nous verrons demain .

La vue de la mer de la côte ouest n'est pas mal ; ce sont des pentes couvertes de forêts de pins , avec quelques villages à 100/200 m d'altitude dans les rares vallées . Pas de traces de culture sur les pentes .

La fin d'aprés midi a été consacrée à une réparation d'une déchirure de la grand voile et à le réparation d'un petit trou de l'annexe , que nous avons eu du mal à trouver . Espérons que ça marche

photo côte ouest Kallimarchis

de Samothrace à Synthonia

Jeudi 1 octobre mouillé dans l'anse Tsarki de l'île Amouliani au fond du golfe Ouros ( 65 miles)

Très belle journée de voile et de visite .

Tout d'abord le soleil est revenu ; certes il fait frais et nous avons capelé les cirés mais le soleil nous a bien réchauffé l’après midi

Pour la voile nous avons mis 10 h pour les 65 miles avec une heure de moteur au départ pour sortir du dévent de Thassos et 2H sous la péninsule d'Akti . C'est dire que pour le reste , ça a pulsé ; avec un bon vent force 5 grand largue , avec des passages à plus de 22 nœuds ou la vague d'étrave était au milieu du bateau avec le départ en demi surf sur la grosse houle .

La péninsule d'Akti est plus connu sous le nom de théocratie du mont Athos , théocratie autonome par rapport à la Grèce depuis une chrysobulle de l’empereur Constantin le monomaque en 1060. Elle est célèbre par son interdiction aux femmes .

Pour le paysage , les 10 miles autour du mont athos valent le voyage . Le mont Athos est une énorme montagne de 2000 m de haut , jetée par Posseidon sur le géant Acté et dominant la mer. Les pentes sont extrêmes et sur ces pentes il y a accrochés des monastères . Nous avons été surpris par leur nombre . Certains font comme des petits villages groupés autour de l'église principale ; d'autres sont constitués d'énormes bâtisses ressemblant un peu aux images des lamaseries du Tibet, d'autres encore ont l'air de ville fortifiées, les uns au ras de la mer ,les autres perchés très haut dans la montagne ou au sommet de pitons... Ces monastères ne sont pas seulement autour du mont Athos , il y a en a aussi sur la péninsule mais ils sont plus dispersés .tous ont été fondés au X° ou XI° siècle Au moyen age il y avait environ 40000 moines, il en reste au-jour d hui 1700 . Les monastères étant à base de bois , et chauffés au bois beaucoup ont brûlé et ont été reconstruits récemment . Vus de la mer , ils paraissent en bon état ; d'ailleurs des routes desservent beaucoup d'entre eux et on voit de grandes grues . Un hameau a même des panneaux solaires et ressemble à un lotissement de tourisme !Les règles ont du s'assouplir : les animaux femelles ne sont plus interdits (sauf les femmes!), les touristes peuvent passer en bateau assez près des rives et les visiteurs acceptés après demande d'autorisation ont le droit de ne pas être barbus .

Pour la nuit nous avons choisi d'aller mouiller dans une belle baie de cette petite ile ; elle commence à être bâtie ; à cette époque tout est calme mais en juillet ça ne doit pas l'être .

Ps : la réparation de l'annexe a l'air d'être bonne : l'annexe ne s'est pas dégonflée depuis 24h !

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia

Vendredi 2 octobre mouillage de l'anse Kriftos , île Diaphori ( 15 miles )

Nous sommes dans un bien beau mouillage , une anse totalement fermée au milieu de collines couvertes de pins et de bruyères . Il y a juste de visibles 2 petites maisons de pierre et deux grandes villas cossues .

C'est le calme , nous y sommes seuls , un petit bateau russe étant reparti en fin d’après midi .

Le soleil chauffe encore un peu , disons entre 11H et 17 H , sinon l'air est frais . Nous avons réussi à nous baigner dans une eau à 23 °mais nous n'y sommes pas restés des heures !

Nous avons fait une longue promenade sur un chemin de 4*4 , pour aller voir l'autre coté de l'île , celui qui face au continent . L'île est très découpée avec de nombreuses criques , et des plages de sable . Les collines parsemées de gros blocs de grès sont couvertes d' arbres ,surtout des pins ,ou de maquis .

Nous y sommes arrivés vers 13 h , après un tour de l'île Amouliani pour la voir mais aussi aller au port pour acheter des tomates et du pain mais le port est tout petit avec des fonds profonds( plus de 10m) ; de plus un vent nord est de 12 nœuds y entrait ; nous sommes donc repartis (sans achats) vent arrière vers notre mouillage de la nuit .

Les îlots à la pointe sud est Amouliani sont beaux et doivent pouvoir faire de beaux mouillages , mais il n'y a pas de cartes et il faudrait y aller avec le soleil très haut pour repérer les rochers eventuels.

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia

Samedi 3 octobre à quai à Porto Koufo , pointe sud de la péninsule de Synthonia ( 35 miles )

Le soleil est revenu , mais l'air du matin est frais : 17 ° .

Nous sommes passés entre l'île Diaphori et la côte, c'est vraiment beau , l'île n'est pas très haute mais le continent lui est assez haut et couvert de forets de pin , très denses .

Après nous avons mis le cap sur le sud ouest , avec un vent faible de NE mais une houle du sud faisant danser le bateau . La côte continue a être magnifique avec de belles plages au creux des anses mais toutes exposées à la houle ; une route dessert la côte mais elle n'est pas visible de la mer Nous nous sommes arrêtés le midi dans l'anse Skikia pour déjeuner ; la plage de sable est immense ,elle aussi a des petites criques ; c'est assez joli avec des eboulis des roches rondes granitiques . Là aussi, la houle rendait ce mouillage impossible pour la nuit Nous sommes donc repartis . La pointe de Synthonia est magnifique : ce sont de hautes falaises blanches ,rouges ,orangées avec des baies très creuses et des petites plages de sable. La pointe sud ouest est un grand rocher de marbre blanc ; juste derrière s'ouvre une grande baie avec des petites criques qui semblent parfaites pour le mouillage ; mais comme tous les guides disent Porto Koufo incontournable , nous avons continué . L’entrée de la calanque est magnifique , elle est située entre deux hautes falaises ; Après un coude s'ouvre une grande baie au fond au fond de laquelle se loge petit port et quelques tavernes. Nous avons trouvé une place cul à quai , les fonds sont un peu juste en profondeur mais notre bateau est un dériveur intégral et ,par,chance la place libre était une de celle avec le plus de fond .

Ce soir 4 autres voiliers de croisière sont arrivés dans la baie . Le super marché était ouvert et nous avons pu trouver des tomates , des yaourts et du pain . Toutes les tavernes sont ouvertes ( 5 au moins ) et il y a un peu de monde mais des gens mangeaient à 17H 30 ! Nous irons les tester un peu plus tard .

Nous avons testé TZITZIKAS : bien , calmars très bon et poulpe un peu dur ( pas assez séché au soleil ) , bon dessert offert , wifi .

Photos : Synthonia côte est, cap Diapori ( 2 ), entrée de Porto Koufo

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia

Dimanche 4 octobre mouillage de Porto Koufo ( 15 miles )

Nous avons été voir la côte de la péninsule de Synthonia : elle est magnifique . Nous sommes allés du coté nord de la baie de Toronis , juste au nord de Porto Koufo . C'est une succession de plages de sable avec des pointes rocheuses , au fond des collines couvertes de pins . Nous avons mouillé par 40 00 6 N 23 51 7 E devant une belle anse. Sur la petite butte au nord une chapelle , au fond un petit marécage à sec alimenté par 2 oueds . Au delà de ce marais , il y a des oliveraies . Nous nous sommes baladés une heure , puis nous avons pris un petit bain , l'eau devient fraîche ( ce matin sur le pontil faisait 14 ° )

Puis nous sommes repartis pour voir la baie juste au sud de Porto Koufo , elle est aussi magnifique , nous avons mouillé devant une petite plage de sable en hésitant y passer la nuit . Finalement nous avons préféré la sécurité de Porto Koufo, car nous craignons des changements de vent , mais avec du nord est établi elle serait un mouillage idéal .

La météo après nous avoir promis du vent fort pour descendre dans le sud , nous promet maintenant une semaine de pétole ; alors tant pis nous irons demain vers les Sporades , 40 miles plus au sud espérant qu'il fasse plus chaud

de Samothrace à Synthonia
de Samothrace à Synthonia
Partager cet article
Repost0

commentaires