Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 13:40

Sporades

 

Mardi 6 juin mouillage de l'anse Kechria nord ouest de Skiathos

 

Nous sommes partis à 11h le vent montant dans notre crique jusqu'à 8 nœuds ; hélas sitôt

partis, il a disparu ; nous avons donc longé au moteur toute la cote sud du pelion , très boisée mais aussi avec beaucoup de villas isolées au milieu de la foret et dans les pentes ( crête à prés de 400 m )

Puis comme le vent restait faible nous avons longé la cote nord de Skiathos, qui a de belles plages désertes ou presque ; nous avons eu le coup de cœur pour la baie de Kechria , grande plage au débouché d'une rivière . Environs 20 personnes sur une plage de 400 M ;

Après un bain dans de l'eau à 23° , nous avons fait une longue ballade par un sentier balisé qui longe la rivière : elle coule au milieu d'une végétation exubérante avec des platanes le long de l'eau , et des pins , des arbousiers et des bruyères géantes ( plus de 3m de haut )

Nous avons ainsi marché 2h , dans une symphonie de vert .

 

Mercredi 7 juin au ponton de Glossa

 

Au matin je suis allé voir un petit monastère en suivant un sentier montant rapidement au milieu de la foret de pins , entre 2 haies de bruyères géantes et d'arbousiers ; puis à mi pente d'un ravin , sous les arbres se cache un petit monastère : une chapelle ouverte avec un cierge qui brûle et un petit dortoir .

Ce monastère n' est accessible que par ce sentier, ce qui nécessite au moins 45 minutes de marche ; qui peut allumer ce cierge ?

De retour au bateau par un temps gris ( il y a même eu quelques gouttes de pluie ) ,nous sommes partis au moteur en longeant la côte de Skiathos;c'est magnifique : boisée au nord puis des falaises gigantesques à l'est Nous avons alors traversé vers Glossa, à la pointe nord ouest de Skopelos .

En arrivant au port , nous avons eu une rafale à plus de 20 nœuds qui ne nous pas empêché de faire une belle manœuvre , puis sitôt les amarres tournées le vent est retombé . Nous avons acheté la carte permettant faire de l'électricité et de l'eau au bornes de la marina ( au periptero , un kiosque qui vent des petites friandises , des recharges de téléphone et plein d 'autres petits trucs ) puis avons mangé au restaurant Aramis, sur la place devant le port , ou nous avons très bien déjeuné '( calamar farci et bœuf saganaki spécialité de Glossa )

Pour digérer nous sommes montés en taxi jusqu'en bas du village ( 200m d 'altitude ) puis nous avons pris des sentiers jusqu'à la crête en espérant y voir des monastères , mais ne sachant pas très bien ou nous étions et faute de panneaux indicateurs, nous n 'avons rien vu , mais la promenade était belle . Puis nous sommes redescendus à travers le village , puis par un sentier pentu amenant tout droit au port .

 

Skopelos est une île allongée sud nord , longue de 20 kms et large de 5 kms ; c'est donc une arête montagneuse qui culmine à 690 m , il n 'y a pas de plaine et les montagnes sont souvent à plus de 400 m.

 

Jeudi 8 juin même emplacement

 

Après une petite pluie matinale , le temps est devenu variable . Après avoir fait quelques courses ( fruits et tsiporo dont les bouteilles « fuient « de plus en plus vite ), nous avons décidé de louer en voiture . En effet un coup de vent de nord est annoncé pour la nuit( rafales à 30 nœuds ) et l'abri du port devrait être très bon.

Première étape le monastère St jean , situé sur la coté nord est ,cote rocheuse battue par les vents . La route qui y mène est très sinueuse mais avec de très beaux paysages. Le monastère est bati sur un rocher détaché de la côte et on y monte en une centaine de mètres par un escalier très raide . Le point de vue est magnifique ;

Deuxième étape Agnonas , tout petit port au sud de la côte ouest . La route traverse des montagnes boisées , avec des pentes très raides ; Les essence sont très variées : conifères , platanes , châtaigniers ( en fleurs ) , et un sous bois dense ( bruyères géantes et lentisques )

A Agnonas, il a un quai que nous avions utilisé il y a 2 ans, il était vide . Nous avons très bien mangé au Pavlos ( calamars grillés et calamar farci, tous deux très tendres ) Nous sommes repartis un peu à l 'aventure car les 4 cartes de l'île étaient toutes différentes et se sont toute révélées erronées . Nous avons pris une route fléchée Pefkas , surplombant la rade de Skopelos puis nous avons tourné vers Diakopi en entrant dans la haute montagne . Tout ce coté est parsemé de belles villas de vacances , très isolées .Nous avons rejoint Glossa , puis avons été vers le nord voir le monastère des taxiarches , c'est un tout petit monastère bien restauré . Il y a une enceinte façon mur de château fort et à l'intérieur une petite chapelle et un dortoir à 2 cellules , Nous avons continué par une petite route jusqu'à la plage de Périvolo, une petite anse au milieu de rochers , tout au bout du monde Puis nous avons marché dans la foret , surtout des conifères, sur la piste allant au phare .

Au retour à Glossa , nous avons fait le plein de fuel en bidonnant .Nous aurions pu utiliser les services d'un camion livreur qui se déplaçait pour toute un flotte de location ; a noter que le responsable de base voulait le matin libérer de la place en disant que le ponton était propriété privée de la base aegan sailing , ce qui est faux , le ponton est géré par la mairie qui nous a fait payer 10 euros pour 2 jours .

 

 

Vendredi 9 juin à quai à Agnonas

 

Le coup de vent n'a pas eu lieu , juste des rafales à 20 nœuds .

Ce matin , nouvelle balade en voiture avec un appareil photo avec une batterie chargée , et un couple de français originaires de Nice navigant sur leur voilier : Gabian ; nous sommes retournés au monastère St Jean et à l'église des taxiarches .

Au retour petit accroc avec la loueuse de voiture qui voulait m' imputer des scratchs ( moralité ne pas aller a l' agence dans la rue mais à celle de la place )

Puis j ai essayé de recharger notre compte cosmote pour internet , après de nombreuses tentatives , j ai pu mettre 30 euros de crédit , mais pas à les transformer en crédit de gigabits.C'est dur le téléphone !

Nous sommes partis sous génois seul . Le vent qui ne devait souffler que la nuit était encore à 15 nœuds à 14H et la mer était assez houleuse de nord .

Après 2h de voile tranquille nous sommes arrivés à l 'anse d'Agnonas ou nous sommes mis à quai . Le voilier Gabian nous avait suivi ( Paul et Marie Christine ) .

Le vent souffle par rafale dans l'axe de la crique , mais une petite houle arrive de l'ouest et nous fait gigoter .

 

PS nous avons pris l 'apéro sur Gabian en compagnie de Jordi et Laura du bateau Kenavia ; rencontrés par ce que je leur avait demandé quel pavillon ils arboraient , c'était le pavillon catalan et c'étaient de farouches indépendantistes . Après l'apéro nous avons tous été au restaurant et nous sommes racontés des histoires de mer ;nous en sommes sortis à minuit complètement gelés ; verif faite il ne faisait que 15 ° ;

j ai réussi à faire marcher notre internet

samedi 11 juin à quai à Skopelos ( hora )

 

Nous sommes partis tranquillement avec un petit vent d'est ( 6 nœuds ) juste suffisant pour nous permettre de louvoyer jusqu'à la passe d'entrée de la baie de Skopelos ; le vent est alors monté jusqu'à 15 nœuds , mais à l'entrée du port il s'est effondré ce qui nous arrangeait bien . Paul de Gabian était au quai pour nous prendre les amarres. L'arrivée dans la baie est très belle avec les maisons de Skopelos qui se serrent au fond de la baie sur la colline dominant le port . Nous avons été jusqu'à la laverie , mais elle est fermée jusqu'à lundi matin . Donc demain nous louerons une voiture pour aller voir les monastères de la pointe sud .

En fin d’après midi nous avons fait un tour de la ville et je crois qu'en 1H 30 nous avons fait la plus grande partie des escaliers ( toutes les ruelles montantes sont des escaliers et les voitures n ont pas accès au village , les ruelles horizontales sont très étroites) et vu 15 églises ou chapelles. C'est vraiment un très beau site

 

Dimanche 11 juin même quai

 

La journée n ' a pas été très belle : de la pluie toute la matinée , elle s'est arrêtée vers 14 h , ce qui nous a permis d 'aller nous promener sur un sentier balisé ( n 3 ) allant jusqu 'à une petite chapelle construite sur l ancien temple de Poséidon . La montée a été rude .

En soirée nous avons pris l'apéro sur le voiler Jego ( Bertrand et marie noelle ) avec aussi l équipage du Gabian et 2 autres bateaux francophones (;delph 2 et l’océane , claude et Daniel ) . En principe le temps devrait être beau demain

 

lundi 12 juin même quai

 

Le beau temps est revenu et le vent après soufflé à 20 nœuds pendant la nuit s'est calmé dans la journée , pour s 'arrêter le soir .

Nous avons eu une journée chargée : lever, à 8 h pour connaître le résultat des élections

départ à 9 H donner le linge à laver à « la laundry « et louer la voiture , départ dans la foulée pour monter au monastère de Prodomou ; il était ouvert car les ouvriers travaillent à son agrandissement , et pourtant il y avait déjà pas mal de logements, mais ils rajoutent un étage . Le monastère a le plan classique de tous les monastères de Skopelos une enceinte carrée , genre fortification à l’extérieur , et des logements à l'intérieur ; au milieu une église également sur un plan carré avec une coupole hémisphérique.

La route se poursuivait vers la chapelle aghia triada , mais elle nous a paru un peu trop rocailleuse pour continuer en voiture Nous sommes donc partis à pied ; la route domine la mer , au milieu d'une foret de pins et de sous bois de lentisques et de bruyères . Au bout de la route nous avons pris un sentier fléché Aghia Anna . Ce sentier est étroit au milieu d 'une haie de chênes kermès de lentisques , de lauriers pays et d’arbousiers de gréce qui ont un tronc rouge dont l'écorce se détache par plaque comme celle des gommiers des Antilles . La piste fait le tour du cap avec de belles vues sur les rochers du goulet entre Skopelos et Alonissos  puis descend en lacets raides jusqu'à un kiosque ; il repart à l'horizontal passe devant la chapelle Aghia Anna , petite maison moderne , remarquable seulement parce que elle a l 'air bien entretenue et fleurie, alors qu'il faut 45 minutes pour l'atteindre et autant pour remonter sur un sentier récent , bien pavé mais montant tout droit , ce fut dur .Presque en haut on a croise le chemin qui descend vers la chapelle des taxiarches , comme il avait l'air de descendre très bas comme celui que l on venait de monter , nous l'avons snobé . Nous avons été voir la chapelle Aghia Triada ; encore ne petite construction au fond d'un ravin ombragé par un immense platane , et nous sommes rentrés à la voiture . En descendant nous avons vu que le monastère de Varvara était ouvert à 17 h . Nous sommes donc revenus à la ville , au restaurant Skopelos( moyen ) puis après une heure de repos nous sommes remontés ( en voiture)au monastère Varvara datant du XVI siècle  ; à l'intérieur c'est une petit bijou , tout est repeint avec des encadrement rouges et beaucoup de fleurs ; la chapelle est très bien décorée avec un travail du bois magnifique tant pour l'iconostase que pour les sièges .

Dans la foulée nous avons été voir le monastère Evangelestria sur l'autre face du ravin . Nous y avons été accueillis par une très vieille dame , qui nous a fait visiter et nous offert des lokoums délicieux . L'intérieur était également très soigné . Le soir , nous avons été mangé avec le groupe de voileux français au restaurant los platanos , j'ai pris du stifado qui était bon et AM du calmar également bon . Coucher à minuit .

 

Mardi 13 juin mouillé à l'anse Planitis au nord de l'île Panagia ( au nord d'Alonissos )

 

Nous sommes partis à 9 h , sans vent : nous avons longé la coté ouest d'Alonissos et repéré le mouillage de Megali Amnos , dans une grande baie qui doit être bien protégée de tous les vents , sauf ceux d 'ouest , le cadre est somptueux et très peu bâti . La côte est ensuite une successions de falaises , dont le point culminant est à plus de 650 M ; le vent est resté faible mais un petit clapot du nord a rendu la fin de la navigation un peu difficile . A 14 h nous sommes arrivés dans la grande baie planitis ; son entrée est étroite ( environ 100 m ) mais ensuite elle s'élargit pour donner un vaste plan d'eau parfaitement calme au milieu de hautes collines verdoyantes . Nos amis du Gabian nous y avaient précédés et nous avons mouiller non loin d'eux dans le coin nord est de la baie sud . J' ai été voir en annexe si il y avait possibilité de marcher un peu mais le maquis de bruyères , de cistres et de chênes kermès nains rend toute progression impossible ; l'eau est assez chaude et nous nous sommes baignés ! ( pour la deuxième fois ) .

 

mercredi 14 juin mouillé à l'anse Paignou de la baie Kira Panagia

 

Grande étape de 6 miles pour aller dans cette belle anse . Nous y sommes arrivés vers 11h 30 quand toute une flottille en partait ; Nous nous sommes donc installés, à coté de nos amis du Gabian.

Sitôt après le repas , nous sommes partis avec Marie Christine pour aller faire la promenade en direction du monastère . Sur le plan c'était en vol d'oiseau à 2, 5 kms avec une montée à 200 m avant de redescendre sur le monastère ; nous nous rappelions l' avoir fait il y a 30 ans . Après 1H 30 de marche sur un mauvais sentier plein de roches , qui montait dur au début ( à partir de la ferme aux panneaux solaires ) puis en plus doucement , les filles commençaient à en avoir assez ; j'ai été repéré si on un peu plus loin on voyait le monastère . Effectivement en quittant celui ci , et en marchant à travers les pierres je suis arrivé au bord de la pente qui dominait le monastère et je l'ai vu ; mais le chemin continuait et faisait apparemment encore le tour du prochain cap avant de redescendre vers le monastère .Nous avons donc fait demi tour . C'est une belle promenade au milieu d'une végétation de cistes ,de bruyères et lentisques bas avec des petits arbres isolés : chênes ( d un type que nous n'avons pas reconnu ) ou oleastres ( oliviers sauvages avec des petites feuilles et quelques piquants )

Au retour au bateau , nous nous sommes baignés dans une eau limpide mais encore un peu fraîche .

Le soir apéro sur Gabian ;

 

ps vers minuit un orage est arrivé , avec heureusement peu de pluie et seulement quelques rafales mais les éclairs étaient nombreux .

Jeudi 15 juin à quai à Patitiri ( port d 'Alonissos =

 

Encore une journée ou Eole s 'est reposé. Il soufflé à 4 nœuds , rafales à 6 nœuds ; c'est donc au moteur que nous avons rallié le port d 'Alonissos ; nous avons été accueilli par un préposé qui nous a indiqué une place et a pris les amarres ; nous sommes en face d'une borne électricité et eau . Le Gabian est à nos cotés .

En fin d 'après midi nous sommes montés en taxi à la vieille ville, à plus de 200 m d 'altitude . Hora est une petite bourgade , ravagée par un tremblement de terre en 1965 et il en reste quelques ruines ; mais beucoup de maisons ont été reconstruites en respectant l'esprit du lieu . Il semble que ce soit devenu un centre de résidences secondaires ( beaucoup d 'Anglais semble t il ), les maisons sont bien propres , avec des fleurs partout ; il y a aussi beaucoup de boutiques de fringues et de babioles se voulant smart .

Nous avons pris un apéro en regardant la mer , avec un ciel voilé ; puis nous avons dîné dans un restaurant du Kastro . Le repas s'est terminé par quelques gouttes de pluie ce qui nous a précipité au bateau ( en taxi ) pour fermer tous les hublots car ils étaient tous restés ouverts , il a commencé a faire chaud .

 

Vendredi même quai

 

La météo prévoit des vents de nord ouest lundi , donc juste dans le nez pour monter dans le nord ; donc nous attendrons mardi pour remonter la côte de Magnésie . De plus dimanche devrait être un jour de pluie, encore un !

En attendant nous ne sommes pas pressés . Donc ce matin j ai fait gonfler la bouteille de plongée ( 2 l ) en cas de besoin ( décrocher une ancre ) , nous avons fait quelques courses et comme le temps était gris , nous avons renoncé à faire une ballade ; nous nous sommes contentés de monter en taxi à la Hora , puis de redescendre à pied , par un sentier bien pavé ; il suit une gorge profonde , ou pousse une végétation luxuriante ; le chemin est bordé de lentisques et de chênes kermès . La descente est agréable et moins sportive que la montée .

Ps le soir apéro et repas sur le Gabian très agréable ; demain ils partent pour le sud (ils ramènent leur bateau à Nice);nous avons partagé d'agréables moments avec eux et nous comptons bien nous revoir .

Nous , nous irons à Skiathos pour passer la journée de pluie dans un port

 

Samedi 17 juin à quai à Skiathos

 

En relevant notre ancre, nous avons aussi relevé celle du voisin qui avait mouiller sur notre chaîne ; la manœuvre pour nous dépêtrer a pris 30 minutes , heureusement le vent était nul. C'est donc encore une fois au moteur que nous avons fait les 20 miles jusqu'à Skiathos ; les places disponibles à quai étaient rares car tout le ponton est réservé au flotte de location ( au moins 50 bateaux ) ;

il restait une place sur le quai ouest que nous a attribué le préposé ; pour avoir l électricité il a vérifié avec une clef qu'il restait 3 euros sur une prise , et il les a encaissé .

Le temps s 'est couvert et toute l’après midi nous avons pensé qu'il allait pleuvoir , sans que cela se déclenche .Nous avons fait un tour dans Skiathos . La partie du village construite sur la butte dominant le vieux port est assez sympa ; c'est un dédale de ruelles , avec des maisons de tous styles : petites villas avec un jardinet et immeubles de 3 étages . Sur les places nombreuses il y a des arbres et des restaurants , tous cuisine familiale grecque .L'ensemble a un certain charme et on a l'impression que ce quartier est habité surtout par des locaux . Ce n'est pas le cas pour les reste de la ville , avec des immeubles laids , des rues bordées de boutiques à babioles pour touristes...Le front de mer est une succession de cafés .

Il y pas mal de touristes grecques ou étrangers qui déambulent sur le quai .

Dimanche 18 juin même quai

 

Le vent a soufflé fort cette nuit et ce matin , avec un ciel chargé ; en cette fin d 'aprés midi le soleil revient et le vent a un peu baissé

Ce matin nous avons été visiter le monastère Evangelestria, en bus . C'est un grand monastère , bâti sur le même modèle que les autres . Il est encore habité et actif ; ce dimanche matin , il y a avait un office , avec de nombreux assistants grecs .Tout est propre et bine léché . Puis nous avons pris un sentier ( B 14 ) qui menait à travers les oliveraies abandonnées jusqu'au monastère Chalanpadremos , petit monastère charmant perdu dans la montagne . Il est inactif , mais bien entretenu avec des fleurs et des cierges qui brulaient . Le sentier à travers la montagne était bien joli .

Au retour nous avons été mangé chez le grill Georges , restaurant en terrasse au dessus du vieux port , du lamb on the spit ( morceau d'agneau cuit à la broche ) . C'était correct et de manger du moutons cuit ainsi nous changeait des viandes cuites à l'huile ;

La ville est parcourue par de très nombreux touristes , c'est la première fois que nous en voyant autant .

 

 

LISTE DES PHOTOS

 

1 à 5 Glossa

6 et 7 le monastère aghios iannis

8 chapelle des taxiarches

9 à 14 Skopelos la ville et le port

15 monastère Varvara

16 monastère Prodomou

17 et 18 monastère Evangelestria

19 et 20 monastère Metamorphosis

21 à 23 baie Kira de Panagia

24 25 Alonissos

26 27 Skiathos ville

28 29 monastère de Skiathos

 

 

 

 

SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
SPORADES
Partager cet article
Repost0

commentaires