Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 14:04

Jeudi 5 octobre à quai à Kalendos , pointe sud de Naxos

 

Nous avons mis 3 h pour faire les 22 miles de Katapola à ce petit port .

Cela a été sportif , si le vent était raisonnable pour nos 2 ris et foc , les vagues étaient très hautes et courtes et dans tous les sens. Nous avons donc été secoués jusqu à l'abri de Kinaros , petite ile connue pour ses rafales et elle a honorée sa réputation : 28 nœuds !

Curieusement à 3 miles de l'arrivée le vent est brusquement et totalement tombé . Nous avons fini au moteur . La côte sud de Naxos est très aride , les collines sont nues , avec de rares buissons verts .

L' entrée de la baie de Kalendos paraît, quand on s 'en approche étroite , mais il y a un peu de place .

Nous pensions mouiller devant la plage , mais comme il y avait un voilier dans le petit port , nous avons été voir ;un monsieur nous a indiqué ou il fallait se mettre , cul à quai , à coté de l'autre voilier.

Le port est tout petit et neuf ; il y a peu de barques de pêche et pourtant il y a une vaste esplanade de mise à l'eau , des lampadaires et des bornes eau et éléctricité .

Aucun village à proximité , quelques rares maisons au milieu des champs

Notre voisin est parti et nous sommes restés seuls dans ce bout du monde ; ce n'est pas le paradis , mais l'ambiance est extraordinaire .

Le maitre du port nous a amené de l'eau dans son pick up , car l'eau ne marchait pas aux bornes .

Au dessus du port , il y avait ce qui ressemblait à une petite taverne, j'y suis monté et ai demandé si on pouvait manger en soirée , bien sur m 'a dit une dame qui parlait anglais .

Nous avons bullé l'après midi pour se reposer des fatigues du matin et au soir nous sommes montés diner . Nous étions évidemment les seuls , les tables étaient bancales , mais la dame avenante . Nous avons commandé ( sans avoir beaucoup de choix ) une salade grecque , des pommes de terre et des côtelettes de mouton , tous les produits venaient de la ferme de la dame et ses tomates , ainsi que son fromage de chèvre étaient succulentes ; passons sur les cotelettes découpées à la grecque , le vin , lui aussi de Naxos, avait un petit gout de piquette qui allait bien dans l'ambiance ; bref une très bonne soirée .

 

Vendredi 6 octobre mouillage de Despothiko , au sud d 'Anti Paros .

 

La traversée de 23 miles a étè calme , un vent force 3 au prés nous a permis de faire le trajet à la voile , Le mouillage se situe dans une grande baie , au sud d'anti Paros et au nord de la petite île de Despothiko . Si Despothiko est déserte , la cote d'Anti Paros est assez construite ; mais nous en sommes assez loin . 4 voiliers et 2 caiques de tourisme étaient présents à notre arrivée .

On se sentait assez seuls dans ce grand espace .

Le plan d'eau est calme avec ce vent de sud mais curieusement une petite houle entre un peu et ne nous fait pas oublier que nous sommes sur la mer .

Le ciel est très voilé , comme souvent par vent du sud

La météo pour demain est complexe , dans l'après midi le vent devrait forcir devenant sud ouest , pour brusquement virer au nord au milieu de la nuit . Le choix de la destination et donc , car il y a peu de mouillages protégés de ces 2 vents: Vathy au sud de Sifnos , Kamares au nord de Sifnos ou Serifos ; nous aviserons demain .

 

Samedi 7 octobre mouillage de Vathy sud ouest de Sifnos

 

Nous sommes partis de bonne heure pour aller vers l'ouest avant que le vent de sud ne vire au sud ouest .Finalement nous avons fait les 25 miles avec un vent de sud force 3, l'idéal

Le ciel est nuageux , la montagne de Sifnos est dans les nuages .

Vathy est une de nos escales préférées : une grande baie avec une entrée étroite qui la protège de tous les vents et un cirque de hautes collines ; de plus la baie a échappé aux constructions hideuses et reste une petite station balnéaire blanche et fleurie , avec les restaurants les pieds dans l'eau et une très jolie chapelle au bord du quai

Au départ de Vathy , il est possible de faire des promenades dans les montagnes . Cet aprés midi nous sommes montés jusqu'à un petit monastère à 400 m d'altitude , par un sentier bien balisé au milieu des genevriers et lentisques ; il y aussi encore des champs en terrase cultivés . C'est magnifique ; nous sommes rentrés un peu fatigués de 3 h de marche ( on s 'est un peu trompé ce qui a rallongé la promenade ) .

 

ps C' est la ballade 46 du site cycladen .be ,

on monte par un bon sentier , ou des allées 4+'4 jusquà la chapelle Aghios Nikolaos to aerina , en longeant des pentes fortes , entièrement en terrasses , dont certaines sont encore cultivées . L'église est située sur une butte environnée de lentisques et de genévriers ; elle est toute blanche et fort belle . Puis nous sommes redescendus par un mauvais sentier ( mais marqué de points rouges )jusqu'à la chapelle Panghia tou Kiviani , minuscule chapelle dont la coupole dépasse à peinaucun chr des arbustes . De la la descente est directe sur Vathy , par un mauvais sentier , puis un magnifique escalier de schiste de 400 et quelques marches .

 

Ce soir le vent ne forcit pas , mais une petite houle d'ouest entre dans le mouillage ….

A noter que lors de notre promenade nous avons vu la baie de Plati Yalos sur la cote est ,et la houle entrait dans cette baie !!

 

PS la nuit a été très houleuse, le vent d 'ouest a forci , envoyant une bonne houle qui en se répercutant sur les rives donnait une mer confuse ; mais le pire a été quand le vent est passé au nord , comme prévu ; alors nous étions souvent gravers à la houle et le roulis du bateau était fort . Ce matin le bateau bouge encore , et c'est un peu fatigant et le soleil du mal à sortir des nuages .

 

Dimanche 8 octobre à quai à Kamares Sifnos

 

La météo prévoyant du force 7 à partir de Vendredi , il nous faut regagner l'Argolide avant cette date

Comme le vent devait baisser à partir de midi , nous sommes partis aprés déjeuner pour Serifos , comptant sur un vent de nord . Pas de chance si sa force était celle prévue , sa direction était légerement nord ouest , donc juste dans le cap . Bien que nous marchons bien ,arrivés devant Kamares , une extrapolation du temps mis entre Vathy et ce port, nous donnait une heure probable d 'arriver à Sérifos vers 18 h 30 ; nous avons décidé de nous y arreter .

Il y avait un seul voilier à quai . La maneuvre s 'est donc fait sans problème , le temps de réglage des amares lui a été long car il y avait par momant de violentes rafales de travers

Kamares est le port d 'arivée des ferrys , Nous en avons vu 4 dans l'aprés midi . Le quai a beaucoup de loueurs de voitures et de restaurants ; il n'y a qu'un super market peu approvisionné ( quand on a ouvert le congélatteur l ' odeur était repossante ).

Le patit hameau n'est qu'une petite station balnéaire , et il n'y a rien à y voir

D'aprés le prepose qui nous a branché l 'électricité , la nuit devrait etre sans vent ? INCH EOLE !!

Nous avons diné au retaurent Meropi , recommandé par le retoutard ; ce fut très bon prtite turte au framage en entrée , agneau au citron pour AM , mastello ( cad chevre cuite au four , pour moi ) avec le vin et le café 33 euros

La teùpérature a baissé et des le coucher du soleil il fait frais

 

Serifos est une petite ile ronde . Du sommet partent des ravins très profonds et très pentus , et au débouché sur la mer il y a des plages de sable , avec des tamaris . Le fond des gorges a de la végétation , palmiers, lentisques , roseaux . Les pentes qui ont du etre cultivées , car il y a pas mal de terrases abandonnées sont dépourvues de tout arbre , L' aspect général est donc très minéral , avec une grande tache blanche , celle de Hora . Malgré le peu d 'attraits ( pour nous ) de l'île , elle comence a tre envahie par des « resorts » , souvent pas très beaux , car er les frais d 'architecte , les résidences sont des suites de villas toutes identiques et bien alignées .

 

Début octobre , tout est vide , on est dans une ville fantome , à part vers 5H le spectacle des voiliers tentent d'entrer dans le petit port , ( celui ci est trop petit pour nous , il nécéssite un propulseur d 'étrave pour tourner dans unespace restreint )

 

Lundi 9 octobre mouillé à Livadi Serifos

 

La nuit a ete très calme . Et la journée le fut aussi . Nous somme partis avec un vent de 6 nœuds , rafale à 8 ; arrivés devant Serifos , nous avons mis le moteur .

Le port étant très petit , nous avons choisi de rester au mouillage ; presque vide quand nous sommes arrivés vers 13 h , ce soir il est archi plein ( 20 bateaux , dont beaucoup de gros de location ) .

L'arrivée dans la baie est splendide avec la hora toute blanche sur un piton , mais la partie basse est maintenat une grosse station balnéaire sans aucun charme ; A 4 h quand nous avons été à terre , la ville nous a paru très endormie , sans rien à voir avec la relative animation de Kamares.

Nous avons fait une promenade en direction du phare ; il a fallu plus de 30 mn pour sortit des faubourgs de la ville , sans aucun interet ; ensuite ce n'est pas beucoup plus beau , alors nous sommes rentrés assez vite , et sur le retour nous avons trouvé un loueur de voitures ( les 2 du port étaient fermés )

 

Mardi meme mouillage

La journée a été bien remplie ; nous avons commancé par aller voir Kendarchos , réputé etre le plus beau village de l'île ; nous avons traversé un hameau à mi pente d'un profond ravin , sans le trouver très beau ; c'était le fameux village ; peu aprés nous avons visité le monastère de Taxiarches. Comme beaucoup , vu de l'extérieur , c'est une forteresse rectangulaire , blanche et sans fenetre .

L'intérieur est mignon , car comme il est petit , l'église occupe toute la place au centre ( évidement ell était fermée ) Les 60 cellules des moines sont construites dans le mur extérieur . Tout est petit , les cellules , les passages les escaliers : c'est mignon .

Nous avons poursuivi la route vers Galani , un hameau accroché sur la pente d 'une vallée ; Nous y avons vu le passage du sentier que nous comptions prendre ; compte tenu de la pente , nous y avons renoncé . Dons aprés un grand tour en voiture vers le haut de la vallée , nous sommes descendus sur le versant ouest de la vallée , en direction de la plage de Skymania . C'est impressionant. Voulant marcher un peu nous avons au départ du sentier N1 qui va de Hora à Kendarchos . Le sentier avec des montées et descentes , au total reste de niveau . C'est assez beau et on a un panorama sur la baie de Livadi . Comme tout était fermé à Hora, nous sommes redescendus manger à un retsurant du bord de plage à Livadi , nous avons pris celui ou il y avait du monde ( 2 personnes ) le Takis ( cuisine honnête , ( stifado aux oignons) )

Puis nous sommes remontés visiter la hora ; a part sa situation remarquable sur le piton , avec des pentes vertigineuses, elle n'est pas exceptionelle : aspect classique des villages cycladiens ,des maisons blanches aux portes et fenêtrs bleues, des ruelles ,des escaliers partout , des chapelles mais le plus surprenant est le vide ,pas une personne en vue ,un village fantôme...

.Nous sommes repartis vers la cote sud , qui de belles baies ( kato Ambelli et Koutalas ) et leur site n'est pas encore trop urbanisé .

N ous sommes rentrés au bateau , regardant les manoeuvres compliquées des voiliers, souvent de grande taille ,voulant entrer dans le port .

 

Mercredi mouillage de Kalo Livadi , cote est de Kithnos .

 

Le vent a été plus soutenu que prévu , en moyenne 16 nœuds . Nous avons louvoyé pendant 30 miles , pour 15 en ligne droite . Avec 2 ris et le foc , nous avancions à plus de 6 nœuds Mais la mer était très courte avec des vague d 'un metre , et nous ne pouvions serrer le vent .

Aprés 5 h de navigation musclée , nous sommes donc abrités dans une petite anse de la cote est de Kithnos , petite anse avec seulement quelques maisons et une chapelle .La mer est plate , à part un fond de houle qui nous berce .

 

 

 

Jeudi mou illage de la baie Ahios Ioannis cote est de Kithnos

 

En nous arrêtant à Megalo Livadi , notre intention était de monter à la ville de Driopyda mais la nuit a été un peu remuante , lee vagues du vent de nord étaient bien arrêtées mais la houle de sud assez forte ; Comme par ailleurs il nous fallait rentrer sur l'Argolide samedi, en raison d'un coup de vent dimanche , nous sommes partis vers Fikiada , à la pointe nord de l'île . Le vent était fort ( 20 nœuds ) mais surtout la mer était très creuse , nous empêchant de faire un bon près . Alors au bout de 2 h nous avons décidé de nous arrêter dans la baie d'Aghios Stephanos , bien protégée du vent du nord , Effectivement la baie était très bien pour y mouiller et c'est ce que nous avons tenté de faire . Mais notre ancre , aprés avoir croché , a dérapé ( cela nous y était déjà arrivé à cet endroit ) , alors nous sommes repartis pour la baie voisine d'aghios Ioannis . Ce fut un très beau mouillage : un très beau paysage , avec au fond de la calanque une plage avec des tamaris et très peu de maisons , une mer plate et un vent pas trop fort .

Nous sommes partis faire une belle promenade dans l'intérieur sur un sentier balisé , jusqu'à la chapelle d'Aghios Georgios , chapelle sans interet , mais le chemin était très beau , Les collines abruptes ont été totalement recouvertes de terrasses , aujourd hui abandonnées , Il n'y a aucune trace de vie , si ce n'est ces terrasses et des chemins entre des murs de pierres séches .

 

Lundi 0 l'hotel à Lavrion

 

Nous sommes repartis vendredi matin avec 3 ris et le foc , dans une mer creuse et un vent force 5 avec l'intention de virer le nord de Kithnos

Nous avons tiré un long bord vers l'est ; le cap n'était pas bon car il fallait éviter de taper dans les vagues très creuses , mais le bateau allait bien,.Soudain , dans un grand bruit le mat s'est cassé à hauteur des premières barres de fleche . la partie supérieure restant attachée à la partie inférieure et pendant sur le coté du bateau.

Le foc était dans l'eau sous le bateau , la grand voile restant hissée et impossible à affaler .

Aprés avoir essayé de voir si tout était clair , nous avons démarré le moteur , helas il y avait un bout que nous n'avions pas vu et qui s'est pris dans l'hélice . Il était 10h Nous avons appelé les secours , qui nous ont vite répondu et ont trouvé un bateau prêt à nous remorquer ; Avec le mat dans l'eau ainsi que le foc comme ancre flottante nous avançions encore à 2 nœuds en dérivant vers l'est .

Au bout de 2 h ; un gros chalutier est venu nous prendre en remorque et , après un passage à Merika ,capitale de l'ile ,avec un très petit port incapable de nous prendre en charge nous a tracté jusqu'à Lavrion,sur la cote est du continent ,pas loin du cap Sounion ; c'est un grand port avec des moyens techniques pour réparer . Il était 19h ! Nous sommes dans le port commerciale , avec des chalutiers ,dominés par quelques grues pour mettre les bateaux à terre;le terre plein est gigantesque ,;des bateaux y sont entrposés;il n'y a ni eau ni élctricité;c'est un peu lugubre

Nous y sommes coincés puique la police gracque nous interdit de reprendre la mer avant que le bateau ne soit réparé .

Nous avons eu des contacts avec l'assurance ,des gens charmants, mais avec le week end en Frnce , les choses n'ont que peu progressées ; Nous avons obtenu aujour d hui la permission d 'enlever le mat , condition nécessaire pour etre grutés sur le sol . Le quai ou nous sommes amarrés est exposé au clapot du nord qui envoie le bateau brutalement contre le quai . Nous avons donc passé 2 jours et 2 nuits très désagréables, voulant rester à bord pour vérifier que tout allait bien .

Rassurés sur nos défenses ,renforcées par des vieux pneus récupérés sur le quai nous passerons cette nuit à l'hotel et demain le bateau doit etre gruté

 

Kalendos au sud de NaxosKalendos au sud de NaxosKalendos au sud de Naxos

Kalendos au sud de Naxos

 SIFNOS Vathy  : la rade , la ballade vers le monastere
 SIFNOS Vathy  : la rade , la ballade vers le monastere
 SIFNOS Vathy  : la rade , la ballade vers le monastere
 SIFNOS Vathy  : la rade , la ballade vers le monastere

SIFNOS Vathy : la rade , la ballade vers le monastere

SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas
SERIFOS  baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas

SERIFOS baie de Livadi, la Hora, monastere des taxiarches ( 2 ) , vallee du nord ( Galani ) (2 ), ballade en dessous de Hora ( 2 ), baie de Koutalas

KITHNOS baie de Agios ioannis
KITHNOS baie de Agios ioannis
KITHNOS baie de Agios ioannis

KITHNOS baie de Agios ioannis

luliberine avec un tiers de mat
luliberine avec un tiers de mat
luliberine avec un tiers de mat

luliberine avec un tiers de mat

Partager cet article
Repost0

commentaires