Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2018 3 13 /06 /juin /2018 15:06

JEUDI 7 JUIN à quai à Fri , côte nord de Kassos

 

La longue descente ( 75 miles ) s 'est faite comme prévu au moteur , avec un vent variable de secteur sud ne dépassant pas 6 nœuds . A 11 H nous avons mouillé dans la baie Marmara del'îlot Armathea , au nord de Kassos .

C'est une grande baie avec une belle plage de sable , bordée de petites falaises . Les fonds sont sableux ce qui rend la couleur de l'eau turquoise . L'îlot fut jadis cultivée et il reste des traces de terrasses ; mais aujourd' hui plus rien ne pousse que des touffes de thym déssechées et des génévriers dont la taille maxi est de 50 cm .

L'île est en principe une réserve riche en oiseaux et en phoques moines ; de ce coté ce fut une déception . La géologie de l'ile est curieuse avec des roches noires explosées en petit cubes et incorporées dans une espèce de poudingue.

Malgré l'absence de vent une houle d 'ouest nous faisait tanguer et nous sommes repartis après le déjeuner et des bains .

Le port de Fri n'était qu 'à 3 miles ; vu de la mer, l'île de Kassos est aussi dénudée qu'Astipalea .

Seule une petite vallée au dessus du port a gardé des traces de terrasses et 2 villages sont situés à mi pente .  ;

Le port est protégé par une grande digue et à l'intérieur se trouve l'ancien minuscule port de peche , et de grands quais de béton , avec un appontement pour le ferry et un petit espace accessible aux voiliers ; mais nous y sommes seuls , sauf un voilier à l'abandon et une vedette qui dessert Kassos .

C'est beaucoup de béton pour aussi peu de places à quai , ( aussi peu de bateaux )

Evidement dès les maneuvres effectuées sans aide , un officiel est venu nous demander très gentiment de remplir des papiers .

Le port est gratuit , il y une borne électrique et une prise d 'eau .

Aprés la grosse cheleur de l'aprés midi nous avons fait un petit tour du village ; il n'a pas du tout le type cycladique , mais évoquerait plutot Ars en Re . Ce sont des ruelles avec de petites maisons carrées blanches ; autour du vieux port, il y a beaucoup de tavernes ( et peut etre de restaurants) , mais comme tout était désert nous avons préféré diner au bateau .

Le village qui nous semblait très calme et presque désert ,s'est animé le soir et une bonne partie de la nuit : musique très très forte, chants cris ...jusqu'à presque 3 h du matin ; en fait il s'agissait d'une fête pour commémorer le jour du massacre des habitants par les turcs en 1824 ...Nous avions choisi le bon jour !

 

VENDREDI à quai à Pighadia Karpathos

 

Nous sommes partis avec un léger vent d'ouest ; au bout d 'une petite heure le moteur s 'est arrété . Probablement le tube d 'arrivée du diesel est bouché ( ce qui s'était déjà produit à Paros).,Nous décidons de continuer jusqu'à Pighadia , la ville principale de Karpathos.Le vent forcit doucement et au passage entre Kassos et Karpathos il est est devenu nord force 6 ; ce même vent continuera jusqu 'au cap Volakas où il s 'arrete brutalement . La plage de Lakki sur Karpathos paraît donc totalement protégée du meltèm . Nous resterons devant ce cap plus de 2h , essayant de profiter des toutes petites risées venant de tous les sens , tout en étant chahutés par la houle .

Puis d'un seul coup le vent est remonté à force 7 , dans le nez pour aller à Pighadia . Ce fut ue bonne

heure de voile sportive avec 2 ris et le génois enroulé en tourmentin nous avançions à 7 nœuds ! En arrivant très près du port le vent de nouveau est tombé . Nous réussissons à faire comprendre aux autorités que nous avons besoin d ' aide pour entrer dans le port , car le moteur ne marche plus .

Donc une grosse vedette des coast guards viendra nous aider à faire les dizaines de mètres nous séparant du quai .

Dés l 'arrivée , je suis convoqué au bureau de la police du port . Il leur faudra une demi heure pour remplir les formulaires , et pour me dire que nous ne pourrons repartit que lorsque l'ambassade de France aura validé le réparateur du moteur . Evidement ce vendredi soir le consulat est fermé et une personne me dit de rappeler lundi . Du coup l'officier du port l'apelle et de leur longue discussions il,ressort que je doive appeler le consulat ,lundi matin .Le mécanicien arrive vers 8H 30 , comprend le problème et nous dit qu'il reviendra demain 11H ;

Il est 21H et nous allons aller diner à une taverne du port.

Evidement en arrivant , nous avons peu regardé le paysage ; la ville est très touristique avec un front de mer de tavernes , puis de grands hotels avec plage de parasols , mais la cadre montagneux est beau .

 

PS nous avons été à une taverne indiqué par le routard , ce fut moyen pour un stiffado de porc , sec et sans petits oignons .(« aurea Karpathos)

 

SAMEDI 9 JUIN Meme port mais autre quai

 

Nous avons attendu le mécanicien jusqu'à 12 H ( prévu à 11h ) ; il a vidé le réservoir qui était effectivement plein de boules noires : des bactéries . Puis il a tout nettoyé et remis le moteur en marche .

A 15 H nous avonsété livré en diesel  puis les coastguards nous ont demandé de changer de quai, ou nous n'étions pas mal compte tenu du vent et du ressac ; ils ont insisté pour que l'on essaye de partir vent d e travers  ( au moins 15 noeuds);bien sur, ça n'a pas marché . Mais un peu plus tard le vent a changé et nous avons été au quai extérieur fermant le petit port de pêche , derrière un autre bateau français le Jakane , avec Jacques et Anne à bord . Le quai est un peu plus houleux que l'autre quai mais les costguards avaient insisté pour qu'eux aussi aillent s 'y mettre .

Le soir apéro à leur bord ; ils vivent à l'année sur leur bateau , sans autre domicile .

 

DIMANCHE 10 JUIN meme quai

 

Grande journée de visite en voiture , avec des routes offrant des paysages extraordinaires . Karpathos est une longue arête rocheuse , dont le sommet culmine à 1300 M ;

Une route longe la cote est , elle est taillée dans des falaises quasi verticales , à plus de 500 m d'altitude . Il y a une multitude de ravins qui oblige la route à faire de nombreux virages . Des cèdres s 'accrochent sur les pentes . Au bout d'une vingtaine de kilometres la route passe à un col , au nord du massif montagneux et est rejointe par la route qui longe la côte ouest . Elle continue ensuite sur une ligne de crête passant par le petit vilage de Spoa , et va jusqu'au villege d'Olymbos . Ce village est construit sur un piton , au sommet une église , en desous des maisons de couleur pastel s'étageant sur les pentes . C'est beau

Nous y sommes arrivés en même temps que 3 cars de touristes italiens , qui ont un peu obstrué la rue principale du vilage , bordée de boutiques et de restaurants . Mais dés que l'on pu quitté la rue principale , nous avons retrouvé des rues calmes . Le village est devenu touristique , mais pas trop .

Les maisons sont en bon état avec des façades décorées ; la vieille  égise conserve des traces de fresques et a une très nelle iconostase . Nous avons déjeuné à un restaurant au calme , le parthénon , cuisine moyenne ,mais nous avons gouté les makarones , des sortes de pâtes ou plutot de crozets servis avec de petits bouts d 'oignons caramélisés , c'est la spécialité de Karpathos .

Nous avons été voir le mouillage de Diafani , qui semble bien abrité car l e vent souffle fort sur les sommets ; Puis nous avons essayé une route de terre descendant à la plage d 'Aghias Minas , mais j 'ai eu un peu le vertige et nous avons fait demi tour bien que le spectacle soit splendide

Puis nous avons pris la route de la côte ouest qui est moins abrupte que l'orientale . Il y a quelques oliveraies . Nous avons tourné à gauche vers Piles , route de montagne qui passe par trois autres villages accrochées sur des pentes raides . Dans les creux il y a quelques oliviers ; on ne voit que très peu de chèvres et de moutons . Les villages sont bien entretenus et les maisons ressemblent à celle d 'Olymbos, style différent de celui des cyclades : les maisons ont souvent des toits en tuiles , elles ont une petite cour devant et la façade a un fronton . Elles sont donc ouvertes vers l'extérieur et les jardinets sont fleuris .

Au retour nous avons constaté que le vent soufflait fort perpendiculairement au quai et le bateau est devenu inconfortable (je dirai,très inconfortable).

 

Lundi même quai hélas

 

Le vent a baissé ce matin et la matinée a été tranquille , j'ai pu envoyer le mail au consulat pour demander son accord sur le réparateur , condition nécéssaire pour que les cast guards me rendent les papiers du bateau .

Nous sommes donc partis faire le tour du sud de l'île en restant dans les montagnes ; la route monte au village de Menetes dont l'église est perchée au bord d 'un a -pic . Puis la route redescend sur le coté ouest , passe par Arkasa , devnu une station balnéaire importante et sans charme , puis arrive au petit port de Finike , relativement bien abrité bien que la houle entre un peu . Il y a qulques maisons et quelques restaurants .C'est joli Nous avons bien mangé chez O Mama .

Nous avons continué vers le nord jusqu'à Adia bay , point de départ d'un sentier qui monte dans des gorges étroites . Le sentier monte fort au milieu d 'une foret de pins . Nous avons monté 45 minutes puis sommes redescendus . C'est beau ; la gorge est située entre de très hautes falaises verticales, au fond de la rivière il y a des lauriers roses . Une des parois a une voie,équipée pour l'escalade .C'est vertical ;

nous avons au retour repris la route de Piles .

Le bateau danse aboninablement et cogne fortement le long du quai ,malgré tous les pare-battages

Et en soirée nous sommes repartis chercher des vieux pneus à une station essence pour protéger mieux le bateau .

Le ressac et le vent ( 25 nœuds ) rendent la situation très inconfortable ( nous sommes secoués sans arrêt avec de grands coups de rappel,qui rendent le repos difficile;quand je pense que ce sont les coast gards qui nous ont imposé cette place ,bravo!!!)

 

MARDI toujours le même quai

 

La nuit a été un peu moins inconfortable que la précédente, le vent s'étant calmé vers 3h du matin

Au réveil c'était le calme , nous avons un peu regretté d avoir loué la voiture une journée de plus et de ne pas profiter du calme apparent pour partir .

Nous sommes allés déposer le linge à la laverie puis le soleil étant de retour, nous sommes partis refaire la route de l'est , en descendant jusqu'aux petites plages . Elles se ressemblent un peu toutes : un canyon plus ou moins large que l'on descendpar des lacets très serrés et au bout une petite plage avec des parasols . La plage de Kyra Panaghia , dans une vallée un peu plus large, commence à avoir pas mal de nouvelles maisons touristiques C'est beau mais ce n'est plus sauvage .

De la route nous avons vu que nous avions eu raison de ne pas partir : le long de la côte le vent soufflait furieusement et selon les vagues visibles même de très haut, c'était au moins du 7 !

Nous avons été jusqu'à Mesochori , petit village avec une église et un restaurant signalé par le routard . Le restaurant était sympa et familial ; la moussaka fut une de nos meilleurs.

Nous sommes rentrés au port, avons fait les courses au super marché , profitant de la voiture pour amener nos acahats au pied du bateau , puis j ai rendu la bateau , pendant qu'AM rangeait tout ce que nous avions ramené.

 

MERCREDI encore le même quai

 

La nuit a été presque bonne aprés un début si difficile que nous avions renoncé à inviter Jakane à prendre l'apéro à bord hier soir.

Depuis ce matin c 'est calme au moins dans le port , car au large on voit encore beaucoup de moutons , mais il n'y a plus de nuage de vent sur les crêtes .

La journée s avance donc paisiblement , quelques courses dans la rue au dessus de la rue touristique, récupération du linge fort bien lavé , et repos . Le bateau roule encore un peu mais de n'est pas inconfortable . Demain, départ ?

Deamain départ pour Halki , à l'ouest du sud de Rhodes.

KASSOS   plage de marbre , port de Fry
KASSOS   plage de marbre , port de Fry
KASSOS   plage de marbre , port de Fry

KASSOS plage de marbre , port de Fry

KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est
KARPATHOS   route de l'est

KARPATHOS route de l'est

OLYMBO
OLYMBO
OLYMBO
OLYMBO
OLYMBO

OLYMBO

MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne
MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne

MENETES ( 2 ) , une chapelle , Finiki , gorges ,villages de montagne

KASSOS KARPATHOS
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierre Clees 08/09/2018 07:10

Prière de me renseigner pourquoi l’ambassade doit valider le réparateur du moteur !