Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 16:26

De Samos à ??

 

mercredi 8 mai

Après une nuit à l’hôtel ( pension Felipe calme et jolie) , nous avons attaqué le rangement du bateau qui nous attendait bien sagement sur son ber . Il n'est pas trop poussiéreux , mais cela a été du travail pour commencer à le ranger , car tout avait déplacé pour laisser l'accès au moteur et au réservoir de fuel et aux batteries . Le mécanicien a travaillé , mais nous ne sommes pas sur que les batteries aient été changées ; malgré des relances par mail , l’électricien n'a jamais répondu et nous avions oublié de noter la marque des batteries ; je lui avait demandé de modifier la place des batteries ce qui n'est pas fait .

Au soir nous estimons avoir bien travaillé et nous sommes allés manger à un restaurant sur le quai du port ( cuisine familiale correcte). Il y a beaucoup moins de monde qu'en octobre dernier , les rues sont calmes et les restaurants assez vides , ils n'ont pas tous ouvert .

 

Jeudi 9 mai

Ça y est le bateau est sur l'eau , au quai principal .

Le bateau est presque prêt pour partir , mais la capitaine veut fignoler le nettoyage , et comme demain nous avons encore la voiture nous remettons la fin de la mise en route au samedi pour partir faire un tour en voiture .

Il y a encore des petites surprises : le robinet d'eau que nous voulions changer ne va pas et de toute façon son montage est quasi inaccessible sauf à démonter tout l'évier ; de plus l'eau n'y arrive plus ou à peine , c'est probablement les tuyaux qui se sont entartrés , mais c'est hors de mes capacités de bricoleur de les changer( il faut se débrouiller avec le robinet d'eau douce des WC ; heureusement le robinet d'eau de mer marche toujours)

Le soir dîner au restaurant le Symposim , dans un jardin au bord d'une belle place ombragée , très bon , le meilleur testé a Pythagorion .

 

Vendredi 10 mai

Nous avons fait une belle promenade en voiture , sous un ciel menaçant . Le vent est toujours sud , et les nuages accompagnent souvent ce vent .

Nous sommes allés jusqu'à la grotte de Pythagore , par une très belle route de montagne d'une dizaine de kilomètres entre Marathocampo et la grotte ; la route escalade les pentes de deux crêtes qui encadrent des ravins profonds . La montagne est couverte de genêts en fleurs , c'est superbe .Puis nous avons pris la route de Kastana et de Cosmadeis , route sur le flanc du mont Kerketeas, haut de 1300 m . La route est magnifique au milieu d'une foret aux innombrables essences .

A noter un sentier de randonnée qui par d'un pont sur un ravin en bas de la route de Cosmodaei et qui permet d 'aller a Kastana en 30 minutes : le sentier que nous avons suivi sur 200 m est très beau , il surplombe un ruisseau qui descend en de nombreuses cascades ; le sentier fait aussi une grande boucle de 6H , mais ce n'est plus pour nous .

Puis nous avons atteint le village de Manolates , en passant par la côte nord .

La route monte par une ravine ombragée par de grands arbres , ( l'ombrage n'était pas indispensable ce jour .) ; Manolates est un petit village d'une centaine de maisons plus ou moins restaurées , Il domine une vallée boisée avec quelques champs de vignes ;

Nous avons mangé a 3h , au restaurant Despina de bonnes boulettes de viande . Ce n'est pas encore la saison et peu de plats étaient disponibles . Le village est assez bien entretenu avec quelques magasins de bijoux ;

Nous sommes rentrés au bateau par la route côtière , roulante , puis par Mytilene , route sans intérêt particulier, qui traverse en partie une pinède brûlée .

Le soir repas au bateau : poulet au curry accompagné de champignons

 

Samedi 11 mai

Nous avons terminé le nettoyage du bateau , et fini de tout installer ,

Nous avons fait un tour à Pythagorion , pour aller rechercher une cuvette, pour palier aux difficultés de robinet , mais nous n'en avons pas trouvée.

Ce soir le bateau est prêt , l'électricien n'est pas passé , ce qui confirme qu'il n' a pas changé les batteries . Dommage surtout que l'éolienne a l'air coincée .

DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS

Dimanche 12 mai a quai a Evdilos , côte nord d'Ikaria

La météo continue de prévoir un flux de sud pendant encore au moins une semaine, avec du sud ouest assez fort jeudi et vendredi . Donc pour le moment nous allons vers Mikonos mercredi , après avoir passé 2 jours de visite à Ikaria .

Nous sommes donc allés vers l'ouest avec un vent très faible , toujours inférieur à 7 nœuds et souvent de l'ordre de 4 nœuds . Nous sommes arrivés après 8h de moteur ( 40 miles ) au port d'Evdilos.

La côte nord d'Ikaria est très rocheuse et très élevée , avec de rares villages ( des maisons dispersées dans les arbres ) .

PS en passant devant le cap ouest de Samos nous avons vu une petite crique très belle qui semble bien protégée du nord . À voir ??

A Evdilos sur le petit quai il y avait déjà amarré un bateau allemand ; nous nous sommes mis derrière . Puis nous sommes allés à la police du port , les formalités viennent de changer ; si on a bien compris ,il faut un permis à renouveler tout les mois .

Nous devons le faire demain (cela aurait du être fait par la marina de Samos avant notre mise à l'eau)

 

Lundi même quai

Le matin a été consacré à la fabrication du permis de naviguer nouveau modèle , le TEPAI. Cette nouvelle procédure vient d'entrer en vigueur le 9 mai , et c'était la première fois que les garde- cotes d'Evdilos le faisaient ; il fallu plus d'une heure et demie pour y arriver (tout cela ,dans un anglais très approximatif et de multiples coups de téléphone pour qu'ils s'en sortent)

première étape la création d'un compte , ce compte aurait du m'envoyer un email mais il ne l'a pas fait ; alors nous en avons recrée un avec l’émail de la jeune garde cote .

L’émail a été reçu avec un formulaire à remplir, formulaire qui comportait des ambiguïtés de définitions . De plus l'ordinateur a mis du temps à accepter comme port d 'attache La Rochelle !!!

Finalement nous avons payé 99euros pour 3 mois .

Nous avons donc pu partir en balade avec la voiture de location peu avant midi . Nous sommes partis en direction de Karkinagri, petit port sur la côte sud ouest . La route est asphaltée jusqu'à un lac de barrage peu après Raches . Puis c'est une route de terre qui suit une petite vallée, franchit un col et redescend sur la côte sud en passant au dessus du village de Lagada , très beau point de vue ; après quelques kilomètres la route redevient asphaltée et descend jusqu'à Kalamos avec des points de vue sur la côte sud de grande beauté .La route part ensuite vers l'ouest en logeant de haut la côte sud jusqu'à Karkinagri ; c'est une petite bourgade avec un port minuscule et quelques barques de pèche .

Nous y avons trouvé un restaurant ou nous avons bien mangé ( salade grecque , calamar et friture , pichet de vin ) pour 22 euros .

Une touriste allemande qui déjeunait à côté de nous nous a indiqué que la route de bord de mer sur la cote ouest était bonne jusqu'à Nas ; nous l'avons donc pris , L'asphalte est beau et roulant , mais comme la côte est assez rectiligne ( mais pas la route ) , cela manque de point de vue ; alors nous avons tourné à droite vers Apo prospera par une route de terre qui est en préparation pour être asphaltée . La route remonte jusqu'à une crête , par exception , il n'y a pas d'arbres juste de rares buissons . Le sol est calcaire et non granitique . Puis sur le versant est de cette crête , nous avons retrouvé une route asphaltée allant de Profitis ilias à Vrakades ; nous avions fait assez de kilomètres et nous avons pris la direction de profitis ilias au milieu des forêts de pins avant de rejoindre le bateau . Les paysages d'Ikaria sont magnifiques .

 

Mardi même quai

Dans la nuit le vent de sud s'est levé , assez violent et le ciel ce matin était gris et couvert.

Nous sommes repartis en voiture pour aller voir la curieuse église Osias Theochristi mais nous sommes trompés de route (il n'y a jamais de panneau indicateur ni de bornes kilométriques) ; nous avons pris une petite route étroite qui finalement arrivait à Dafni, sur la crête arrivant à Evdilos ; notre église était de l'autre coté de la vallée ; nous avons donc pris d'abord une route asphaltée puis en terre , assez rugueuse qui nous a mené à Frontado d'ou nous sommes redescendus à l'église : c'est une église toute petite avec de belles fresques anciennes ainsi qu' une chapelle dont le toit est une énorme dalle de granit . Nous avons pris la route de Raches d'abord asphaltée , puis en terre ; elle sinue au milieu d'une belle forêt de pins jusqu'à un monastère : moni Mounte . Il a été monastère de nonnes mais il est aujourd'hui désaffecté et gardé par un jeune homme , Nilos ,qui nous l'a fait visiter puis nous a offert une verre d 'eau et un Kolouri ( un petit gâteau sec ) .

Nous sommes arrivés à Raches , petit village coquet, avec une rue piétonne dallée , une place avec des bars , mais aucun restaurant ouvert. Nous sommes donc repartis vers Nas , en passant devant Demetrios nous avons vu que les restaurants de la place ou nous avions déjeuné il y a 2 ans étaient fermés . Heureusement à Nas , petite plage surplombée par plusieurs restaurants ceux ci étaient ouverts . Nous avons mangé a coté du resto Anna , une bonne cuisine , en particulier une seiche aux épinards . ( 25 euros vin compris ) . Du resto,la mer était blanche de moutons

Il n'était que 15h alors nous sommes voir l'état de la mer sur la cote sud en direction de Manganitis ,et la grande surprise la mer était plate , sans vent.

Ikaria est une très belle île : c'est une longue arête montagneuse haute de plus de 1000 m et tombant quasi verticalement coté sud et de façon raide coté nord ; sur ce coté des profondes vallées se sont creusées avec des pentes très fortes . Les crêtes sont occupées par des villas dispersées au milieu des terrasses et des arbres . Il y a encore beaucoup de forets , principalement de pins , mais avec aussi beaucoup d 'autres essences : chênes , lauriers , platanes , châtaigniers , genets , etc .

Au plaisir de voir des beaux paysages , s'ajoute une dose d'aventure , car les routes sont très mal fléchées et les cartes fausses . Alors , on est jamais sûr d'aller ou l'on veut mais la mer est toujours vers le bas et pas trop loin !!

 

DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS

Mercredi 15 mai mouillage de la baie Panormos , côte nord de Mykonos

 

Nous avons fait 42 miles , principalement au moteur avec un vent variable , souvent faible mais toujours d'orientation sud, sous un ciel couvert . Il faisait frais et nous étions habillés chaudement : pull et coupe vent .

La baie Panormos est une baie profonde de 2 miles orientée nord sud ; le vent y souffle assez fort du sud ; Elle est entourée de collines basses pelées , avec beaucoup de maisons résidences secondaires .

La plage est belle , mais évidement avec ce temps elle est vide ; il n'y a qu'un catamaran au mouillage . Il s'agissait simplement d'une halte pour la nuit avant de continuer notre route vers Tinos

 

Jeudi 16 mai mouillage de la baie Panormos , cote nord de Tinos

 

Le ciel est de nouveau bleu , mais le fonds de l'air reste frais . Nous avons traversé le chenal entre Mykonos et Tinos avec un bon vent de sud ouest . Passé le cap sud de Tinos , le vent est tombé est nous avons du mettre le moteur .La côte est belle , des falaises rocheuses . Nous sommes passés devant la baie Livada avec une belle plage de sable et une belle vallée , probablement un mouillage possible , mais nous avons continué jusqu'à la baie Kolombithra , mouillage du guide . C'est une grande baie profonde de 1 mile , avec au fond 2 criques de sable très larges . Il y a quelques maisons et un grand bâtiment laid qui ressemble un peu à un monastère .

Nous y avons déjeuné , puis bullé en se chauffant au soleil ; peu de monde sur les plages , bien qu'une route y arrive .

Puis nous sommes repartis jusqu'à la baie Panormos, encore une grande baie avec un petit village d'une cinquantaine de maisons et un grand quai ou se succèdent les tavernes ( j'en ai compté 7 )

Ce quai a des fonds peu profonds sauf à l'extrémité , mais les 2 places étaient occupée s , alors nous avons mouillé près de la plage , par 2 m de fond .

Toute la côte nord de Tinos est vraiment belle et sauvage , mais il faut évidement du vent de sud ou d 'ouest pour en profiter , encore qu'une crique au nord de la baie doit offrir une bonne protection du meltem

DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS

samedi 18 mai

La météo est toujours étrange avec des variations de direction du vent qui rendent difficiles le choix de l'abri . Ce matin nous sommes partis avec un léger sud , dans le chenal entre Tinos et Andros le vent a viré ouest et nous avons pu faire 30 minutes de voile , puis il est passé très faible au nord avec une houle d'est . Heureusement nous avons trouvé dans la grande baie de Korthi une petite anse au pied d'une chapelle à l' abri de la houle .

En début d 'après midi nous sommes montés par un sentier ( en fait un sentier de marches ) bordé tout du long par des murets de pierres sèches jusqu'au village de Kochilou à 400 m d'altitude . Là encore il y a des fleurs partout , avec de belles vues sur la vallée de Korthi . 1 H 30 de montée et presque autant à la descente ( une très belle balade mais dure pour les jambes!)

Le village de Kochilou est désert , les maisons sont jolies mais presque toute fermées , il en est de même du village de Korthi , désert en ce samedi après midi , commerçants fermés à l'exception de 4 boulangers .

Le vent étant passé au sud et devant forcir un peu dans la nuit nous avons remouillé au fond de la baie , devant la plage .

Dimanche 19 mai mouillage devant Kastro

La météo continue a être difficilement prévisible ; elle prévoyait pour ce jour un vent de sud , nous avons donc décidé d'aller mouiller à Kastro qui sur la carte est bien protégé,.

Nous sommes partis sous un ciel couvert , avec un léger vent d'ouest , une fois sortie de la baie il a viré sud , normal et nous avons mouillé au pied de la ville dans le calme ; nous avons été faire un tour de la ville située sur une arête rocheuse d'une cinquantaine de mètres de hauteur. Les maisons sont hautes , souvent de plusieurs étages et avec des ruelles très étroites , vers l'extrémité nord de la ville , au bout de la rue principale , il y a de très belles maisons avec des colonnades . Beaucoup de ces maisons semblent avoir été refaites et tout est propre et de bon goût .

La rue principale est bordé de boutiques , et de cafés ; elle est piétonne , mais en ce dimanche matin il y a peu de monde ; comme ailleurs beaucoup de maisons semblent être des résidences secondaires . Il y a peu de markets .

Dans l'aprés midi le vent s'est mis à tourner dans tous les sens , avec de bonnes rafales et il y a maintenant un clapot d'est qui fait gigoter le bateau , bien que le vent soit souvent d'ouest .

 

Lundi 20 mai même mouillage

 

Après une nuit ventée d'ouest , le vent s'est calmé ce matin .Nous avonsfait quelques courses , mais nous n'avons trouvé que peu de magasins et les courses ont été sommaires : quelques légumes , pas de fruits à part des pommes et pour seul viande des filets de poulets surgelés ; mes commerces doivent être ailleurs dans la vile qui est finalement assez grande .

Puis nous avons commandé un taxi pour aller au point haut d'une ballade sur le sentier n 3 ,

Nous avons d'abord été de la route jusqu'à un pont sur le torrent Dipotama qui coule au milieu d'une gorge profonde , a coté du pont il y a reste de vieux moulin , la vallée comportait une trentaine de ces moulins . Le sentier continuait jusqu'à Kochilou , mais nous avons fait demi tour pour redescendre jusqu'à Kastro . Le paysage est magnifique . Nous sommes passé par le village de Sineti , lui aussi presque vide mais coquet . Puis nous avons continué la descente ( avec quelques montées ! ) sur de beaux sentiers dallés de schistes, les sentiers sont bien entretenus et ils sont fauchés . A l'arrivée à la ville nous avons été au restaurant de la place principale ( chevre au citron et keftedes de fava ), Nous étions bien fatiguées par cette marche de presque 4 heures ( le guide dit 2 heures !, mais c'est pour des jeunes )

Le temps est resté gris toute la journée et le vent est tombé .

 

DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS
DE SAMOS à ANDROS

Partager cet article
Repost0

commentaires