Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 10:49
 

Luliberine BULLETIN NUMERO UN

 

JEUDI soir heure de l'apéro

 

Après une très chaude journée , nous prenons le frais( très relatif ) sur le pont en regardant la marina

Le bateau est toujours à sec . La peinture a commencé mais sera plus longue que prévue, car la couche faite à saint martin l'année dernière a mal accroché et il faut l'enlever .

Nous sommes arrivés à Curaçao mardi après midi après dix jours chez Cécile ou nous avons bien profité de la famille : étude des sinus et cosinus avec Mathilde , aucun devoir avec Elora dont une partie des profs est absent et qui ne pense qu'à jouer sur ordinateur avec sa poupée Bimbo . Megan quant à elle est toujours la même :dehors avec les copains .

La maison de Cécile est vraiment bien , et grande . Seul regret pas de piscine

Nous la laissons en pleine réflexion sur la mutation de l'année prochaine : Réunion, Guadeloupe ou France .

 

Donc à partir de mardi après midi , nous nous sommes occupés du bateau .

Point positif, il est sec ( mais très poussiéreux ) Il a bien fallu toute la journée du mercredi pour le rendre habitable : vidage de l'intérieur de tout ce qui a vocation à être dehors ( :voiles , moteur et autres) , rangement des 46 kgs de bagages que nous avons amené ( dont 3 kgs de rhum Bologne )

Seul point non encore abouti , l'anémomètre . L'ancien donnait des indications fantaisistes . Nous avons donc racheté un nouveau indicateur . Hélas il donne aussi des indications erronées et je ne sais pas quoi faire pour y remédier; de plus il n 'est pas sur que nous trouvions un électronicien ici. Nous ne trouvons pas non plus de lattes pour la grand' voile , car la troisième nous a quitté l'année dernière quand nous avons affalé avant d'entrer dans le port de Curaçao .

Ce matin nous avons été faire des courses au grand magasin avec une navette gratuite en bus , il y de tout , à des prix raisonnables ( en gros identiques aux prix français ) Pour les 4 jours qui viennent nous avons loué une voiture ( 30 usd par jour ) afin d aller faire les courses plus facilement pour la boisson et aussi pour le diesel et pour aller visiter l'île, samedi et dimanche.

 

DIMANCHE SOIR

 

Vendredi matin, un ouvrier a commence à gratter le bateau;comme dit précédemment la dernière couche de peinture tient mal sur le précédente et il ne suffit pas de poncer , il faut aussi gratter . Ça risque d'être long et onéreux. D'autant plus long que l ouvrier n a travaillé que le matin.

Par contre nous avons réussi à contacter un voilier qui a peut être des lattes. Avec la voiture nous avons pu aller faire des courses de boissons : nous avons maintenant le plein ; nous avons aussi fait le plein de fuel à coup de jerricans ( la jauge ne marche plus , tant pis ) ; en fait il devait être possible de se faire livrer par un camion citerne , mais nous n 'avions pas penser à cette possibilité.

Le soir profitant de la voiture nous allons manger en ville . Hélas le centre ville est désert, seul le restaurant le long de l'entrée du canal est ouvert ; nous y dînons d'un churasco trop cuit et d'un ragoût pas mauvais , accompagnés de french fries qui sont les légumes typiques de Curaçao

 

Samedi nous avons été visité le nord ouest de l'île. Maracaïbo est une ile longue de 61 kms et au plus large de 14 kms . Nous sommes au quart est de l'île , dans une immense ria , qui débouche sur la mer à la capitale Willemsdadt ; Tout autour de ce plan d'eau , il y a des raffineries de pétrole et des installations portuaires . Le sud est de l'île est plat , sans grand intérêt , sauf la ria de Spansee water, une vaste zone de mouillage , plus agréable que notre marina mais très loin de la ville.

Nous avons décidé de ne visiter que le nord ouest , a l'extrémité on aperçoit des collines et il y a deux parcs naturels .

La circulation est facile , les routes sont correctement entretenues et très larges mais avec très peu de panneaux indicateurs . Après la traversée d'une zone pavillonnaire , la route passe dans un paysage presque plat , couvert d une végétation basse : épineux et cactus . Il y a beaucoup d'habitations dispersées avec de temps à autre de grandes églises peintes de couleur vive. Nous arrivons devant le parc naturel de shete boka et faisons une promenade à pied le long de la mer . Rien de bien sensationnel; cette

çôte au vent battu par la houle est une falaise corallienne de 5 m de hauteur , coupée par des criques au débouché d'oueds . Sur plus de 5OO m de larges , rien ne pousse sur les cailloux . Nous décidons donc de ne pas aller voir le deuxième parc , mais plutôt d 'aller nous baigner .

Nous arrivons donc à playa forti, petite plage de sable au pied de falaises;sur le petit cap un restaurant ou nous pouvons manger malgré l'heure tardive deux filets de rouget . Hélas les filets sortent du congélateur et sont un peu aqueux ; la sauce épicée fait passer la fadeur de la chair.

La plage n'ayant aucun ombrage , nous allons à la plage un peu plus à l'est:

groot knip .C'est une petite plage au débouché d'un oued , dans une petite baie

 

entourée de falaises .La plage est aménagée avec des parasols de paille , mais ils sont tous occupés Nous allons voir les fonds ; il y pas mal de poissons mais très peu de corail. Après le bain nous repartons vers l'est en visitant de nombreuses plages , toutes sur le même modèle; la plage de Santa cruz nous plaît bien , elle est assez grande , avec très peu de monde , et un voilier mouillé à son ouvert. La plage de Daaibooi nous plaît encore plus et nous décidons d'y revenir demain

Dimanche donc départ pour la plage en passant par la baie de Santa Marta , un peu difficile à trouver en raison de travaux sur la route . Le site est notre préféré de l'île: c'est une grande lagune entourée de collines verdoyantes , avec un accès à la mer entre deux falaises . Au bout de la route , il y a un joli village de vacances totalement désert et semblant en grande partie abandonné; Comme nous ne voyons pas d'accès à la plage , nous repartons pour la plage choisie hier., petite déception le snack que nous avions cru remarquer hier est fermé , tant mieux pour le régime. Les fonds ne sont pas mieux qu'à groot knip, seul point remarquable des multitudes de poissons haches

En rentrant ,nous passons par le centre de Willemstad; pas de chance ,c'est tout aussi désert que vendredi soir :pas un magasin,pas un restau ouvert! Nous en profitons pour faire quelques photos sans être géné par le moindre passant

le soir nous allons manger au restaurant Rodéo , pas très loin de la marina , restaurant recommandé par le guide nautique, nous y mangeons de bonnes ribs accompagnées de french fries, c'est bon et assez cher : 74 nafl pour deux ( 1.8 NAFL vaut un USD )

 

LUNDI

G rosse déception :pas le moindre travail de peinture sur le bateau ; n'ayant pas pris rendez vous à l'avance sur leur planning ( ce que nous ignorions ) ,le chantier ne peut nous prendre que lorsqu'ils ont un trou dans les travaux !

De plus ,la batterie moteur que Jacques a commandé il y a un mois n'est toujours pas là ;ce serait bloqué dans un container à la douane; décidemment ,Curaçao n'est pas une halte rêvée pour des travaux! Pas de matériel, peu de spécialistes,,,, quand partirons nous?

Du coup, je me lance dans une grande lessive ,tout cela à l'antique ,dans 2 seaux ,à la brosse et à l'huile de coude car il n'y a pas de buanderie ici; juste 2 WC et 3 douches ce qui est limite vu le nombre de bateaux habités sur le chantier

Pendant ce temps là, Jacques bricole : mise en place d'une latte car on a fini par trouver un voilier, remplacement du joint presse étoupe par un mécano , changement de la chaine d'ancre et peinture de l'ancre très rouillée après nos 2 passages dans les eaux acides de l'Orénoque etc ... à part l'anti-fouling ,ça avance

 

MARDI

Pour ne pas tourner en rond, nous continuons à bricoler : couture du bimini qui ,refait à ST Martin il y a 2 ans ,se decoud de partout , nettoyage des pare battages ,salis par 15 jours sur les eaux brunes de l'Orénoque, graissage par Jacques des winchs...

Enfin ,victoire ,à 13 h un ouvrier arrive avec sa poinceuse pour la coque

 

MERCREDI SOIR

 

Le bateau a enfin une couche de peinture

Nous avons refait le plein des courses , et au magasin nous avons rencontré Claude et marie rose du bateau Amaleo , et nous sommes donné rendez vous à un des mouillages de la cote colombienne : ils partent samedi de Spansee Water

nous esperons pouvoir partir vendredi ou samedi
prochain bulletin de Carthagene dans une quinzaine de jours
l'album photos a le titre 200911 cuaracao

a bientot de vous lire

Partager cet article
Repost0

commentaires

nicolas 20/11/2009 09:49


C'est pas si moche que ca sur les photos.
A moins que ce ne soit les photographes qui assurent....


Mireille et Christian Dechâtre 19/11/2009 19:26


Nous sommes contents d'avoir de vos nouvelles et si tout va bien vous partez ce week-end. Nous nous apprêtons à fêter les 60 ans de Christian et nous serons environ 40 à la maison. Un peu inquiet
pour la météo car du vent est annoncé pour samedi. Enfin on verra bien.
Toute la famille se porte bien et la dernière née est très souriante et mignonne.
A bientôt de vous lire, bises, Mireille et Christian